Une approche de la précarité dans les Hautes-Pyrénées(Regard n°12)

Publié par

Vous trouverez au recto de cette publication : Une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi pour l'année 2002 et le chômage du quatrième trimestre 2002 resituant le département dans la région Midi-Pyrénées et plus largement dans l'ensemble de la France. Des données de cadrage portant sur la structure par secteur d'activité et l'évolution de l'emploi annuel total entre fin 1989 et fin 2001 pour le département et la région. Le verso est consacré à une étude portant sur une approche de la précarité.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 12-65 : mai 2003
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
erLe chômage en nette baisse en 2002 Au 1 trimestre 2003, malgré une
baisse des nuitées étrangères à
En 2002, l’emploi salarié Lourdes, la fréquentation dans les
(hors agriculture, éducation, admi- Evolution du taux de chômage hôtels de Hautes-Pyrénées est en
et de l'emploi salariénistration, santé et action sociale) progression de plus de 3 % par
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)
erprogresse de 3,2 % dans les Hautes- rapport au 1 trimestre 2002 : la hausse13,0112
Emploi des nuitées françaises compense laPyrénées contre 1,7 % en Midi- 12,5
baisse de fréquentation étrangère.12,0Pyrénées, soit 1 400 créations net- 108
11,5tes d’emplois contre 1 200 en 2001. 1 495 immatriculations de véhicu-
11,0104Dans le tertiaire, la croissance Chômage les particuliers neufs au cours du
10,5
erde l’emploi reste soutenue dans tous 1 trimestre 2003, soit une baisse de
10,0100
erles secteurs, particulièrement dans les près de 6 % par rapport au 1 trimes-
9,5
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 4T01 4T02services aux entreprises et les servi- tre 2002.
Emploi salarié Taux de chômageces aux particuliers. Dans l’industrie,
e e4 trimestre 2002 4 trimestre 2002 Giat Industries envisage de suppri-
les effectifs diminuent dans le (en milliers) (%)
mer 650 emplois à Tarbes et 325 àHautes-Pyrénées 46,9 9,9secteur des biens d’équipement et
Midi-Pyrénées 610,4 9,3 Toulouse d’ici 2006. Globalement le
croissent légèrement dans les autres France 15 488,4 9,1 groupe réduirait ses effectifs de 3 750
Source : Insee, estimations trimestrielles cvssecteurs. L’évolution dans la construc- postes en trois ans.
tion reste nettement positive.
Inauguration du Laboratoire d’EssaisDans les Hautes-Pyrénées, le un an alors qu’il augmente en Midi-
Foudre de Soulé Protection Surten-taux de chômage s’établit à 9,9 % fin Pyrénées. Cette baisse est plus favo-
sions (LEFSP) de Bagnères-de-2002, en baisse de 0,5 point par rap- rable aux femmes (- 3,3 %) qu’aux
Bigorre. Ce laboratoire unique en
port à fin 2001. C’est la plus forte hommes (- 1,3 %). Le nombre de Europe permet de simuler l’impact de
baisse de la région. Il reste malgré demandeurs d’emploi de moins de la foudre.
tout supérieur aux taux de chômage 25 ans s’est stabilisé. Le chômage de
régional (9,3 %) et national (9,1 %). longue durée (demandeurs inscrits Fin 2002, plus de 66 % des
Un peu plus de 8 700 deman- depuis plus d’un an) décroît un peu demandeurs d’emploi recherchent un
deurs d’emploi de catégorie 1 sont plus lentement dans les Hautes- poste d’« employés », près de 18 %
inscrits à l’ANPE fin 2002. Ce nom- Pyrénées (- 7,7 %) que dans l’ensem- d’« ouvriers qualifiés ou spécialisés »
bre est en diminution de 2,3 % sur ble de la région. et seulement 4 % de « cadres ».
DONNEES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'emploi annuel total
Emploi total Répartition par secteur au 31.12.2001 (%)
31.12.200031.12.1989 Variation annuelle moyenne 31.12.2001 Variation annuelle Hautes-Pyrénées Midi-Pyrénées
1989-2000 (%) 2000-2001 (%)(provisoire)
Agriculture 7 793 4 357 - 5,1 4 598 5,5 5,3 6,3
Industrie 14 863 11 985 - 1,9 12 148 1,4 14,1 15,8
Construction 6 069 5 590 - 0,7 5 705 2,1 6,6 6,6
Commerce 11 273 10 668 - 0,5 10 786 1,1 12,5 13,7
Services* 44 379 52 519 1,5 52 891 0,7 61,5 57,6
Hautes-Pyrénées 84 377 85 119 0,1 86 128 1,2 100,0 100,0
dont salariés 66 765 73 541 0,9 74 463 1,3 /// ///
Midi-Pyrénées 929 934 1 019 007 0,8 1 043 730 2,4 /// ///
dont salariés 741 058 886 004 1,6 911 252 2,8 /// ///
Source : Insee Midi-Pyrénées, estimations annuelles d'emploi total * y compris éducation, santé, action sociale et administration
911234567890123456789012345678923456789012345678901234567823456789012345678901234567811999234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678923456789012345678901234567823456789012345678901234567811912345678901234567890123456789234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678123456789012345678901234567891992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678119Une approche de la précarité dans les Hautes-Pyrénées
Allocataires et population couverte par les cinq minima sociaux
En 2001, les Hautes-Pyrénées RMI, API, AAH, AS et ASS
comptent 24 300 personnes vivant
Part de la population couverte
Nombre d'allocataires Population couverteavec un revenu inférieur au seuil de par rapport
à la population totale (en %)précarité (669,4 € par mois et par
Evolution Evolutionunité de consommation), soit 2,8 % 2000 2001 2000 2001 2000 2001
2000-2001 2000-2001
de moins qu’en 2000. Ce volume
Hautes-Pyrénées 14 684 14 298 - 2,6 24 499 23 825 - 2,8 11,0 10,7
représente 10,9 % de la population dont communes de :
er Tarbes 4 367 4 323 - 1,0 7 804 7 725 - 1,0 16,8 16,6totale estimée au 1 janvier 2001, le
Lourdes 1 212 1 217 0,4 1 861 1 861 0,0 12,2 12,2
plus faible pourcentage de Midi- Bagnères-de-Bigorre 600 584 - 2,7 970 943 - 2,8 12,0 11,7
Lannemezan 516 530 2,7 751 782 4,1 12,2 12,7Pyrénées. Près de 13 100 personnes
Aureilhan 381 379 - 0,5 702 695 - 0,9 9,4 9,3(assurés et ayants droit) disposant de
Midi-Pyrénées 157 708 153 778 - 2,5 267 392 260 676 - 2,5 10,5 10,2
faibles revenus relèvent de la CMU
complémentaire. Elles représentent des allocataires) devant l’AS (26 %)
Définitions5,9 % de la population du départe- et le RMI (23 %). Avec les
ment. conjoints, enfants et ascendants, on
Le Revenu Minimum d’Insertion (RMI)(RMI)(RMI)(RMI)(RMI)Si l’on aborde la précarité dénombre plus de 23 800 personnes
est une prestation sociale destinée à
sous l’angle des cinq principaux couvertes par le dispositif des permettre l’insertion sociale et profes-
sionnelle.minima sociaux (RMI, API, AAH, minima sociaux, soit 10,7 % de la
L’Allocation de Parent Isolé (API) (API) estASS et AS), le dispositif représente population départementale.
destinée à prémunir les personnes seules
près de 14 300 allocataires en 2001. Comme les années précéden- avec enfant à charge des conséquences
Les femmes sont majoritaires parmi tes, la population couverte par le financières de leur situation d’isolement
récente.les allocataires (57 %) et ceci se dispositif des minima sociaux se
Allocation Adulte Handicapé (AAH)L’ est
vérifie pour tous les minima sauf concentre sur le nord du départe- destinée à assurer un minimum de revenu
l’AAH. Par rapport à 2000, la baisse ment, dans la Barousse et dans aux personnes qui présentent une inca-
pacité permanente.globale du nombre d’allocataires les principales villes : Lourdes et sur-
L’Allocation Supplémentairee (AS) S) estatteint 2,6 % ; elle est sensible pour tout Tarbes. Par rapport à 2000, le
l’AS, l’ASS et l’AAH (autour nombre d’allocataires est en baisse aux personnes âgées.
L’AlAlAlAlAllllllooooocccccaaaaatttttiiiiiooooon dn dn dn dn de Se Se Se Se Sooooolililililidddddarararararité Sité Sité Sité Sité Spécifpécifpécifpécifpécifiiiiiquququququeeeeede - 4 %) alors que le RMI est dans pratiquement tous les cantons
(ASS) assure un minimum de revenu auxquasiment stable et l’API en forte avec un recul plus accentué pour les
personnes dont les droits à l’assurance
hausse avec 7,5 %. L’AAH reste le cantons de Campan, Castelnau- chômage sont arrivés à expiration.
premier des minima sociaux (35 % Magnoac et Pouyastruc.
Part de la population couverte Evolution entre 2000 et 2001
par le dispositif des cinq minima sociaux du nombre d'allocataires des cinq minima sociaux
(RMI, API, AAH, AS, ASS) au 31.12.2001 (RMI, API, AAH, AS, et ASS)
Hautes-Pyrénées : - 2,6 %Hautes-Pyrénées : 10,7 %
Midi-Pyrénées : - 2,5 %Midi-Pyrénées : 10,2 %
Aureilhan AureilhanTarbes Tarbes
LourdesLourdes Lannemezan Lannemezan
Bagnères- Bagnères-Taux d'évolution% de la population
de-Bigorre de-Bigorre entre 2000 et 2001 (en %)cantonale
supérieur à 16 supérieur à 0
12 à 16 - 2 à 0
9 à 12 - 5 à - 2
7 à 9 - 10 à - 5
GéoFla® © IGN - INSEE 2003inférieur à 7 inférieur à - 10 GéoFla® © IGN - INSEE 2003
Sources de l'ensemble des données : ASSÉDIC, CAF, MSA, CRAM, INSEE
Insee Midi-Pyrééééénnnnnééééées - REGARDS sur Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
Téléphone : 05 61 36 61 13 Rédacteur en chef : Bruno Mura ISSN : 1298-9533 des publications pour l'année 2003
Télécopie : 05 61 36 62 00 © Insee 2003 SAGE : R65120376 France : 70 €
Dépôt légal : juin 2003 Etranger : 87 €
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.