Une forte participation aux élections présidentielles de 2007 et aux « municipales » de 2008

De
Publié par

Lors des élections présidentielles et législatives de 2007, 55,6% des électeurs francs-comtois se sont rendus aux urnes à chaque tour de scrutin. En Franche-Comté, la participation aux élections présidentielles est un peu plus élevée qu’au niveau national. L’électorat s’est plus mobilisé au deuxième tour qu’au premier pour les présidentielles et moins pour les législatives. Le taux de participation systématique (vote à chaque tour) augmente de 6,9 points entre 2002 et 2007. Les électeurs de Franche-Comté sont parmi les plus motivés de France pour les « municipales » de 2008.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

- -
Nº 54 - janvier 2009
Nº 54
janvier 2009
www.insee.fr/fc
insee-contact@insee.fr
0 825 889 452 (0,15 /mn)
Lors des élections présidentielles et législatives de 2007, 55,6% des électeurs francs-comtois
se sont rendus aux urnes à chaque tour de scrutin. En Franche-Comté, la participation
aux élections présidentielles est un peu plus élevée qu’au niveau national. L’électorat s’est plus
mobilisé au deuxième tour qu’au premier pour les présidentielles et moins pour les législatives.
Le taux de participation systématique (vote à chaque tour) augmente de 6,9 points
entre 2002 et 2007. Les électeurs de Franche-Comté sont parmi les plus motivés de France
pour les « municipales » de 2008.
En 2007, les scrutins pré- taux d’abstention systéma- Aux élections présidentielles
()sidentiels et législatifs ont tique de France puisque du printemps 2007, la mo-
mobilisé, à chaque tour, seulement 7,0% des inscrits bilisation des Francs-Comtois
55,6% des électeurs francs- se sont totalement abstenus. a été massive. Avec 85,7%
comtois. Cette proportion La participation électorale de votants parmi les inscrits
place la Franche-Comté au est en hausse par rapport au premier tour, elle est
e4 rang des régions fran- aux élections de 2002 (+6,9 supérieure de 0,4 point à la
çaises. La Franche-Comté points). Elle augmente deux moyenne nationale. Au se-
présente aussi le plus faible fois plus qu’au niveau na- cond tour, la participation est
tional, soit la plus forte pro- encore plus forte : 86,5%, soit
gression derrière la Corse et ,2 point de plus que dans
la Lorraine. l’ensemble de la France. En
1) L’abstention systématique désigne le comportement d’un électeur qui
n’a participé à aucun des quatre tours de scrutins organisés (ou trois
tours pour les circonscriptions où le député est élu dès le premier tour).- 2 -
Nº 54 - janvier 2009
Sources
Plus mobilisés pour élire
Depuis l’élection présidentielle de 988, l’INSEE réalise des enquêtes Le corps électoral franc-comtois le Président de la République que les députés
sur la participation électorale, avec l’appui du ministère de l’Intérieur et Taux de participation à chaque tour de scrutin Unité : %
l’autorisation de la Commission nationale informatique et liberté (CNIL). En 2007, 804 800 Francs-Comtois sont inscrits sur les listes Élections présidentielles 2007 Élections législatives 2007
En suivant le comportement des inscrits sur les listes électorales entre électorales, soit 33 500 personnes de plus qu’en 2002. Plus du er e er e1 tour 2 tour 1 tour 2 tour deux tours d’un même scrutin et entre différents scrutins successifs, elles quart des électeurs est inscrit depuis cinq ans ou moins. Le corps
Franche-Comté 85,7 86,5 62,3 6,5 permettent d’observer l’intermittence du vote, en distinguant des votants électoral franc-comtois a des caractéristiques proches du profil
France métropolitaine 85,3 85,3 6,0 60,3
systématiques, des abstentionnistes systématiques et des électeurs plus ou national. Il compte 52% de femmes, 8% de votants de moins
Source : ministère de l’Intérieur
moins intermittents. D’abord nationales, ces opérations sont désormais de 30 ans et 30% âgés de 60 ans ou plus.
réalisées sur des échantillons de taille suffisante pour permettre des
sidus, puisque 69,4% d’entre le « moratoire électoral des analyses régionales.
(2)eux ont voté à chaque tour années de jeunesse » .
L’enquête participation 2007-2008 porte sur les élections présidentielle et de scrutins (présidentiel et Le surcroît de mobilisation,
législative de 2007 et sur les élections municipales de 2008. Pour cela, un
législatif). À l’opposé, parmi observé en 2007, touche échantillon d’environ 40 000 personnes inscrites en France métropolitaine
les votants de moins de 30 aussi l’ensemble des caté- a été tiré dans le fichier national des électeurs géré par l’INSEE. Ce fichier
ans, à peine 38,2% ont eu gories socioprofessionnelles. permet d’éviter les inscriptions multiples : quand une personne s’inscrit
dans une commune, par exemple à la suite d’un déménagement, l’INSEE la même pratique. L’absten- La participation des agri-
en est informé par un avis envoyé par cette commune. À son tour, il informe tionnisme systématique est culteurs progresse ainsi de
l’ancienne commune d’inscription pour qu’elle procède à sa radiation. Ce
aussi plus affirmé chez les 22,2 points par rapport à fichier ne sert pas à établir les listes électorales. Il peut donc exister de légers
plus jeunes : 0,9% contre 2002. Cette catégorie est la écarts entre le nombre d’inscrits dans la liste électorale de la commune et
7,6% chez les personnes plus mobilisée (89,2%). Elle le nombre d’inscrits au fichier de l’INSEE pour cette commune.
âgées de 60 ans ou plus. Il est suivie des cadres et des
La participation aux élections est ensuite relevée par les agents de l’INSEE est toutefois moins élevé que professions libérales (78,9%)
en consultant les listes d’émargement dans les dix jours qui suivent le
lors des élections présiden- puis des « artisans, commer- scrutin, comme tout électeur peut le faire, en préfecture pour les scrutins
tielles et législatives de 2002 çants et chefs d’entreprises » nationaux ou en sous-préfecture pour les autres scrutins. En 2007, la
revanche, à l’image de la pour les deux catégories (69,3%). Dans toutes ces Une participation participation de plus de 39 400 personnes a pu ainsi être suivie. Parmi
elles, 6,% n’ont pas été retrouvées sur les listes des élections municipales France, les enjeux législatifs en hausse pour tous (9,8% pour les moins de 30 catégories, l’abstention sys-
de 2008, soit en raison de décès, soit à la suite d’un déménagement. Au n’ont pas attiré autant d’élec- les électeurs, quel ans et 0,6% pour les plus tématique est faible (autour
total, ce sont donc 37 000 personnes qui ont pu être suivies sur les trois teurs, puisque seulement que soit leur profil âgés). La participation élec- de ,0%). A contrario, parmi élections de 2007-2008.
62,0% en moyenne se sont torale des jeunes reste moins les employés, les ouvriers et
déplacés aux urnes au mois constante et plus fragile. La les chômeurs ou inactifs, elle L’âge et la catégorie socio- Le fichier national des électeurs comporte peu d’informations
sociodémographiques, essentiellement l’âge et le sexe. D’autres informations de juin. Cette proportion professionnelle influent sur mobilité géographique et
(diplôme, situation familiale, etc...) sont obtenues par un rapprochement est cependant légèrement le comportement électoral. résidentielle plus fréquente
avec l’échantillon démographique permanent, qui rassemble les bulletins 2) In A. MUXEL, L’Expérience supérieure à la moyenne En 2007, les électeurs de 60 parmi les étudiants et les jeu- politique des jeunes, Les Presses d’état civil et les bulletins de recensement d’un centième de la
nationale. ans ou plus sont les plus as- nes actifs explique en partie de Sciences Po, 2001. population ; elles proviennent alors du recensement de 999.- 3 -
Nº 54 - janvier 2009
est assez fréquente (7,0% en
INSEE Franche-Comté, Pour en savoir plus :moyenne). 8 rue Garnier - BP 997
25020 BESANÇON CEDEX Le sexe est une variable S. JUGNOT, La
Tél : 03 8 4 6 6 électorale moins discrimi- participation électorale
Fax : 03 8 4 6 99
nante même si, en 2007, les en 2007 : la mémoire
Directeur de la publication : de 2008, INSEE, INSEE femmes ont, en proportion,
Didier Blaizeau première, décembre 2007, Rédacteur en chef : davantage voté que les hom-
Yannick Salamon n°69.
Mise en page : mes (57,% contre 53,9%
Maurice Boguet, Yves Naulin
à chaque tour de scrutin). F. CLANCHÉ, La
© INSEE 2009 Les femmes se sont aussi participation électorale au dépôt légal : janvier 2009
printemps 2002, INSEE, plus mobilisées qu’en 2002
INSEE première, janvier (50,2%).
2003, n°877.
« Municipales »
de 2008 :
les Francs-Comtois francs-comtois n’a voté à Une participation électorale qui croît avec l’âge
Répartition de la participation électorale selon l’âge et la catégorie socioprofessionnellerestent très concernés aucun tour de scrutin. Ce taux
Vote systématique en % Écart en points Abstention systématique en % Écart en points d’abstention systématique
2002 2007 2007-2002 2002 2007 2007-2002Élections de proximité, les est toutefois moindre qu’en
France 47, 50,4 +3,3 3, 9,5 – 3,6
« municipales » mobilisent moyenne nationale (3,0%). Franche-Comté 48,7 55,6 +6,9 2,3 7,0 – 5,3
traditionnellement les élec- L’électorat franc-comtois ap- dont
Moins de 30 ans 26,5 38,2 +,7 9,8 0,9 – 8,9teurs. En mars 2008, 72,3% paraît donc comme l’un des
30 à 59 ans 5,5 53,4 +,9 0,7 5,3 – 5,4plus mobilisés de France pour des inscrits francs-comtois se
60 ans ou plus 58, 69,4 +,3 0,6 7,6 – 3,0
sont rendus aux urnes à cha- élire les maires. n dont
(3)que tour . La participation Agriculteurs exploitants 67,0 89,2 +22,3 ,5 ns ns
Artisans, commerçants, 56,4 69,3 +2,9 6,0 ,4 – 4,7systématique franc-comtoise Julie FLOCH chefs d’entreprise
Cadres et professions libérales 68,5 78,9 +0,4 4,3 ,3 – 3,0est supérieure de 8,7 points
Professions intermédiaires 52,6 57,2 +4,6 5,9 6,2 +0,2à la moyenne nationale. Elle
Employés 48,2 5,5 +3,3 3,3 7,2 – 6,3) Dans nombre de communes, place la Franche-Comté au Ouvriers 39,0 50,6 +,6 9,2 7,0 – 2,2le scrutin n’a connu qu’un seul
e4 rang des régions fran- tour. La participation systématique Anciens actifs 60,4 69,7 +9,2 0,0 8,2 – ,8
indique les électeurs ayant voté Chômeurs et inactifs 39,5 48,5 +8,9 ,4 7,2 – 4,2çaises. En revanche, près
à chaque tour, quel qu’en soit le ns : non significatifd’un quart des électeurs nombre. Source : INSEE (enquêtes participation électorale 2002 et 2007)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.