L'année du Coq

De
Publié par

Tout au long de l'année 2005, année du Coq selon le calendrier chinois, la Chine a été parcourue d'innombrables révoltes : jacqueries paysannes, soulèvements religieux, grèves ouvrières, pétitions des militants démocrates, mouvements écologistes. À mesure que la Chine s'ouvre au monde, le peuple mieux informé - en particulier grâce à Internet - se rebelle contre la tyrannie du Parti communiste. L'injustice croissante, la corruption du pouvoir, la censure, la surveillance de tous les instants, la propagande, la répression indignent de plus en plus les Chinois; ils grondent et protestent, autant les instruits que le milliard de paysans laissés à l'écart par le modèle de développement industriel que le Parti leur impose.

Qui, en Occident, écoute ces Chinois en révolte ? Hommes d'État et hommes d'affaires, fascinés par le Parti et ses prétendus succès, préfèrent pactiser avec lui plutôt que de soutenir les partisans de la démocratie en Chine : cette dangereuse myopie ignore la réalité de ce pays et insulte son avenir.

L'auteur a passé l'année du Coq sur place, à l'écoute de ces rebelles en quête de liberté ; il leur donne ici la parole en une plongée dans la Chine profonde, un voyage dans les villages et les provinces, loin de l'imagerie habituelle.
Publié le : mercredi 25 janvier 2006
Lecture(s) : 25
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213656748
Nombre de pages : 330
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Tout au long de l'année 2005, année du Coq selon le calendrier chinois, la Chine a été parcourue d'innombrables révoltes : jacqueries paysannes, soulèvements religieux, grèves ouvrières, pétitions des militants démocrates, mouvements écologistes. À mesure que la Chine s'ouvre au monde, le peuple mieux informé - en particulier grâce à Internet - se rebelle contre la tyrannie du Parti communiste. L'injustice croissante, la corruption du pouvoir, la censure, la surveillance de tous les instants, la propagande, la répression indignent de plus en plus les Chinois; ils grondent et protestent, autant les instruits que le milliard de paysans laissés à l'écart par le modèle de développement industriel que le Parti leur impose.

Qui, en Occident, écoute ces Chinois en révolte ? Hommes d'État et hommes d'affaires, fascinés par le Parti et ses prétendus succès, préfèrent pactiser avec lui plutôt que de soutenir les partisans de la démocratie en Chine : cette dangereuse myopie ignore la réalité de ce pays et insulte son avenir.

L'auteur a passé l'année du Coq sur place, à l'écoute de ces rebelles en quête de liberté ; il leur donne ici la parole en une plongée dans la Chine profonde, un voyage dans les villages et les provinces, loin de l'imagerie habituelle.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.