Un premier enfant à 28 ans

De
Publié par

En 2010, en France métropolitaine, les femmes ont en moyenne leur premier enfant à 28 ans, soit quatre ans plus tard qu’à la fin des années 1960. Le report de l’âge à l’accouchement ralentit toutefois depuis une dizaine d’années. Les femmes sont également plus âgées à la naissance d’un deuxième ou troisième enfant. Au total, l’âge moyen des mères à l’accouchement quel que soit le rang de naissance de l’enfant atteint 30 ans en 2010. Plus le diplôme de la femme est élevé, plus le premier enfant arrive tard. Cela explique en partie que les femmes deviennent mères plus tard dans le sud de la France ainsi qu’en Île-de-France, où les parts des diplômées sont les plus élevées. Cela contribue aussi à expliquer que les femmes immigrées nées en Turquie ont leur premier enfant près de 4 ans plus tôt que la moyenne, et celles nées en Afrique 9 mois plus tôt. En Europe centrale et orientale, les femmes donnent naissance à leur premier enfant plus tôt qu’en France, avant 27 ans. En Italie ou en Espagne, elles ont en revanche leur premier enfant après 29 ans. L’âge moyen au premier enfant continue d’augmenter, mais sa croissance ralentit En 2010, 44 % des nouveau-nés sont des premiers enfants Les deuxième et troisième enfants arrivent aussi de plus en plus tard Plus les femmes sont diplômées, plus le premier enfant arrive tard Premier bébé : le plus tôt en Nord - Pas-de-Calais, le plus tard en Île-de-France Les femmes immigrées ont leur premier enfant plus tôt Dans l’Union européenne, l’âge au premier enfant est le plus élevé en Italie Encadré Combien de temps entre deux naissances ?
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 1419 - OCTOBRE 2012
Un premier enfant à 28 ans
Emma Davie, division Enquêtes et études démographiques, Insee
n 2010, en France métropolitaine, notamment des études supérieures pour les
femmes, joue sans doute un rôle important. Lales femmes ont en moyenne leur
place croissante des femmes sur le marché duEpremier enfant à 28 ans, soit
travail et leur souci d’avoir un travail stable
quatre ans plus tard qu’à la fin des années
avant de fonder une famille entre certainement
1960. Le report de l’âge à l’accouchement également en jeu, de même que la volonté
ralentit toutefois depuis une dizaine d’an- croissante de vivre un certain temps à deux.
nées. Les femmes sont également plus
âgées à la naissance d’un deuxième ou
En 2010, 44 % des nouveau-néstroisième enfant. Au total, l’âge moyen
sont des premiers enfantsdes mères à l’accouchement quel que soit
le rang de naissance de l’enfant atteint Si les mères tendent à devenir plus âgées au
30 ans en 2010. premier accouchement, les âges à la première
Plus le diplôme de la femme est élevé, maternité sont aussi plus dispersés qu’il y a
quarante ans. Ainsi, au fil des ans, le pic desplus le premier enfant arrive tard. Cela
naissances s’est à la fois déplacé, de 22 ans enexplique en partie que les femmes devien-
1967 à 28 ans en 2010, tout en devenant de
nent mèresplustarddanslesud de la
moins en moins resserré (graphique 2).
France ainsi qu’en Île-de-France, où les Aujourd’hui, près de la moitié des premières
parts des diplômées sont les plus naissances s’étale entre 25 et 30 ans. Il y a
élevées. Cela contribue aussi à expliquer quarante ans, les premières naissances
étaient bien plus concentrées autour du pic.que les femmes immigrées nées en
Parmi les enfants nés en 2010, 44 % sont desTurquie ont leur premier enfant près de 4
premiers bébés. Cette part a légèrement
ans plus tôt que la moyenne, et celles
augmenté depuis 1967, tout comme celle des
nées en Afrique 9 mois plus tôt. deuxièmes enfants. Les naissances de rangs
En Europe centrale et orientale, les plus élevés sont en contrepartie moins fréquen-
femmes donnent naissance à leur premier tes : 15 % des bébés nés en 2010 sont des troi-
sièmes enfants et 6 % sont des bébés deenfant plus tôt qu’en France, avant 27 ans.
quatrième rang ou plus, soit 21 % au total. EnEn Italie ou en Espagne, elles ont en
revanche leur premier enfant après 29 ans.
Évolution de l’âge moyen à l’accouche-
ment, par rang de naissance de l’enfantEn France métropolitaine, l’âge moyen auquel les
âge de la mèrefemmes accouchent de leur premier enfant (défi-
33
nitions) augmente depuis le milieu des années Rang 3 32,5
1970 et atteint 28,1 ans en 2010 (graphique 1).
C’est quatre ans plus tard qu’en 1967, où les 31
30,7Rang 2
femmes devenaient mères à 24,2 ans.
30,0
Des années 1960 au milieu des années 1970,
29
Tous rangsl’âge au premier bébé a d’abord légèrement
28,1diminué. Sa croissance a ensuite été rapide
Rang 1
jusqu’à la fin des années 1990, favorisée par le 27
développement de la contraception et l’accès à
l’interruption volontaire de grossesse : ces
25
évolutions ont permis aux femmes de mieux
maîtriser le calendrier des naissances de leurs
enfants. La hausse s’est ensuite poursuivie 23
1960 1970 1980 1990 2000 2010mais à un rythme ralenti. Plusieurs facteurs
Champ : France métropolitaine.peuvent expliquer que l’arrivée du premier
Source : Insee, statistiques d’état civil et estimations de population.
enfant continue d’être plus tardive. Dans un Rangs de naissance redressés à partir des recensements 1968 à
2008 et de l’enquête annuelle de recensement 2011.premier temps, la généralisation des études, et
INSEE
PREMIERE1967, cette part était de 35 %, tout d’un rang à l’autre (graphique 1).Ce Plus les femmes sont diplômées,
comme celle des premiers enfants. Elle sont les arrivées des premier et plus le premier enfant
s’est fortement réduite avec la raréfaction deuxième enfants qui ont tout d’abord
arrive tard
des familles nombreuses et la diffusion été retardées à la fin des années 1970,
du modèle de la famille à deux enfants. alors que l’âge moyen aux rangs supé- Le recul de l’âge des mères à l’arrivée du
rieurs restait stable. Dans les décennies premier enfant est d’abord intervenu chez
suivantes, l’âge moyen à l’accouche- les femmes les plus diplômées, avant deLes deuxième et troisième
ment augmente pour tous les rangs des se généraliser à l’ensemble des femmes.enfants arrivent aussi
enfants, mais à des rythmes légèrement De fait, le calendrier des naissances varie
de plus en plus tard différents ; l’âge moyen au premier sensiblement avec le niveau de qualifica-
enfant augmente le plus rapidement.En 2010, les femmes ont en moyenne tion : les plus diplômées se mettent en
Au total, l’âge moyen des mères à l’ac-mis au monde leur deuxième enfant à couple plus tard, et vivent plus longtemps à
couchement, quel que soit le rang de30,5 ans, et leur troisième à 32,4 ans deux avant de devenir mères ; elles ont
naissance de l’enfant, atteint 30 ans en(encadré). L’évolution des âges moyens donc leur premier enfant plus tard que les
2010, contre 27,3 en 1967 (graphique 1).selon le rang des enfants se propage autres (bibliographie). Les diplômées du
Répartition des premières nais-
sances selon l’âge de la mère Combien de temps entre deux naissances ?
en %
Pour chaque mère recensée venant Ainsi, les diplômées du supérieur ont12 1967
d’avoir un deuxième enfant, on peut calcu- leurs deux premiers enfants avec 3,5 ans1989
10
ler combien de mois séparent la naissance d’écart en moyenne, alors que celles qui
2007
du premier et de celui qui vient de naître. n’ont aucun diplôme attendent en8
2010 La durée moyenne entre les deux premiè- moyenne 4,2 ans. La durée moyenne
6
res naissances est alors la moyenne arith- entre le deuxième et le troisième enfant
métique de ces durées. Elle est est également plus faible pour les plus4
relativement stable depuis le début des diplômées (4 ans, contre 4,5 ans pour les
2
années 1980, autour de 3,9 ans, avec une femmes sans qualification).
légère tendance à diminuer ces dernières Cette durée moyenne est à distinguer de0
15 18 21 24 27 30 33 36 39 42 45 48 années. Pour les mères concernées, la la différence entre les âges moyens au
âge de la mère
durée entre le deuxième et le troisième premier et au deuxième enfant, qui est de
Note : Calculs d’après les taux de fécondité.
enfant est un peu plus élevée (4,3 ans 2,6 ans (graphique 1). En effet, l’écartLecture : En 2010, 8 % des premiers bébés ont une mère
âgée de 28 ans. En 1967, c’était 4 %. environ) et suit la même évolution. entre deux naissances ne peut se déduire
Champ : France métropolitaine. La durée moyenne entre deux naissan- de la comparaison des âges moyens :
Source : Insee, statistiques d’état civil et estimations de
ces varie selon le niveau d’études des toutes les mères ayant un enfant n’en
population. Rangs de naissance redressés à partir des
mères. Les plus diplômées commencent auront pas nécessairement un deuxième ;recensements 1968,1990 et 2008 et de l’enquête annuelle
la constitution de leur famille plus tard de plus, celles qui ont eu leur premierde 2011.
que les moins diplômées, et ont des nais- enfant plus tôt ont plus souvent que les
sances plus rapprochées dans le temps. autres un deuxième enfant.
Écart d'âge au premier enfant par
rapport à la moyenne nationale, selon
la région de résidence de la mère
nombre d'années
Écarts d’âge à l’accouchement du premier enfant selon le diplôme de la
mère, par rapport à l’âge moyen au premier enfant tous diplômes confondus
nombre d'années
2 + 1,7
1
+ 0,1
0
≥ la moyenne
de – 0,3 à – 0,1 –1
de – 0,6 à – 0,4
–2 – 1,9 – 2,0de – 1,1 à – 0,7
–3
– 3,1
–4Lecture : En 2007, l’âge moyen au premier enfant en
Sans diplôme CEP, Brevet, BEPC CAP, BEP Baccalauréat Diplôme du supérieurÎle-de-France est supérieur à la moyenne nationale.
Champ : France métropolitaine. Lecture : En 2007, l’âge moyen des mères sans diplôme à l’accouchement de leur premier enfant est inférieur de 3,1 ans à la
Source : Insee, statistiques d’état civil et estimations de moyenne nationale.
population. Rangs de naissance redressés à partir du Champ : France métropolitaine.
recensement 2008. Source : Insee, recensement 2008.
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur www.insee.fr
INSEE
PREMIERE Écart d'âge au premier enfant par rapport à la moyenne nationale, selon supérieur sont ainsi celles qui ont leur
le pays de naissance des mères immigrées premier enfant le plus tard : 1,7 an de plus
que la moyenne des femmes résidant en
nombre d'années
France métropolitaine (graphique 3).Àla
5
naissance de leur premier enfant, les4
femmes sans diplôme ont trois ans de3
+ 2,1
moins que la moyenne. Elles commencent2 +1,5
+0,9+0,6 donc la constitution de leur famille près de1
0,0 cinq ans avant les diplômées du supérieur.0
–1 – 0,5
– 0,8 – 0,7
–2
– 2,0 Premier bébé : le plus tôt en–3
Nord - Pas-de-Calais, le plus–4
– 3,8
–5 tard en Île-de-France
Turquie Portugal Afrique Maghreb Europe Asie Amérique, Espagne, Ensemble Non
hors (hors (hors Océanie italie immi- immi- L’âge moyen à la première naissance
Maghreb Espagne, Turquie) grées grées
diffère sensiblement d’une région à l’autreItalie,
Portugal) (carte). Les femmes ont leur premier
Note : Les enfants nés avant l’arrivée en France sont également inclus dans l’analyse. enfant le plus tôt dans le nord de la
Lecture : En 2007, l’âge moyen au premier enfant des immigrées nées en Turquie résidant en France métropolitaine est France. Plus on va vers le sud, plus les
inférieur de 3,8 ans à la moyenne nationale.
femmes deviennent mères tardivement.Champ : France métropolitaine.
Source : Insee, recensement 2008. La région Île-de-France se distingue de
ses voisines : l’âge au premier enfant y est
le plus élevé de France métropolitaine,
supérieur de près d’un an à la moyenne
nationale. Ces différences régionales Âge moyen au premier enfant dans l’Union européenne à 27 en 2010
reflètent en partie celles des structures de
29,9 population par diplôme. L’Île-de-FranceItalie **
Espagne 29,8 ainsi que les régions Midi-Pyrénées et
29,5Luxembourg Provence - Alpes Côte d’Azur, où les
29,2Pays-Bas femmes ont leurs enfants le plus tard, figu-
28,9Grèce rent parmi les régions où les parts de
28,9Suède diplômées sont les plus élevées.
Allemagne 28,8 Les femmes qui résident dans les dépar-
Irlande** 28,7 tements d’outre-mer (sources) ont leur
Chypre** 28,4 premier enfant 2,1 ans plus tôt qu’en
28,4Slovénie métropole. Là encore, ceci provient en
Finlande 28,3 partie du fait de la structure par diplôme :
Autriche 28,2 seulement 37 % des femmes en âge
Portugal 28,1 d’avoir un enfant sont titulaires du
France métropolitaine 28,1 baccalauréat ou d’un diplôme du supé-
Belgique** 28,1 rieur contre 54 % en métropole. Ce
Union européenne des 27 27,9 calendrier plus précoce des naissances
Royaume-Uni* 27,8 dans les DOM s’accompagne également
Hongrie 27,7 d’une fécondité plus soutenue.
République tchèque 27,6
27,4Malte
Slovaquie 27,0 Les femmes immigrées
26,6Lituanie ont leur premier enfant plus tôt
26,5Pologne
26,3Estonie
Les femmes immigrées ont leur premier
26,0Lettonie
enfant en moyenne six mois plus tôt que
Bulgarie 25,7
les femmes non immigrées (graphique 4).
Roumanie 25,6
Les femmes d’origine turque deviennent
20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 mères le plus tôt, 3,8 ans avant laâge de la mère
moyenne des femmes résidant en* Les données du Royaume-Uni sont calculées sur le champ de l’Angleterre et du Pays de Galles uniquement.
** Les de l’Italie renvoient à l’année 2007, celles de l’Irlande à l’année 2008 et celles de la Belgique et de Chypre à France métropolitaine. Les femmes
l’année 2009. originaires d’Afrique ont également un
Note : Les données de fécondité par rang ne sont pas disponibles pour le Danemark.
âge moyen au premier enfant plus faibleChamp : Union européenne des 27.
Sources : Eurostat, OCDE et instituts nationaux de statistiques. que la moyenne. Il n’y a que très peu de
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur www.insee.fr
INSEE
PREMIEREdifférence à cet égard entre les immi- Sources Définitions
grées du Maghreb et celles de l’Afrique
subsaharienne. Ce sont les immigrées L’âge moyen à l’accouchement, tel qu’il est
Les statistiques d’état civil, notamment
nées en Italie ou en Espagne qui ont leur calculé dans cette étude et publié dans le
sur les naissances, sont transmises à
bilan démographique de l’Insee, neutralisepremier enfant le plus tard. l’Insee par les mairies. Elles permettent
l’effet de la structure par âge des mères et desLes écarts peuvent en partie s’expliquer d’étudier la fécondité, tous rangs de nais-
femmes de 15 à 50 ans. Cet indicateur est dit
sance confondus. Les bulletins de nais-par des comportements différenciés de
« calculé par les taux » et peut différer sensi- de l’état civil ne permettent pas, enmigration (migration avec ou sans enfant, à blement de l’âge moyen empirique, moyenne
revanche, de calculer des âges à l’accou-
l’âge adulte, pour les études, etc), ainsi que arithmétique des âges de chaque mère lors
chement par rang de naissance. Les
de l’accouchement. En effet, chaque âge estpar des niveaux de diplôme très différents variables qui concernent les accouche-
ici non pas pondéré par les effectifs de mères,selon le pays d’origine : les femmes origi- ments précédents ne sont en effet pas
mais par les taux de fécondité relatifs à
d’assez bonne qualité. L’Insee proposenaires de Turquie sont peu nombreuses à
chaque âge (nombre de naissances pour
ici une méthode originale qui permet uneêtre diplômées du supérieur, celles origi- 10 000 femmes de cet âge). Son calcul se
ventilation fiable des naissances de l’état
naires d’Afrique sont également moins rapproche à cet égard de celui de l’indice
civil selon le rang.
conjoncturel de fécondité (ICF). Cela permetdiplômées que la moyenne, alors que les Pour répartir par rang les naissances
de comparer les âges moyens dans le tempsimmigrées d’Asie (hors Turquie) et d’Amé- enregistrées par l’état civil, on utilise les
et entre pays en s’affranchissant des différen-
données du recensement de la popula-rique et Océanie sont plus diplômées que
ces de structure par âge. Selon les années ou
tion. Les naissances considérées sontla moyenne nationale et ont donc leur les pays, en effet, la taille des générations de
celles survenues l’année précédant le
premier enfant plus tardivement. Des femmes plus ou moins fécondes change, ce
recensement. On ne retient que les nais-
qui peut influencer l’âge moyen à l’accouche-facteurs culturels peuvent également inter- sances qu’on sait rattacher à leur mère,
ment « empirique » sans pour autant signifiervenir, et on peut rapprocher à cet égard i.e. qui résident dans le même foyer
de réelles différences de comportements de
(méthode dite « des enfants déclarés aul’âge au premier enfant des femmes nées à
fécondité.
foyer »). On applique la répartition parl’étranger qui accouchent en France et
rang de ces naissances au nombre de Bibliographiecelui enregistré dans le pays en question.
naissances enregistrées dans l’état civil
(pour des mères de même âge, même lieu
de naissance - France/étranger - et même ? Davie E. et Niel X., « Mesurer la fécondi-Dans l’Union européenne, l’âge
région de domicile). La méthode utilisée té selonlerangdenaissanceàpartirdes
au premier enfant est le plus (bibliographie) permet de calculer des recensements ». Document de travail
indices conjoncturels de fécondité (ICF) n° F1205, Insee, 2012.élevé en Italie
par rang et des âges à l’accouchement ? Davie E. et Niel X., « Mesurer la fécondité
par rang parfaitement cohérents avec les par secteur d’activité (secteur
C’est en Italie et en Espagne que les
indicateurs globaux publiés chaque public/secteur privé/non salarié) et par caté-
femmes deviennent mères le plus tard, à année dans le bilan démographique. Le gorie sociale à partir des recensements ».
près de 30 ans (graphique 5). Dans les dernier recensement utilisé fournit des Document de travail n° F1203, Insee, 2012.
statistiques au premier janvier 2008 et ? Robert-Bobée I. et Mazuy M., « Calen-pays du nord de l’UE (Luxembourg,
permet donc d’étudier la fécondité en drier de constitution des familles et âge dePays-Bas, Suède, Allemagne), l’âge au
2007. Pour les années plus récentes, fin d’études » dans « Histoires de familles,
premier enfant est supérieur à celui de la
seules les enquêtes annuelles de recen- histoires familiales », sous la direction de
France. Les femmes de Roumanie, sement sont disponibles et ne permettent C. Lefèvre et A. Filhon, Les cahiers de
Bulgarie et des pays baltes ont leur pas une décomposition aussi fine que le l’Ined n° 156, Ined, 2005.
recensement complet. C’est pourquoi les ? Daguet F., « La fécondité dans les régionspremier enfant le plus tôt, autour de
données sur l’âge à l’accouchement du à la fin des années quatre-vingt-dix - Davan-26 ans. L’âge moyen des mères au
premier enfant par diplôme, pays de nais- tage de naissances à la campagne », Insee
premier enfant en France métropolitaine
sance, ou région de domicile de la mère Première n° 963, avril 2004
est très proche de la moyenne de l’Union portent sur 2007. ? DavieE.etMazuy M.,«Féconditéet
européenne. Les différences européen- Pour les DOM, les statistiques d’état civil niveau d’études des femmes en France à
sur les naissances par âge de la mère ne partir des enquêtes annuelles de recense-nes d’âge moyen à la maternité ne reflè-
sont disponibles que depuis 1998. C’est ment », Population 2010 n° 3, Ined.tent pas celles de la fécondité ; d’autres
pourquoi l’étude, qui porte sur une période ? Mazuy M., Prioux F. et Barbieri M., « L’évo-
facteurs - économiques, sociodémogra-
de 40 ans, se restreint à la France métropo- lution démographique récente en France -
phiques, culturels ainsi que les politiques litaine. L’âge au premier enfant dans les 2011. Quelques différences entre les dépar-
publiques - entrent en jeu pour expliquer DOM n’est évoqué que dans la partie sur tements d’outre-mer et la France métropoli-
les disparités régionales. taine », Population 2011 n° 3-4, Ined.les écarts nationaux sur ce plan.
Pour vous abonner aux avis de parution : http://www.insee.fr/abonnements
www.insee.fr
Pour vous à INSEE PREMIÈRE : Direction Générale :
- Par internet : http://www.webcommerce.insee.fr/liste.php?idFamille=16 18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14- Par courrier : retourner ce bulletin à l'adresse ci-après ou par fax au (33) 03 22 97 31 73
Directeur de la publication :
Jean-Luc TavernierINSEE/CNGP - B.P. 402 - 80004 Amiens CEDEX 1
Rédacteur en chef :
OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2012
E. Nauze-Fichet
Rédacteurs :Abonnement annuel : 82€ (France) 103€ (Étranger)
L. Bellin, J.-B. Champion,
Nom ou raison sociale : ________________________ Activité : ____________________________ A. Houlou-Garcia, C. Pfister
Maquette : B. RolsAdresse : ___________________________________________________________________
Impression : Jouve______________________________________ Tél : _______________________________
Code Sage IP121419
Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE : __________________________________€.
ISSN 0997 - 3192
Date : __________________________________ Signature © INSEE 2012
INSEE
PREMIERE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.