Une plus forte proportion délecteurs assidus

De
Publié par

Une enquête menée par l’INSEE auprès d’un panel d’individus permet de caractériser la participation aux élections présidentielle et législative de l’année 2002. Avec plus de la moitié des inscrits ayant voté à tous les tours, le corps électoral ligérien compte une plus forte proportion d’assidus que la moyenne. Les électeurs « intermittents » (s’étant déplacés seulement à quelques-uns des tours) sont en moindre proportion. Comme dans le reste de la France, un inscrit sur huit n’a jamais voté. Si elle demeure soumise aux mêmes influences qu’au niveau national, en particulier à l’âge des électeurs, l’abstention dans la région est moins souvent qu’ailleurs le fait des ouvriers.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 16. mai 2003
Une plus forte
proportion
d’électeurs assidus
L Y A UN AN, entre le 21 avril et le la France. Les plus de 25 ans ont été plusUne enquête menée par l’INSEE
16 juin 2002, les Français ont été nombreux en Pays de la Loire qu’ailleurs àauprès d’un panel d’individus
amenés à s’exprimer par la voie aller voter systématiquement.permet de caractériser I des urnes à quatre reprises : lesla participation aux élections
21 avril et 5 mai, d’une part, dans le Les abstentionnistes résolus
présidentielle et législative
cadre de l’élection du Président de la Ré-
À l’opposé des participants assidus sede l’année 2002. Avec plus publique ; les 9 et 16 juin, pour le choix
trouvent les inscrits qui ne se sont dépla-de la moitié des inscrits ayant des députés à l’Assemblée Nationale.
cés à aucun des trois ou quatre toursvoté à tous les tours, le corps
À cette occasion, les Ligériens ont fait proposés au printemps 2002. Un élec-électoral ligérien compte une
preuve d’une assiduité supérieure à celle teur sur huit n’a participé à aucune de
plus forte proportion d’assidus de l’ensemble de leurs compatriotes : ces consultations. Cette proportion est
que la moyenne. Les électeurs 51 % des inscrits sur les listes voisine de la moyenne nationale. Ce
« intermittents » (s’étant déplacés électorales des Pays de la Loire ont sont les Limousins qui se sont le moins
participé à tous les tours de scrutinseulement à quelques-uns des abstenus à tous les tours. A l’opposé,
contre 47 % des inscrits en France. Lestours) sont en moindre c’est parmi les Corses, les Alsaciens et les
ouvriers et employés ligériens se sont Lorrains que l’on a compté la plus forte pro-proportion. Comme dans
déplacés à tous les tours de scrutin en portion d’abstentionnistes systématiques.le reste de la France, un inscrit
plus forte proportion que leurs
sur huit n’a jamais voté. Les facteurs généraux qui jouent en faveurhomologues nationaux. En revanche, les
Si elle demeure soumise de l’abstention ont déjà fait l’objet d’ana-agriculteurs, catégorie la plus assidue
lyses approfondies et ils s’appliquent dansaux mêmes influences qu’au au niveau national à l’opposé des
la région comme ailleurs. D’une façonniveau national, en particulier ouvriers, ne l’ont pas été au niveau
générale, la participation est variableà l’âge des électeurs, ligérien. Ce sont les retraités qui, en
avec l’âge. Les moins de 25 ans fontPays de la Loire, ont fait preuve de lal’abstention dans la région
preuve d’une moindre participation que laplus forte constance : les deux tiersest moins souvent qu’ailleurs moyenne. Ce constat est accentué end’entre eux ont répondu présent à tousle fait des ouvriers. Pays de la Loire : 19 % d’entre eux ne seles tours de scrutin sans exception.
sont jamais déplacés en 2002 pour aller
Seul un tiers des jeunes de moins de voter. L’abstention systématique est mini-
25 ans s’est déplacé à chaque vote en male entre 35 et 55 ans et remonte
Alain MAURAND Pays de la Loire comme dans le reste de ensuite avec l’âge. Le niveau du diplômeÉlections
d’électeurs assidusUne plus forte proportion
fournit une autre variable dont l’influence de Loire se distinguent de la moyenne fran- Quant aux cadres et autres professions
est réelle sur le comportement électoral : çaise par leur meilleure répartition intellectuelles supérieures, s’ils font preu-
15 % des non-diplômés n’ont participé à entre les différents groupes sociaux et ve d’un plus grand civisme que la moyen-
aucun des scrutins, proportion deux dans l’espace géographique, notamment ne des électeurs, leur taux d’abstention
fois plus importante, en France comme entre zones rurales et zones urbaines. aux quatre scrutins observés est cepen-
en Pays de la Loire, que celle observée dant de trois points supérieur à celui rele-
En somme, l’abstention dans la région
chez les titulaires du baccalauréat. vé pour la même catégorie parmi
est moins concentrée sur les popula-
l’ensemble des électeurs français.
tions qui y sont traditionnellement lesLa stabilité favorise le civisme
plus sujettes, ce comportement étant en Reste une autre caractéristique égale-é de la situation qu’elle soit fa- définitif mieux réparti sur l’ensemble des ment essentielle de l’abstentionnisme li-
miliale, géographique ou professionnelle électeurs ligériens. gérien, celle de la sur-représentation de
est favorable au civisme. Par exemple, l’électorat féminin. En effet 110 électrices
Tous les types d’analyse montrent quela proportion d’abstentionnistes systé- se sont totalement abstenues en 2002,
les électeurs urbains sont traditionnelle-matiques est deux à trois fois plus pour 100 électeurs à le faire. Un écart
ment plus abstentionnistes que ceuxnombreuse parmi les locataires compa- sans équivalent au niveau national, et qui
vivant dans des communes rurales, derativement aux propriétaires. Le même s’explique principalement par un effet de
même les employés ou les ouvriers parécart est observé entre personnes ma- ciseaux : abstention féminine légèrement
rapport aux cadres. L’observation de lariées et personnes divorcées ou encore plus forte, mais surtout abstention mas-
situation en Pays de la Loire ne démententre titulaires d’un emploi fixe (con- culine beaucoup plus faible qu’au niveau
pas cette tendance fondamentale. Entrats à durée indéterminée ou national.
revanche, pour toutes ces catégories,fonctionnaires) et chômeurs ou employés
les niveaux de participation observés enprécaires. Moins de votants
2002 sont supérieurs à la moyenne fran-
par intermittenceCeci étant, il existe quelques spécifici- çaise. L’abstention des employés
tés propres à l’électorat ligérien. Les ligériens, par exemple, est de un point in- La complexité des comportements élec-
comportements abstentionnistes en Pays férieure, celle des ouvriers de presque toraux se mesure aussi à l’aune de la
trois points. gradation qui, entre participation systé-
Sources matique et abstention égalementContrepartie de cette moindre diffusion
systématique, caractérise le bloc desLes données individuelles sur des comportements abstentionnistes,
la participation aux scrutins de 2002 ont électeurs « intermittents ». 36,5 % desles catégories les plus participatives
été collectées par les agents de l’INSEE électeurs ligériens entrent dans ce cadreapparaissent, du moins pour certaines
à partir des listes d’émargement en 2002, moins que les 39,8 % enregis-d’entre elles, significativement en retraitdéposées dans les préfectures durant trés au niveau national.par rapport aux taux nationaux. Ainsi,les semaines qui ont suivi l’élection.
avec 12,2 % d’abstention aux quatreRéalisée par sondage, cette enquête ne Pour les intermittents, l’élection la plus
scrutins de 2002, les électeurs ligérienspermet pas d’identifier les appartenances mobilisatrice en 2002 a été, sans aucun
politiques mais simplement de relever des communes rurales ont adopté un doute, la présidentielle. Cette élection
la participation des individus comportement relativement proche de la bénéficie d’une image particulière qui en
de l’échantillon (a voté ou n’a pas voté). moyenne régionale qui s’établit à fait un événement à part dans la vie po-
12,7 %. Une comparaison du mêmeL’INSEE dispose par ailleurs des données litique française, certainement le plus à
ordre pour l’ensemble des ruraux françaissur les caractéristiques socio- même de susciter la participation des
démographiques des personnes montre un écart beaucoup plus net en électeurs les moins motivés. Ils ont été
de cet échantillon démographique faveur de cette catégorie d’électeurs, de ainsi 16,3 % des inscrits à participer à au
au moment du recensement de 1999 : l’ordre de 1,9 point. moins un des deux tours de cette élection
âge, sexe, niveau de diplôme, situation
familiale et professionnelle. Quels sont les Ligériens restés à l’écart des élections de 2002 ?
L’ensemble de ces opérations a été
Ensemble
exploité de façon anonyme avec l’accord
de la Commission Nationale Femmes
de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Hommes
Pour en savoir plus …
Inactifs hors retraités
Ouvriers- La participation électorale au printemps
Employés
2002 : de plus en plus de votants
Professions intermédiaires
intermittents - INSEE Première n° 877 - Retraités
janvier 2003. Cadres et professions intellectuelles supérieures
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise France entière
- Les intermittents du vote : un bilan de Agriculteurs exploitants Pays de la Loire
la participation de 1995 à 1997 - INSEE
Habitants d'une agglomération de plus de 200 000 h.Première n° 546 - septembre 1997.
Urbains mais en dehors d'une agglo. de plus de 200 000 h.
Ruraux- La double élection de 1995 : exclusion
sociale et stratégie d’abstention - INSEE
Moins de 25 ans
Première n° 414 - novembre 1995.
Plus de 25 ans
0 5 10 15 20- Un électeur sur deux vote de manière
Dans chaque catégorie, proportion d'inscrits n'ayant participé à aucun des tours intermittente - Références n° 23 INSEE
des élections présidentielles et législatives de 2002 (en %)
Pays de la Loire - septembre 1998.
Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002
2
INSEE PAYS DE LA LOIRE - UNE PLUS FORTE PROPORTION D’ÉLECTEURS ASSIDUS - MAI 2003à l’exclusive des scrutins législatifs. À titre L’assiduité aux élections 2002 selon l’âge
de comparaison, les intermittents ayant
participé uniquement à l’élection de la re- 80
présentation nationale ne représentent
que 1,1 % du total des inscrits.
96 % des électeurs intermittents se sont 60
exprimés au moins une fois à l’élection
présidentielle 2002 en Pays de la Loire.
Un taux qui tend à montrer l’importance
du potentiel de participation que repré- 40 Pays de la Loire
sente cette catégorie d’électeurs. France entière
Tendance (Pays de la Loire)
Tendance (France entière)Contrairement à 1995, le second tour de
l’élection présidentielle 2002 a été plus
20
mobilisateur que le premier. On a, à cette
Dans chaque tranche d'âges, proportion d'inscrits ayant participéoccasion, observé un plus fort civisme
à tous les tours des élections présidentielles et législatives de 2002 (en %)
des électeurs urbains, des employés,
des ouvriers ainsi que des professions 0
15 25 35 45 55 65 75 85 95intermédiaires, c’est à dire de ceux qui
figurent parmi les plus abstentionnistes.
Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002
Cette mobilisation a eu pour conséquence
de rendre plus homogène la participation
électorale. Ainsi, de presque sept points La non-participation à tous les scrutins de 2002 selon selon l’âge
au premier tour, l’écart de participation
60entre ouvriers et retraités est tombé à
Dans chaque tranche d'âges, proportion d'inscrits n'ayant participémoins de deux au second tour. De même,
à aucun des tours des élections présidentielles et législatives de 2002 (en %)
les taux de participation des électeurs
urbains se sont hissés pratiquement au
niveau de ceux observés en zone rurale.
40 Pays de la LoireDe même, le vote des jeunes s’est sur-
France entière
tout, voire uniquement, affirmé au Tendance (Pays de la Loire)
Tendance (France entière)deuxième tour de la présidentielle : près
de 206 800 électeurs de moins de 26
ans se sont exprimés au second tour
20
contre 173 300 au premier, soit un gain
de participation supérieur à 12 points.
Ce mouvement général ne saurait toute-
fois éclipser la mobilisation observée
dans les autres classes d’âge. Ainsi, les
0
électeurs âgés de 56 à 65 ans se sont 15 25 35 45 55 65 75 85 95
hissés en tête du deuxième tour avec
Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 200291,4 % de participation après un taux de
Les différents « parcoursparticipation de 82,4 % au premier tour.
de participation » en 2002
Quels sont les Ligériens assidus aux élections de 2002 ? (en % des inscrits)
Ensemble
Pays de la Loire France entière
Ont participé à tous les tours de scrutin 50,8 47,1Hommes
q4uatre sur quatre 371, 41,Femmes
(1)trois sur trois 149,4 5,
Ont participé à tous les tours, sauf … 16,2 19,3Retraités
erau 1t1our de la présidentielle 47, 4,Cadres et professions intellectuelles supérieures
eEmployés au 2t3our de la présidentielle 16, 1,
erProfessions intermédiaires au 1t0our des législatives 48, 4,
eArtisans, commerçants et chefs d'entreprise au 2t8our des législatives 62, 8,
Agriculteurs exploitants Ont voté deux fois … 12,8 13,3
Ouvriers France entièreu6niquement à la présidentielle 95, 8,
Inactifs hors retraités Pays de la Loireu3niquement aux législatives 05, 0,
u9n seul tour de chaque élection 21, 4,
Ruraux
Ont voté une seule fois … 7,5 7,2
Urbains mais en dehors d'une agglo. de plus de 200 000 h.
erau 1t8our de la présidentielle 05, 1,
Habitants d'une agglomération de plus de 200 000 h.
eau 2t0our de la présidentielle 67, 4,
erau 1t7our des législatives, 0,Plus de 25 ans
eau 2our des législatives 05, 0,Moins de 25 ans
Aucune participation 12,7 13,1
0 204060 80
Dans chaque catégorie, proportion d'inscrits ayant participé à tous les tours Ensemble des électeurs inscrits 100,0 100,0
des élections présidentielles et législatives de 2002 (en %)
(1) en l’absence de second tour aux élections législatives
Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002 Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002
3 INSEE PAYS DE LA LOIRE - UNE PLUS FORTE PROPORTION D’ÉLECTEURS ASSIDUS - MAI 2003d'électeurs assidus
Une plus forte proportion
dans un contexte certes différent où les« Meilleur » civisme ligérien tants pour le fonctionnement de nos
élections présidentielles étaient cou-institutions, n’a pas particulièrement jouéseulement aux élections
plées avec les municipales, les taux deen faveur d’une mobilisation accrue deprésidentielles
participation s’étaient élevés respective-l’électorat ligérien comme de l’électorat
Par rapport aux précédentes consulta- national. C’est ainsi que le taux de parti- ment à 83,0 et 82,0 %.
tions électorales, le calendrier très serré cipation au premier des présidentielles a
La comparaison avec les taux de partici-de l’année 2002, en rapprochant les été, en Pays de la Loire, de 74,4 %, et
pation nationaux, qui sont de l’ordre dedeux scrutins nationaux les plus impor- de 83,0 % au second tour. En 1995,
1,5 à 2 points inférieurs en 2002 pour
ces même scrutins, montre cependantVariation du taux de participation entre le premier
une implication sensiblement plus forteet le second tour de l’élection présidentielle 2002
des électeurs de la région pour ces
élections.(En % des inscrits)
Mamers 8,5 ou plusMayenne Il n’en est pas de même pour les élec-
de 7,0 à moins de 8,5 tions législatives 2002 dont le premier
Laval de 5,3 à moins de 7,0 tour a suivi de cinq semaines le second
Le Mans
de 0 à moins de 5,3 tour des présidentielles. 29,0 % des
Château-Gontier électeurs inscrits dans la région ne semoins de 0
Châteaubriant Segré La Flèche sont pas déplacés pour cette consulta-
Limite régionale
tion électorale, contre 27,9 % au niveaudes Pays de la Loire
Angers national.Ancenis Chef lieu d'arrondissement
Saint-Nazaire
Nantes Saumur Il est vrai que ces élections, en dépit de
leur caractère national, sont également
Cholet
fortement corrélées avec des enjeux
locaux liés tant à la personnalité qu’à
l’implication dans la vie locale de laLa Roche-sur-Yon
plupart des candidats. La comparaison
Les Sables-d'Olonne
entre taux de participation nationaux etFontenay-le-Comte
taux régionaux en est, de ce fait, rendue
Océan Atlantique beaucoup plus délicate. Ceci d‘autant
© IGN - INSEE 2003 plus qu’un électeur ligérien sur trois n’a
Source : Ministère de l’Intérieur pas été amené à se prononcer le 16 juin,
le siège ayant été fourni dès le premierTaux d’abstention au premier tour de l’élection présidentielle 2002
tour. Cette proportion -deux fois plus
élevée que la moyenne nationale- de
(En % des inscrits) résultats législatifs connus dès la fin du
MamersMayenne 26,1 ou plus premier tour, en réduisant globalement
de 23,1 à moins de 26,1 l’incertitude sur l’issue du scrutin dansLaval
Le Mans de nombreuses circonscriptions, n’ade 20,4 à moins de 23,1
sans doute pas été sans influence sur le moins de 20,4Château-Gontier
Châteaubriant taux de participation.
La FlècheSegré Limite régionale
des Pays de la Loire DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Angers Bruno TRÉGOUËTChef lieu d'arrondissementAncenis
RÉDACTEUR EN CHEFSaint-Nazaire
Nantes Alain MALMARTELSaumur
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
Cholet Gabrielle PILET
SECRÉTAIRE DE FABRICATION
Hélène VERRON
MISE EN PAGELa Roche-sur-Yon
Marie-Annick BRICARD
Les Sables-d'Olonne
IMPRIMEURFontenay-le-Comte
La Contemporaine - Nantes
Prix : 2,20 €
Océan Atlantique
© IGN - INSEE 2003 Photos : INSEE
eDépôt légal 2 trimestre 2003 - ISSN 1633-6283
Source : Ministère de l’Intérieur
CPPAP 0707 B 06116 - Code Sage IETU01644
© INSEE Pays de la Loire - Mai 2003La participation à l’élection La participation à l’élection
Abonnement annuel complet :présidentielle de 2002 législative de 2002 Études (mensuel) + Dossiers : 60 €
(en % des inscrits) (en % des inscrits) Abonnement annuel Études : 20 €
Pays France Pays France
de la Loire entière de la Loire entière INSEE Pays de la Loire
O1nt voté aux deux tours 761, 68,O9nt voté aux deux tours 526, 54,
105, rue des Français Libresnt voté à un tour sur deux 165, 16,O1nt voté à un tour sur deux 194, 17,
BP 67401 – 44274 NANTES Cedex 2
A8ucune participation 183, 14,A0ucune participation 299, 27,
Tél. : 02 40 41 75 75 – Fax : 02 40 41 79 39Ensemble des électeurs inscrits 100,0 100,0 Ensemble des électeurs inscrits 100,0 100,0
Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002 Source : INSEE-enquête sur la participation électorale 2002
INSEE PAYS DE LA LOIRE - UNE PLUS FORTE PROPORTION D’ÉLECTEURS ASSIDUS -4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.