La France une et multiculturelle

De
Publié par

Ce livre vient à point nommé : au cœur de la campagne présidentielle de 2012, il place la citoyenneté française partageant deux France - les Français dits de souche et les citoyens de France - au carrefour de l’ensemble des problématiques sociétales actuelles (incertitude de l’avenir de la zone euro et repli identitaire face à l’angoisse de la finitude d’un monde - celui du néolibéralisme triomphant - dont on sent obscurément la petite mort dans sa forme actuelle ou sa transformation en quelque chose d’autre). C’est la France du XXIe siècle qui est ici dessinée. Une France qui tire partie de la globalisation du monde, c’est-à-dire de la richesse humaine du monde entier, qui s’invite chez elle et dont elle a naturellement besoin pour continuer à tenir son rang dans l’orchestre des grandes nations, historiques ou émergeantes. Au-delà de cette France renouvelée se laisse découvrir une francité en transformation qui, discrètement et sereinement, fait la part des choses : entre le respect de l’esprit du legs du peuplement historique et la sommation faite à tout nouveau citoyen de France d’origine étrangère de respecter les héritages et d’apporter sa pierre à l’édifice du projet France. Ce livre est un diptyque : un texte d’Edgar Morin : La francisation à l’épreuve et celui de Patrick Singaïny : Lettre aux Français (de souche). Etre citoyen, en France, ne veut pas dire forcément être français. S’ajoute une deuxième partie constituée de témoignages de cinq chercheurs au carrefour de la double appartenance culturelle (Sabah Abouessalam, Nacira Guénif, Misako Nemoto, Nelson Vallejo-Gomez, Yu Shuo-Bossière), de deux personnalités politiques de premier plan qui présentent la particularité d’avoir été naturalisées (Eva Joly et Manuel Valls), de textes rédigés par des auteurs faisant partie de cercles de réflexion sur le sujet (Marc Cheb Sun, Rockhaya Diallo, Doudou Diène, François Durpaire).

Publié le : lundi 2 avril 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213672793
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ce livre vient à point nommé : au cœur de la campagne présidentielle de 2012, il place la citoyenneté française partageant deux France - les Français dits de souche et les citoyens de France - au carrefour de l’ensemble des problématiques sociétales actuelles (incertitude de l’avenir de la zone euro et repli identitaire face à l’angoisse de la finitude d’un monde - celui du néolibéralisme triomphant - dont on sent obscurément la petite mort dans sa forme actuelle ou sa transformation en quelque chose d’autre). C’est la France du XXIe siècle qui est ici dessinée. Une France qui tire partie de la globalisation du monde, c’est-à-dire de la richesse humaine du monde entier, qui s’invite chez elle et dont elle a naturellement besoin pour continuer à tenir son rang dans l’orchestre des grandes nations, historiques ou émergeantes. Au-delà de cette France renouvelée se laisse découvrir une francité en transformation qui, discrètement et sereinement, fait la part des choses : entre le respect de l’esprit du legs du peuplement historique et la sommation faite à tout nouveau citoyen de France d’origine étrangère de respecter les héritages et d’apporter sa pierre à l’édifice du projet France. Ce livre est un diptyque : un texte d’Edgar Morin : La francisation à l’épreuve et celui de Patrick Singaïny : Lettre aux Français (de souche). Etre citoyen, en France, ne veut pas dire forcément être français. S’ajoute une deuxième partie constituée de témoignages de cinq chercheurs au carrefour de la double appartenance culturelle (Sabah Abouessalam, Nacira Guénif, Misako Nemoto, Nelson Vallejo-Gomez, Yu Shuo-Bossière), de deux personnalités politiques de premier plan qui présentent la particularité d’avoir été naturalisées (Eva Joly et Manuel Valls), de textes rédigés par des auteurs faisant partie de cercles de réflexion sur le sujet (Marc Cheb Sun, Rockhaya Diallo, Doudou Diène, François Durpaire).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.