Aristo ?

De
Publié par

« J’aurais dû être un garçon. Je suis seulement la quatrième fille. 
Un berceau en rotin a été préparé : un ruban bleu court entre les tiges de saule peintes en blanc. Impossible de me faire dormir là-dedans. C’est pourquoi j’ai passé les premières nuits de ma vie dans un tiroir - et les premières journées aussi - un tiroir, j’ose l’espérer, un peu aménagé dans le bureau de mon père. 
Qui raconte cette histoire ? Ma mère ou moi ? Ces histoires de tiroirs ont déformé ma perception des choses. Avant d’épouser mon père, ma mère s’appelait Marie-Madeleine de Noailles de Mouchy de Poix. Je retranscris certains noms parce qu’ils sont déjà écrits dans l’Histoire de France. C’est, n’est-ce pas, ce qu’on appelle un nom à tiroirs. » 

L'aristocratie n'est pas une classe sociale mais est l’objet de tous les fantasmes, y compris en son sein. Mais que signifie être aristocrate en 2013 dans la France de Mélenchon, des Bettencourt ou de la boulangère du quartier ? Valentine de Ganay appartient à l’une de ces familles dont les noms sont mêlés à l’histoire de France, et dont les codes tacites sont inscrits dans l’ADN de chaque membre. Dès lors, comment vivre avec cet héritage ? Aristo ? est une tentative de sociologie subjective qui explore la sensation d'inconfort au sein du clan comme au-dehors. 

Un récit lucide et plein d’humour, qui dessine en creux les ambiguïtés de la société française.
Publié le : mercredi 20 mars 2013
Lecture(s) : 15
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709644464
Nombre de pages : 275
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« J’aurais dû être un garçon. Je suis seulement la quatrième fille. 
Un berceau en rotin a été préparé : un ruban bleu court entre les tiges de saule peintes en blanc. Impossible de me faire dormir là-dedans. C’est pourquoi j’ai passé les premières nuits de ma vie dans un tiroir - et les premières journées aussi - un tiroir, j’ose l’espérer, un peu aménagé dans le bureau de mon père. 
Qui raconte cette histoire ? Ma mère ou moi ? Ces histoires de tiroirs ont déformé ma perception des choses. Avant d’épouser mon père, ma mère s’appelait Marie-Madeleine de Noailles de Mouchy de Poix. Je retranscris certains noms parce qu’ils sont déjà écrits dans l’Histoire de France. C’est, n’est-ce pas, ce qu’on appelle un nom à tiroirs. » 

L'aristocratie n'est pas une classe sociale mais est l’objet de tous les fantasmes, y compris en son sein. Mais que signifie être aristocrate en 2013 dans la France de Mélenchon, des Bettencourt ou de la boulangère du quartier ? Valentine de Ganay appartient à l’une de ces familles dont les noms sont mêlés à l’histoire de France, et dont les codes tacites sont inscrits dans l’ADN de chaque membre. Dès lors, comment vivre avec cet héritage ? Aristo ? est une tentative de sociologie subjective qui explore la sensation d'inconfort au sein du clan comme au-dehors. 

Un récit lucide et plein d’humour, qui dessine en creux les ambiguïtés de la société française.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.