Chine : L'archipel oublié

De
Publié par

Alors que le goulag soviétique fait partie de notre mémoire, on a oublié qu'il existe toujours en Chine un autre archipel, lieu tragique du XXe siècle par son ampleur, par son inexorable discipline, mais aussi parce que l'entreprise de " réforme de la pensée " visant à briser l'homme pour l'asservir au pouvoir y a poussé à son comble l'utopie totalitaire de Mao Tse-tung.

Résultat de plus de dix ans de recherches, le livre de Jean-Luc Domenach met au jour les origines, les développements et la situation récente de ce gigantesque système pénitentiaire. S'appuyant sur des témoignages souvent inédits en Occident, sur des interviews de réfugiés et sur un historique précis de la répression communiste, il décrit la vie dans les prisons et les camps de travail où passèrent des dizaines de millions de Chinois.

On y trouve ainsi des révélations sur la terreur des premières années (et par exemple l'aide fournie par des experts du goulag soviétique), sur l'effroyable famine de 1959-1962, ou encore sur la décomposition du système de contrôle depuis l'arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping.

Au total, de la terreur utopique des premières années au règne des mafias carcérales, l'histoire de l'archipel est celle d'un immense échec, à la fois politique et humain, qui traduit l'évolution du communisme chinois.

Jean-Luc Domenach est directeur du Centre d'Etudes et de Recherches Internationales et chargé de cours sur la Chine à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.
Publié le : lundi 18 mai 1992
Lecture(s) : 27
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213658933
Nombre de pages : 696
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Alors que le goulag soviétique fait partie de notre mémoire, on a oublié qu'il existe toujours en Chine un autre archipel, lieu tragique du XXe siècle par son ampleur, par son inexorable discipline, mais aussi parce que l'entreprise de " réforme de la pensée " visant à briser l'homme pour l'asservir au pouvoir y a poussé à son comble l'utopie totalitaire de Mao Tse-tung.

Résultat de plus de dix ans de recherches, le livre de Jean-Luc Domenach met au jour les origines, les développements et la situation récente de ce gigantesque système pénitentiaire. S'appuyant sur des témoignages souvent inédits en Occident, sur des interviews de réfugiés et sur un historique précis de la répression communiste, il décrit la vie dans les prisons et les camps de travail où passèrent des dizaines de millions de Chinois.

On y trouve ainsi des révélations sur la terreur des premières années (et par exemple l'aide fournie par des experts du goulag soviétique), sur l'effroyable famine de 1959-1962, ou encore sur la décomposition du système de contrôle depuis l'arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping.

Au total, de la terreur utopique des premières années au règne des mafias carcérales, l'histoire de l'archipel est celle d'un immense échec, à la fois politique et humain, qui traduit l'évolution du communisme chinois.

Jean-Luc Domenach est directeur du Centre d'Etudes et de Recherches Internationales et chargé de cours sur la Chine à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi