Le Coeur américain

De
Publié par

Le don, le volontariat, les fondations, la philanthropie sont au cœur de la société américaine : 90% des Américains participent, en donnant du temps ou de l'argent, à une activité dite « non lucrative » pour soutenir les écoles, les universités, les arts, la nature, l'action humanitaire, les églises... Ce troisième secteur, ni capitaliste ni socialiste, représente 10% de l'économie américaine et emploie 10% des Américains !
Curieusement, le sujet est peu connu, peu décrit : il n'existe aucun livre qui en donne une vision d'ensemble. Le Cœur américain propose cette vision sous la forme d'une enquête menée dans tous les États-Unis auprès de ceux qui donnent et de ceux qui reçoivent. Ce voyage est accidenté : bien des fondations sont inefficaces ou relèvent du spectacle. Certaines Églises font œuvre utile, d'autres non. Quelques fondations, dites think tanks, jouent un rôle politique déterminant. D'autres défendent bruyamment des causes qui divisent (drogue, armes), si bien que les minorités actives se révèlent souvent plus influentes que la majorité silencieuse. C’est la philanthropie qui vient réparer la société américaine, fragmentée par la violence, les conflits ethniques et la faiblesse des protections sociales collectives. Observer aujourd’hui ce troisième secteur permet de découvrir une face méconnue des États-Unis, mais aussi de la comparer à la France et à l’Europe : en Europe, où l’Etat providence est à bout de souffle, l'expérience américaine nous enseigne quelques approches innovantes pour promouvoir la solidarité, améliorer la vie des quartiers difficiles, l'éducation, voire créer de nouvelles formes de citoyenneté fondées sur la société civile plutôt que sur la dépendance envers l'État.

Guy Sorman est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont La Solution libérale, Les Vrais Penseurs de notre temps, L’Année du Coq, Le Génie de l’Inde, Made in USA, L’Economie ne ment pas, parus aux Editions Fayard.

Publié le : mercredi 18 septembre 2013
Lecture(s) : 30
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213672779
Nombre de pages : 346
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le don, le volontariat, les fondations, la philanthropie sont au cœur de la société américaine : 90% des Américains participent, en donnant du temps ou de l'argent, à une activité dite « non lucrative » pour soutenir les écoles, les universités, les arts, la nature, l'action humanitaire, les églises... Ce troisième secteur, ni capitaliste ni socialiste, représente 10% de l'économie américaine et emploie 10% des Américains !
Curieusement, le sujet est peu connu, peu décrit : il n'existe aucun livre qui en donne une vision d'ensemble. Le Cœur américain propose cette vision sous la forme d'une enquête menée dans tous les États-Unis auprès de ceux qui donnent et de ceux qui reçoivent. Ce voyage est accidenté : bien des fondations sont inefficaces ou relèvent du spectacle. Certaines Églises font œuvre utile, d'autres non. Quelques fondations, dites think tanks, jouent un rôle politique déterminant. D'autres défendent bruyamment des causes qui divisent (drogue, armes), si bien que les minorités actives se révèlent souvent plus influentes que la majorité silencieuse. C’est la philanthropie qui vient réparer la société américaine, fragmentée par la violence, les conflits ethniques et la faiblesse des protections sociales collectives. Observer aujourd’hui ce troisième secteur permet de découvrir une face méconnue des États-Unis, mais aussi de la comparer à la France et à l’Europe : en Europe, où l’Etat providence est à bout de souffle, l'expérience américaine nous enseigne quelques approches innovantes pour promouvoir la solidarité, améliorer la vie des quartiers difficiles, l'éducation, voire créer de nouvelles formes de citoyenneté fondées sur la société civile plutôt que sur la dépendance envers l'État.
Guy Sorman est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont La Solution libérale, Les Vrais Penseurs de notre temps, L’Année du Coq, Le Génie de l’Inde, Made in USA, L’Economie ne ment pas, parus aux Editions Fayard.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.