//img.uscri.be/pth/1d6ff64d00eafcd8088954dd8c526cce064de003
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Jean qui grogne et Jean qui rit - Édition 2017

De
428 pages
L’amour, la gloire, l’argent, Montherlant, Sartre, Aragon, Mitterrand, la Toscane, Venise, le style… Ces chroniques publiées dans Le Figaro, Le Figaro magazine, Le Monde, Arts, Les Nouvelles littéraires, La Revue des deux Mondes… sont des instants de vie, des portraits, des attaques, des coups de cœur. Certaines vous étreignent un peu, d’autres sont la gaieté même.
Jean d’Ormesson a regardé le monde, les hommes et les femmes qui nous entourent avec allégresse et liberté. « Prenez parti ! » disait-il et trompez-vous sans trop de bassesse.
Ceux qui ne défendent pas leurs amis sont ignobles. Ceux qui ne défendent que leurs amis sont aveugles. Il faut se débrouiller dans ce labyrinthe. C’est ce qu’on appelle l’honneur des hommes.
À travers ces écrits se dessine le portrait d’un homme qui a traversé la vie et l’histoire avec autant d’intelligence que de liberté.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

François Mitterrand, le pape, une île grecque, Romain Gary, la rue Copernic, Edith Piaf, les communistes, l'amour, la Toscane, le bonheur... Voici un aide-mémoire, ou plutôt un spectacle de notre univers, plein de passion et d'intelligence. Ces chroniques sont les instants de vie, de portraits, des attaques, des coups de coeur. Certaines vous étreignent un peu, d'autres sont la gaieté même. Car depuis trente ans, avec allégresse et gravité, Jean d'ormesson regarde le monde et les hommes et les femmes qui nous entourent. Prenez parti ! dit-il, et trompez-vous sans trop de bassesse. Ceux qui ne défendent que leurs amis sont aveugles. Il faut se débrouiller dans ce labyrinthe. C'est ce qu'on appelle l'honneur des hommes. Cet écrivain, qui est aussi un journaliste, a décroché une tenue dans le stock des équipements disponibles au bazar de l'époque : il est démo- crate, il est libéral et il aime la vie.