//img.uscri.be/pth/332e217bc00c3f40e983170fc9f5a5dbe2873b38
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Cinquième ou la République des phratries

De
410 pages
La Phratrie n'est pas la fratrie... Le dernier terme s'applique aux groupes formés par les frères et les soeurs ; le premier qui, à l'origine, dans la Grèce antique, concernait les divisions de tribus, désigne les clans. A ce titre, il s'est imposé aux auteurs pour définir la Ve République.
A se pencher sur les dernières décennies, il apparaît en effet que les principales décisions n'ont pas été le fait des partis politiques, mais de petits groupes constitués autour - et par - une personnalité exceptionnelle. A la "République des Ducs" ou "des Notables" que fut la IIIe République, a donc succédé la "République des phratries", puisque ce sont les divisions au sein des familles qui la caractérisent. L'expression fait évidemment écho à l'expression "régime des partis", employée par de Gaulle pour dénoncer la IVe République.
La volonté des auteurs est d'embrasser d'un seul regard quarante ans qui ont marqué l'Histoire récente, à travers quatorze problèmes clés qui déterminent notre avenir, qu'il s'agisse entre autres de la construction européenne, du chômage, de la politique de santé, de l'enseignement, de la justice...
Georgette Elgey est l'auteur de l'Histoire de la IVe République et de différents récits (La Fenêtre ouverte, Anonymes).
Jean-Marie Colombani a publié de nombreux essais politiques. Il est directeur du Monde.
Voir plus Voir moins
La Phratrie n'est pas la fratrie... Le dernier terme s'applique aux groupes formés par les frères et les soeurs ; le premier qui, à l'origine, dans la Grèce antique, concernait les divisions de tribus, désigne les clans. A ce titre, il s'est imposé aux auteurs pour définir la Ve République.
A se pencher sur les dernières décennies, il apparaît en effet que les principales décisions n'ont pas été le fait des partis politiques, mais de petits groupes constitués autour - et par - une personnalité exceptionnelle. A la "République des Ducs" ou "des Notables" que fut la IIIe République, a donc succédé la "République des phratries", puisque ce sont les divisions au sein des familles qui la caractérisent. L'expression fait évidemment écho à l'expression "régime des partis", employée par de Gaulle pour dénoncer la IVe République.
La volonté des auteurs est d'embrasser d'un seul regard quarante ans qui ont marqué l'Histoire récente, à travers quatorze problèmes clés qui déterminent notre avenir, qu'il s'agisse entre autres de la construction européenne, du chômage, de la politique de santé, de l'enseignement, de la justice...
Georgette Elgey est l'auteur de l'Histoire de la IVe République et de différents récits (La Fenêtre ouverte, Anonymes).
Jean-Marie Colombani a publié de nombreux essais politiques. Il est directeur du Monde.