Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Dictionnaire Misogyne

De
272 pages
Si la femme était bonne, Dieu en aurait ! Sacha Guitry

Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, je n'ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question : que veulent-elles au juste ? Sigmund Freud

La femme est ce que l'on a trouvé de mieux pour remplacer l'homme quand on a la déveine de ne pas être pédérastre. Boris Vian

Les femmes notamment existent si peu pour moi que je parviens difficilement à les distinguer les unes des autres, comme les nègres, comme les moutons d'un troupeaux. Michel Tournier

J'ai souvent envie de demander aux femmes par quoi elles remplacent l'intelligence. Alain

Agnès Michaux, vingt-quatre ans, est écrivain. Née en 1968, elle dénonce dans ce livre la bétise des hommes avec une tendre ironie car selon le vieil adage, on se moque bien de ce que l'on aime !
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Si la femme était bonne, Dieu en aurait ! Sacha Guitry

Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, je n'ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question : que veulent-elles au juste ? Sigmund Freud

La femme est ce que l'on a trouvé de mieux pour remplacer l'homme quand on a la déveine de ne pas être pédérastre. Boris Vian

Les femmes notamment existent si peu pour moi que je parviens difficilement à les distinguer les unes des autres, comme les nègres, comme les moutons d'un troupeaux. Michel Tournier

J'ai souvent envie de demander aux femmes par quoi elles remplacent l'intelligence. Alain

Agnès Michaux, vingt-quatre ans, est écrivain. Née en 1968, elle dénonce dans ce livre la bétise des hommes avec une tendre ironie car selon le vieil adage, on se moque bien de ce que l'on aime !