Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 13,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Publications similaires

L'Enquête sabotée

de albin-michel

Les magistrats sur le divan

de editions-du-rocher49323

La grâce de Leprince

de le-nouvel-observateur

Vous aimerez aussi

Le Coran

de fayard

Vise le soleil

de fayard

suivant
Il a commencé sa carrière de juge d'instruction par un raté magistral qui lui a valu d'être accusé par sa hiérarchie de « négligences graves dans la recherche de la vérité ». Mais sa carrière fulgurante n'en a pas souffert. Aujourd’hui procureur de Nanterre, il s'en est fallu de peu que Philippe Courroye ne soit désigné au poste aussi sensible que prestigieux de procureur de Paris par le chef de l'État qui longtemps n'a pas tari d'éloges sur lui. Le 24 avril 2009, à l'Élysée, Nicolas Sarkozy lui a remis en personne l’Ordre national du mérite. Dans l’assistance, plusieurs grands patrons, dont Martin Bouygues, que Courroye avait pourtant mis sur le grill, à Lyon, quinze ans plus tôt, après avoir poursuivi et fait condamner le présentateur vedette de TF1, Patrick Poivre d'Arvor. Le juge ombrageux, qui a jadis fait tomber Michel Noir et Alain Carignon, maires de Lyon et de Grenoble, a instruit de nombreuses affaires sensibles, mettant en cause des intérêts puissants. Il est cependant devenu un procureur carriériste, courant les dîners en ville, ménageant successivement Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Le masque vient de tomber avec sa gestion de l'affaire Woerth-Bettencourt : Philippe Courroye n’a cessé de s’opposer à la désignation d'un juge d'instruction, par nature incontrôlable, préférant piloter l’enquête préliminaire, pour garder la main et gagner du temps, selon les vœux de son ami Sarkozy. Philippe Courroye. Enquête sur un juge au-dessus de tout soupçon est la première enquête sur Philippe Courroye. À travers le parcours de ce provincial ambitieux, aux méthodes contestées – et souvent sanctionnées –, Airy Routier, auteur de plusieurs biographies non autorisées, montre comment la justice est aussi le champ d’une véritable bataille de pouvoir, au service d’intérêts (politiques, économiques) qui ne disent pas leur nom..