Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La quatrième partie du monde

De
750 pages

La course aux confins de la Terre et l’histoire épique de la carte qui donnera son nom à l’Amérique.

En 2003, la Library of Congress de Washington achète pour la somme de dix millions de dollars la première carte sur laquelle figurait le nom « America ». Elle avait été dessinée en 1507, quinze ans après le voyage de Christophe Colomb, par un cartographe allemand, Martin Waldseemüller, et était considérée comme « l’acte de naissance de l’Amérique ». 
Dans cette superbe saga, Toby Lester raconte comment, à cette époque, la convergence des idées, des découvertes et des forces sociales rendit la carte possible. Les moines du monastère de Saint Dié, en rassemblant les témoignages, les récits de voyages des explorateurs, des érudits, des dignitaires de l’Église, des navigateurs et bien sûr de leurs prédécesseurs cartographes et géographes mirent de l’ordre et du sens à la représentation du monde à une époque où les Européens – en particulier Copernic – repensaient leur place dans le cosmos. 
La carte de Waldseemüller donne son unité à l’ouvrage : du cœur de l’Europe on part à la conquête du monde avec Amerigo Vespucci, Christophe Colomb, Marco Polo, on découvre aussi comment les conciles permettent autant que les quais des grands ports de transmettre les dernières découvertes, comment des légendes interpénètrent la véritable histoire. Un fabuleux voyage aussi bien géographique qu’intellectuel.

Traduit de l’anglais par Bernard Sigaud

Voir plus Voir moins
La course aux confins de la Terre et l’histoire épique de la carte qui donnera son nom à l’Amérique.
En 2003, la Library of Congress de Washington achète pour la somme de dix millions de dollars la première carte sur laquelle figurait le nom « America ». Elle avait été dessinée en 1507, quinze ans après le voyage de Christophe Colomb, par un cartographe allemand, Martin Waldseemüller, et était considérée comme « l’acte de naissance de l’Amérique ». 
Dans cette superbe saga, Toby Lester raconte comment, à cette époque, la convergence des idées, des découvertes et des forces sociales rendit la carte possible. Les moines du monastère de Saint Dié, en rassemblant les témoignages, les récits de voyages des explorateurs, des érudits, des dignitaires de l’Église, des navigateurs et bien sûr de leurs prédécesseurs cartographes et géographes mirent de l’ordre et du sens à la représentation du monde à une époque où les Européens – en particulier Copernic – repensaient leur place dans le cosmos. 
La carte de Waldseemüller donne son unité à l’ouvrage : du cœur de l’Europe on part à la conquête du monde avec Amerigo Vespucci, Christophe Colomb, Marco Polo, on découvre aussi comment les conciles permettent autant que les quais des grands ports de transmettre les dernières découvertes, comment des légendes interpénètrent la véritable histoire. Un fabuleux voyage aussi bien géographique qu’intellectuel.

Traduit de l’anglais par Bernard Sigaud
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin