//img.uscri.be/pth/b66b58622c2ef1b898f37df2be286f22daf0074a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Bêtise administrative

De
256 pages

Chaque jour, par sa bêtise, l'administration humilie, blesse, tue des citoyens alors qu'elle devrait au contraire se montrer garante de la justice et de l'équité.

Animateur sur France 3 de l'émission Sans concession qui défend les consommateurs et les usagers du service public, Eric Brunet dénonce ici, à travers une série de cas incroyables, les bureaucraties qui se transforment en machines à broyer.

Un enfant de province ne pourra pas être opéré à Paris parce que la Sécurité sociale refuse de prendre en charge une maladie qui ne figure pas dans sa nomenclature. Il sera donc remplacé, sur le billard, par un jeune Espagnol puisque, dans le pays de celui-ci, la maladie est reconnue ! Et que dire des maladies professionnelles dissimulées par le « secret défense » ? Deux exemples parmi tant d'autres, tels que les factures abusives de téléphone ou d'électricité, les manipulations immobilières, les erreurs informatiques, les négligences judiciaires, les bavures policières, les abus du fisc... De quoi faire dresser les cheveux sur nos têtes de possibles victimes !

Des faits consternants, accablants, et pourtant vrais.

Voir plus Voir moins
Chaque jour, par sa bêtise, l'administration humilie, blesse, tue des citoyens alors qu'elle devrait au contraire se montrer garante de la justice et de l'équité.
Animateur sur France 3 de l'émission Sans concession qui défend les consommateurs et les usagers du service public, Eric Brunet dénonce ici, à travers une série de cas incroyables, les bureaucraties qui se transforment en machines à broyer.
Un enfant de province ne pourra pas être opéré à Paris parce que la Sécurité sociale refuse de prendre en charge une maladie qui ne figure pas dans sa nomenclature. Il sera donc remplacé, sur le billard, par un jeune Espagnol puisque, dans le pays de celui-ci, la maladie est reconnue ! Et que dire des maladies professionnelles dissimulées par le « secret défense » ? Deux exemples parmi tant d'autres, tels que les factures abusives de téléphone ou d'électricité, les manipulations immobilières, les erreurs informatiques, les négligences judiciaires, les bavures policières, les abus du fisc... De quoi faire dresser les cheveux sur nos têtes de possibles victimes !
Des faits consternants, accablants, et pourtant vrais.