Tourisme été 2009 : lengouement pour le camping se confirme

De
Publié par

La fréquentation touristique de mai à septembre 2009 des hôtels de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est en forte baisse par rapport à l’été précédent. Tous les espaces touristiques sont affectés. À l’inverse, la fréquentation des campings augmente du fait d’une progression de 6,4 % des emplacements de type chalet, bungalow ou mobile-home. Si les touristes étrangers sont venus moins nombreux tant dans les hôtels que dans les campings, la fréquentation des touristes français a en revanche augmenté. Sommaire Hôtels : repli de 10 % de la fréquentation étrangère Des séjours hôteliers un peu moins longs Baisse de la fréquentation hôtelière dans tous les espaces touristiques Bonne saison estivale dans les campings L’engouement pour les bungalows et mobile-home se confirme Baisse de la fréquentation des campings sur le littoral Hôtels : repli de 10 % de la fréquentation étrangère Des séjours hôteliers un peu moins longs Baisse de la fréquentation hôtelière dans tous les espaces touristiques Bonne saison estivale dans les campings L’engouement pour les bungalows et mobile-home se confirme Baisse de la fréquentation des campings sur le littoral
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
N° 32 - décembre 2009 conjoncture
Tourisme été 2009 :
l’engouement pour le camping
se confirme
La fréquentation touristique de mai à septembre 2009 des hôtels de la région
Provence-Alpes-Côte d’Azur est en forte baisse par rapport à l’été précédent.
Tous les espaces touristiques sont affectés. À l’inverse, la fréquentation des cam-
pings augmente du fait d’une progression de 6,4 % des emplacements de type
chalet, bungalow ou mobile-home. Si les touristes étrangers sont venus moins
nombreuxtantdansleshôtelsquedanslescampings,lafréquentationdestouris-
tes français a en revanche augmenté.
Avec12millionsdenuitées,pendantlasaison Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Bretagne, Pays de la
d’été 2009, la région Provence-Alpes-Côte Loire et Centre. Elle est due à la chute de plus de 10 %
erd’Azuroccupele1 rangdesrégionsdepro- de la fréquentation des touristes étrangers, dont la part
vinceenmatièredetourismehôtelierdeloi- en nuitées passe de 44 % en 2008 à 41 % en 2009. À
sir et d’affaires. l’exception des Belges, toutes les nationalités contri-
buent à la baisse ; en particulier les Britanniques, les
Hôtels : repli de 10 %de la AméricainsetlesAllemands,dontlereculdefréquenta-
tion représente 380 000 nuitées. À l’inverse, celle desfréquentation étrangère
touristes français augmente de 0,6 %, soit 45 000 nui-
tées.Auniveaunational,lafréquentationétrangèrebais-
Après la légère baisse de 2008 (- 0,6 %), la
se de 9 % alors que celle des touristes français stagne.
fréquentation hôtelière est en recul sensible
en2009 (- 4 %,soit- 500 000nuitées).Cette Tous les espaces touristiques - littoral, urbain, rural et
diminution est comparable à celle constatée montagne - sont touchés ainsi que tous les départe-
auniveaunational,lequartdelabaissenatio- ments de la région, à l’exception des Alpes-de-Haute-
nale étant dû à Midi-Pyrénées qui enregistre, Provence dont la fréquentation est stable. À lui seul,
eaprès le 150 anniversaire des Apparitions de l’espace littoral des Alpes-Maritimes, qui représente
la Vierge à Lourdes l’année précédente, une 35 % de la fréquentation régionale totale, contribue
chutedefréquentationde15%.Labaisseré-
Fréquentation hôtelière - saison d'été 2009
gionale est légèrement plus faible que celle
Fréquentation Durée moyenne
des séjoursconstatéeenÎle-de-France,maisplusmarquée
Nuitées Évolution Durées Évolutionque dans les six autres principales régions
2009 2009/2008 2009 2009/2008
de tourisme hôtelier estival : Rhône-Alpes, en milliers en % en jours en %
Alpes-de-Haute-Provence 427 + 0,1 2,1 + 0,6
Hautes-Alpes 497 - 5,2 1,9 - 3,6
Alpes-Maritimes 4 689 - 4,8 2,4 + 3,2
Bouches-du-Rhône 2 889 - 3,2 1,9 - 6,9
Var 2 366 - 1,6 2,4 + 1,3
Vaucluse 1 277 - 6,6 1,8 - 0,8
Provence-Alpes-Côte d'Azur 12145 - 3,9 2,2 - 0,7
Île-de-France 28 119 - 5,2 2,2 + 0,5
Rhône-Alpes 7 387 - 3,4 1,7 - 1,8
Languedoc-Roussillon 4 532 - 2,1 1,7 - 3,6
France métropolitaine 97 515 - 4,0 1,9 - 1,5
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDT
© Insee 2009SUD INSEE N° 32 - décembre 2009
conjoncture
Fréquentationselonlacatégoried'hôtels-saisond'été2009pour 40 % à la diminution des nuitées de la région ; c’est dans
Fréquentation Séjours Durée moyennecet espace que la fréquentation étrangère est la plus élevée
des séjours
(57 %).
Nuitées Évolution Évolution Durées Évolution
2009 2009/2008 2009/2008 2009 2009/2008
en milliers en % en % en jours en %
Touteslescatégoriesd’hôtels,desnonclassésauxquatreétoiles
sans étoile 1 335 - 3,4 - 1,9 1,9 - 1,5
sont concernées. La fréquentation étrangère dans les hôtels de
1 étoile 372 - 4,6 - 3,0 2,0 - 1,7
troisetquatreétoilesdiminuede10%,alorsquecelledesfran- 2 étoiles 4 231 - 5,5 - 5,2 2,0 - 0,3
3 étoiles 3 949 - 1,7 - 0,3 2,3 - 1,4çaisaugmentede11%dansleshôtelstroisétoilesetde5%
4 étoiles 2 258 - 4,7 - 4,7 2,5 + 0,1dans les hôtels quatre étoiles.
Provence-Alpes-Côte d'Azur 12 145 - 3,9 - 3,2 2,2 - 0,7
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDT
Des séjours hôteliers un peu moins longs
Hôtellerie - saison d'été 2009
Hôtels Évolution Taux d'occupation
ouverts 2009/2008 des
L’évolutiondunombredenuitéesestfonctiondel’évolutiondu Taux Évolutionen 2009 * chambres
offertes 2009 2009/2008nombredeséjoursetdecelledeleurdurée.Parrapportàl’été en % en pointsen %
2008, le nombre de séjours des touristes étrangers diminue de Alpes-de-Haute-Provence 124 + 2,0 63,7 + 0,2
10 %,leurduréeaugmentede0,7 %à2,5jours.Àl’inverse,le Hautes-Alpes 184 - 8,4 54,9 + 2,4
Alpes-Maritimes 639 + 0,0 71,7 - 6,7nombre de séjours français augmente de 1 %, leur durée rac-
Bouches-du-Rhône 410 - 1,0 72,5 - 3,0courcissantde0,4 %à2,0jours.Dufaitdumoindrepoidsdela
Var 424 - 0,0 69,7 - 2,1
fréquentation étrangère, la durée moyenne de l’ensemble des Vaucluse 214 - 1,0 72,4 - 4,6
séjours baisse de 0,7 % pour s’établir à 2,2 jours. Provence-Alpes-Côte d'Azur 1 995 - 0,7 70,5 - 4,0
Île-de-France 2 348 + 0,5 72,0 - 4,9
Rhône-Alpes 1 959 - 1,0 56,8 - 1,8Pour le quatrième été consécutif, le parc hôtelier se contracte,
Languedoc-Roussillon 906 0,2 64,7 - 1,0passant de 2 034 à 1 995 hôtels. L’offre de chambres recule de
France métropolitaine 17 116 0,1 64,7 - 3,4
0,7 %, beaucoup moins que la fréquentation. Le taux d’occu-
* Hôtels ayant enregistré au moins une nuitée au cours de la saison d'étépation diminue ainsi fortement pour s’établir à 70,5 %, restant
toutefois plus élevé que le taux national (+ 6 points ).
Fréquentationhôtelièrepartyped'espace-saisond'été2009
Fréquentation Séjours Durée moyenne des
séjoursBaisse de la fréquentation hôtelière dans tous
Nuitées Évolution Évolution Durées Évolutionles espaces touristiques 2009 2009/2008 2009/2008 2009 2009/2008
en milliers en % en % en jours en %
Littoral 7 642 - 3,2 - 3,6 2,4 + 0,4
L’espace littoral, qui comprend notamment Marseille, Nice et Montagne 562 - 2,4 + 4,2 2,0 - 6,3
Toulon représente 63 % de la fréquention hôtelière estivale en Rural 1 415 - 4,1 - 2,7 2,3 - 1,4
Urbain 2 526 - 6,1 - 3,8 1,7 - 2,32009. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte pour
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDT37%delafréquentationnationaledel’hôtelleriedecetype
erd’espaceetseplaceau1 rangdesrégions.Danscetespace,la
Au niveau national, on constate une baisse de fréquentationfréquentationreculede3,2 %.Laclientèleétrangère,pluspré-
pourcetespace,dueàunechutedelafréquentationétrangèresente (45 %) que dans les autres espaces, recule fortement
(- 10 %), malgré une nette augmentation de la(- 7 %, soit - 260 000 nuitées) alors que la clientèle française
des touristes français (+ 3 %).est stable.
La fréquentation dans l’espace littoral des Alpes-Maritimes et
des Bouches-du-Rhône baisse fortement, tandis que celle de
l’espace littoral du Var augmente légèrement, la fréquentation Les hôtels de l’espace urbain non littoral, qui comprend no-
étrangère y étant moins importante. tamment les villes d’Avignon et d’Aix-en-Provence, représen-
La durée moyenne de séjour est en hausse pour atteindre tent21%dutourismehôtelierrégionalestival.Lafréquentation
2,4 jours, supérieure à la durée moyenne nationale. baisse sensiblement (- 6 %), comme au niveau national.
© Insee 2009SUD INSEE
N° 32 - décembre 2009
conjoncture
Lafréquentationdesétrangers,quireprésentent33 %delafré-
quentation, chute fortement (- 21 %), celle des touristes fran-
çais augmente de 4 %.
Les séjours sont plus courts que dans les autres espaces (moins
de deux nuits en moyenne) et tendent à se réduire.
Lafréquentationdeshôtelsdel’espacerural,quireprésentent
12 % de la fréquentation régionale, enregistre une baisse
(- 4 %), plus nette qu’au niveau national (- 2 %). Les séjours,
moins nombreux, durent moins longtemps. La fréquentation
étrangère, qui représente 38 % de la fréquentation de cet es-
pace, baisse fortement alors que celle des touristes français di-
minue légèrement. Fréquentation des campings - saison d'été 2009
Fréquentation Séjours Durée moyenne des
séjoursLa fréquentation des hôtels de l’espace montagne,quirepré-
Nuitées Évolution Évolution Durées Évolutionsentent 5 % de la fréquentation hôtelière en été, recule moins
2009 2009/2008 2009/2008 2009 2009/2008
quecelle desautresespacestouristiques, la fréquentation en milliers en % en % en jours en %
étrangère y étant moins importante. Cette baisse est due à une Alpes-de-Haute-Provence 1 755 + 9,6 + 10,7 6,1 - 1,0
Hautes-Alpes 1 187 + 3,3 + 2,5 5,5 + 0,8réduction de la durée des séjours, dont le nombre augmente.
Alpes-Maritimes 1 035 + 9,8 + 13,1 5,9 - 2,9Au niveau national, la fréquentation est en hausse de 3 %.
Bouches-du-Rhône 1 499 + 2,5 + 15,2 4,8 - 11,1
Var 7 264 + 0,4 + 2,1 7,6 - 1,7
Bonne saison estivale dans les campings Vaucluse 1 411 - 1,3 + 0,8 5,5 - 2,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur 14 152 + 2,4 + 5,6 6,4 -3,0
Languedoc-Roussillon 17 885 + 4,9 + 9,0 7,0 - 3,8
Avec14millionsdenuitéesencampingspendantl’été2009,la Aquitaine 13 807 + 7,2 + 15,5 6,4 - 7,2
erégion Provence-Alpes-Côte d’Azur occupe le 2 rang des ré- Pays de la Loire 10 003 - 0,0 + 6,6 6,0 - 6,2
France métropolitaine 102 937 + 4,2 + 8,9 5,4 -4,3gions françaises derrière Languedoc-Roussillon.
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDTL’été2009s’inscritdanslacontinuitédesbonsrésultatsenregis-
trés depuis 2005. La fréquentation des campings de la région
Fréquentation des campings par catégorie et type
s’accroît ainsi de 330 000 nuitées (soit + 2,4 % après + 1,8 % d'emplacement - saison d'été 2009
en 2008). Les trois quarts de cette hausse sont dûs aux Alpes- Fréquentation Séjours Durée moyenne des
séjoursde-Haute-Provence et aux Alpes-Maritimes.
Nuitées Évolution Évolution Durées ÉvolutionLa fréquentation des touristes français, qui comptent pour
2009 2009/2008 2009/2008 2009 2009/2008
en milliers en % en % en jours en %60 % de la fréquentation des campings, augmente de 9 %, soit
Emplacements nus 8 769 + 0,1 + 3,9 5,7 - 3,7+ 700 000nuitées ;celledestouristesétrangersbaissede6 %
1 et 2 étoiles 2 951 + 1,6 - 1,4 4,9 + 3,0(- 380 000 nuitées), relativement moins que dans l’hôtellerie.
3 et 4 étoiles 5 818 - 0,7 + 7,5 6,1 - 7,6
La fréquentation étrangère est en repli pour la plupart des Emplacements locatifs 5 383 + 6,4 + 9,7 8,2 - 3,0
pays;seulslesItaliensetlesSuissessontvenusplusnombreux. 1 et 2 étoiles 971 + 9,2 + 16,2 7,4 - 6,0
Les séjours des touristes hollandais sont en retrait de 194 000 3 et 4 étoiles 4 412 + 5,8 + 8,1 8,4 - 2,2
Provence-Alpes-Côte d'Azur 14 152 + 2,4 + 5,6 6,4 - 3,0nuitées et ceux des britanniques de 96 000 nuitées.
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDT
L’augmentation de la fréquentation régionale est cependant
gers baisse moins fortement qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azurplusfaiblequecelleenregistréeauniveaunational.Deuxgran-
des régions de tourisme de camping, Languedoc-Roussillon et (respectivement - 1,3 % et - 1,9 %). En revanche, l’augmenta-
Aquitaine,sontenforteprogression.EnLanguedoc-Roussillon, tiondelafréquentationdestouristesfrançaisestplusfortedans
commeauniveaunational,lafréquentationdestouristesétran- notre région.
© Insee 2009SUD INSEE
N° 32 - décembre 2009conjoncture
Campings - saison d'été 2009L’engouement pour les bungalows et
Campings Évolution Taux d'occupation
mobile-home se confirme ouverts 2009/2008 des
Taux Évolutionen 2009 * emplacements
2009 2009/2008offerts
en % en pointsen %
Au cours de l’été 2009, les emplacements locatifs (bungalow,
Alpes-de-Haute-Provence 110 + 0,4 41,4 + 0,8
mobile-home) enregistrent une fréquentation en nette hausse, Hautes-Alpes 119 - 4,5 33,1 + 1,7
suivant la tendance observée depuis plusieurs années. À l’in- Alpes-Maritimes 77 - 0,7 40,6 + 0,1
Bouches-du-Rhône 60 - 1,2 43,8 + 0,7verse, celle des emplacements nus se stabilise. Pour les empla-
Var 228 - 0,8 46,5 - 0,7cements locatifs, la fréquentation des touristes français
Vaucluse 78 + 1,1 45,5 - 1,4
augmentede13 %,davantagequepourlesemplacementsnus
Provence-Alpes-Côte d'Azur 672 - 0,9 43,4 - 0,0
(+ 6 %). La régression de la fréquentation étrangère est du Languedoc-Roussillon 720 - 0,1 42,0 + 0,9
même niveau, quelque soit le type d’emplacement. 657 - 0,1 35,1 + 1,7Aquitaine
593 - 1,3 36,8 + 0,1La vive croissance du nombre de séjours compense une baisse Pays de la Loire
France métropolitaine 7 464 - 1,8 35,4 + 1,6de leur durée moyenne : elle s’établit à 6,4 jours en moyenne,
* Campings ayant enregistré au moins une nuitée au cours de la saison d'étéen baisse de 3,0 % par rapport à l’été précédent. Cette
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDTdiminution concernedavantagelesséjoursdestouristesétran-
Fréquentation des campings par type d'espace - saisongers(- 5 %)queceuxdestouristesfrançais(- 1 %).Pourlesem-
d'été 2009
placements nus, l’augmentation du nombre de séjours est
Fréquentation Séjours Durée moyenne des
séjoursneutralisée par la baisse de leur durée moyenne.
Nuitées Évolution Évolution Durées ÉvolutionLe nombre de campings et celui des emplacements sont en
2009 2009/2008 2009/2008 2009 2009/2008
replide1 %.Letauxd’occupationeststableà43 %,plusélevé en milliers en % en % en jours en %
de 8 points que la moyenne nationale et du même ordre que Littoral 7 411 - 1,3 + 2,2 7,1 - 3,4
Hors littoral 6 741 + 6,8 + 8,9 5,8 - 1,9celui du Languedoc-Roussillon.
Sources : Insee, DGCIS, CRT et CDT
Baisse de la fréquentation des campings sur le Lafréquentationdescampingsdel’espacelittoralduVarrepré-
sente 79 % de l’espace littoral régional. Elle est en légère aug-littoral
mentation pour les touristes français (+ 3 %) et en forte
diminution pour les étrangers (- 10 %). Dans l’espace
La fréquentation de l’espace littoral (52 % du total régional)
littoral des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône, la fré-
baisse du fait de séjours plus courts, bien que plus nombreux.
quentation des touristes étrangers est également en fort recul
Lereplidelafréquentationétrangère(- 10 %)enestlacause,la
(respectivement - 11 % et - 14 %).
fréquentation française augmentant de 4 %.
L’espace touristique hors littoral régional est bien représenté
dans les Alpes-de-Haute-Provence, le Var, le Vaucluse et lesPourl’espacehorslittoral,l’augmentationdelafréquentation
Hautes-Alpes. Dans ces quatre départements, la fréquentationfrançaise (+ 15 %) compense largement le fléchissement de la
des touristes français augmente de 22 % pour les Alpes-de-fréquentation étrangère (- 2 %).
Haute-Provenceà4 %pourlesHautes-Alpes ;celledestouris-
La part de la fréquentation étrangère régresse mais reste toute- tes étrangers augmente également dans le Var (+ 11 %), mais
elle diminue dans le Vaucluse (- 11 %).fois importante : 36 % pour l’espace littoral, soit 6 points de
plus qu’en Languedoc-Roussillon et 9 points de plus qu’au ni-
veau national ; 43 % pour l’espace hors littoral, soit 8 points
de plus qu’en Languedoc-Roussillon. André Melquiond
Sources et définitions
La saison d’été 2009 recouvre la période de mai à septembre 2009.
Lanotiond’activitétouristiqueesticiassociéeàlafréquentationdeshôtelsetdescampings,illustréepardesvolumesdenuitées.Lesdonnéescommentéespro-
viennent d’un dispositif d’enquêtes mensuelles conduites en partenariat, au niveau national, entre l’Insee et la Direction Générale de la Compétitivité, de
l’Industrie et des Services (DGCIS) auprès des gérants d’hôtels et de campings.
Cesenquêtessonteffectuéestoutel’annéeauprèsdelatotalitédescampingsetsurunéchantillond’hôtelsconstituéde40%d’entreeuxautitredel’échantillon
nationaletcomplétéd’uneextensionrégionale.Cettedernière,menéeenpartenariataveclesComitésduTourisme(CDT)desAlpes-de-Haute-Provence,des
Alpes-Maritimes,desBouches-du-Rhône,duVaretduVaucluseetleComitéRégionalduTourisme(CRT),portesur35%duparchôtelier;ellepermetd’amé-
liorer la précision des estimations.
Nuitées(oufréquentation):nombretotaldenuitspasséesparlesclientsdansunhôtelouuncamping;ainsi,sixnuitéesserontcomptabilisées,pouruncouple
séjournant trois nuits consécutives, de même que pour six personnes ne séjournant qu’une seule nuit.
Séjours(ouarrivées): nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel ou camping.
Duréemoyennedeséjour : rapport exprimé en jours entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées (ou de séjours).
Tauxd’occupation:rapportentrelenombredechambresoccupéesetlenombredechambreseffectivementdisponibles(c’est-à-direenexcluantlesjoursde
fermeture).
Emplacement :emplacementd’uncampingdestinéàuneclientèletouristiquen’yélisantpasdomicile.Unemplacementpeutêtrenu(destinéàaccueillirune
tente ou une caravane par exemple) ou locatif (chalet, bungalow, mobile-home, habitation légère de loisir).
© Insee 2009 InstitutNationaldelaStatistiqueetdesÉtudesÉconomiques
Provence-Alpes-Côted'Azur
Dépôt légal : décembre 2009 17,rueMenpentiDirecteur de la publication : Renan Duthion
N° ISSN : 1287-2946 13387MarseilleCedex10Chef du service Études et Diffusion : Valérie Roux
Téléphone:0491175757Réf. : COJ093232 Rédacteur en chef : Claire Joutard
Fax:0491175960
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr onglet régions (rubrique "Les publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : onglet ( "À votre service")

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.