Douze gériatres en colère

De
Publié par

Un rapport de l’ONU de 2002 sur les maltraitances subies par les personnes âgées dans le monde au cours des vingt dernières années confirme l’ampleur de ce phénomène, ainsi que le silence qui l’entoure. Un silence coupable, à tous les niveaux de la société – médecins et médias compris –, sur un problème qui prend des proportions d’épidémie avec l’accélération du vieillissement de la population. Un sinistre secret qui pourrait bien être le dernier tabou du XXIe siècle.
Trois ans d’enquête autour du monde auprès de gériatres et de professionnels de la santé, ainsi que de criminologues, d’avocats, d’anthropologues, de sociologues, d’économistes ont permis d’établir que la maltraitance des personnes âgées était universelle. Et que dans le contexte de la mondialisation, les impératifs économiques de leur prise en charge conduisaient à un génocide silencieux, industrialisé et instrumentalisé.
Un ouvrage fort documenté, où les études médicales alternent avec des témoignages de gériatres en colère, dénonçant des bureaucrates et des États complices de la situation.

Dominique Prédali est auteur, journaliste, traductrice et interprète de conférences en Grande-Bretagne. Le professeur Jacques Soubeyrand est gériatre à l’hôpital Sainte-Marguerite à Marseille et membre du Collège national des enseignants de gériatrie. Ils ont publié un premier ouvrage sur le sujet, avec Christophe Fernandez et Thierry Pons: On tue les Vieux (Fayard, 2003).

Publié le : mercredi 21 janvier 2009
Lecture(s) : 59
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213649047
Nombre de pages : 330
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Un rapport de l’ONU de 2002 sur les maltraitances subies par les personnes âgées dans le monde au cours des vingt dernières années confirme l’ampleur de ce phénomène, ainsi que le silence qui l’entoure. Un silence coupable, à tous les niveaux de la société – médecins et médias compris –, sur un problème qui prend des proportions d’épidémie avec l’accélération du vieillissement de la population. Un sinistre secret qui pourrait bien être le dernier tabou du XXIe siècle.
Trois ans d’enquête autour du monde auprès de gériatres et de professionnels de la santé, ainsi que de criminologues, d’avocats, d’anthropologues, de sociologues, d’économistes ont permis d’établir que la maltraitance des personnes âgées était universelle. Et que dans le contexte de la mondialisation, les impératifs économiques de leur prise en charge conduisaient à un génocide silencieux, industrialisé et instrumentalisé.
Un ouvrage fort documenté, où les études médicales alternent avec des témoignages de gériatres en colère, dénonçant des bureaucrates et des États complices de la situation.

Dominique Prédali est auteur, journaliste, traductrice et interprète de conférences en Grande-Bretagne. Le professeur Jacques Soubeyrand est gériatre à l’hôpital Sainte-Marguerite à Marseille et membre du Collège national des enseignants de gériatrie. Ils ont publié un premier ouvrage sur le sujet, avec Christophe Fernandez et Thierry Pons: On tue les Vieux (Fayard, 2003).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Arrêtez la casse sociale!

de le-nouvel-observateur

Le philosophe du PS

de le-nouvel-observateur

Intellos au féminin

de le-nouvel-observateur