L'Algérie retrouvée

De
Publié par

Maurice T. Maschino a vécu dix ans en Algérie. Il a milité pour son indépendance, acquis sa nationalité, épousé une Algérienne, puis finalement est revenu en France, toutes illusions perdues. Mais trente ans après, l’attachement aux lieux qu’il avait aimés, à sa famille d’adoption et à ses anciens élèves (devenus journalistes, médecins, avocats et même ministres) lui a donné envie d’y retourner. Besoin de comprendre, besoin de sentir un pays à la fois connu et inconnu, pour lui faire toute sa place dans sa mémoire, pour le donner en partage.

Il y revient donc tout récemment, parcourt le pays de long en large, y multiplie rencontres et entretiens, recueille de nombreux témoignages, et, par leur biais, introduit le lecteur dans la vie quotidienne des Algériens, dont il aborde les principaux aspects : vie matérielle (très dure), santé publique (défaillante), enseignement (à deux vitesses), vie culturelle (inexistante), presse (au rabais), rapports hommes/femmes (de domination), dépolitisation (générale), du citoyen de base aux dirigeants, ces derniers n’ayant d’autre objectif que de rester au pouvoir… ou d’y revenir.

Malgré cette situation alarmante, l’auteur ne repart pas en claquant la porte : si l’Algérie se porte mal, des hommes et des femmes s’emploient à construire l’avenir de ce pays, là où ils peuvent, comme ils peuvent.
Publié le : mercredi 10 mars 2004
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213656779
Nombre de pages : 264
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Maurice T. Maschino a vécu dix ans en Algérie. Il a milité pour son indépendance, acquis sa nationalité, épousé une Algérienne, puis finalement est revenu en France, toutes illusions perdues. Mais trente ans après, l’attachement aux lieux qu’il avait aimés, à sa famille d’adoption et à ses anciens élèves (devenus journalistes, médecins, avocats et même ministres) lui a donné envie d’y retourner. Besoin de comprendre, besoin de sentir un pays à la fois connu et inconnu, pour lui faire toute sa place dans sa mémoire, pour le donner en partage.

Il y revient donc tout récemment, parcourt le pays de long en large, y multiplie rencontres et entretiens, recueille de nombreux témoignages, et, par leur biais, introduit le lecteur dans la vie quotidienne des Algériens, dont il aborde les principaux aspects : vie matérielle (très dure), santé publique (défaillante), enseignement (à deux vitesses), vie culturelle (inexistante), presse (au rabais), rapports hommes/femmes (de domination), dépolitisation (générale), du citoyen de base aux dirigeants, ces derniers n’ayant d’autre objectif que de rester au pouvoir… ou d’y revenir.

Malgré cette situation alarmante, l’auteur ne repart pas en claquant la porte : si l’Algérie se porte mal, des hommes et des femmes s’emploient à construire l’avenir de ce pays, là où ils peuvent, comme ils peuvent.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi