//img.uscri.be/pth/29afb84301e9aa203dc6920c83048d26c313d177
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Grand Désarroi

De
240 pages

En janvier 2015, les victimes de l'Hyper casher de la porte de Vincennes n'ont pas été assassinées à cause de ce qu'elles avaient fait - exercer leur liberté d'expression ou veiller à l'ordre républicain -, mais uniquement à cause de ce qu'elles étaient. Comment, dès lors, peut-on être juif en France ? Comment vivre avec ce traumatisme qui s'ajoute à l'augmentation constante des actes antisémites depuis les années 2000, aux effets délétères d'une détestation croissante d'Israël et aux massacres abominables de Toulouse et de Bruxelles ?

Salomon et Victor Malka, écrivains et journalistes, ont voulu répondre à cette question en allant à la rencontre de juifs de toutes tendances à Toulouse, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice... Ils ont interrogé des intellectuels, des responsables religieux et associatifs, assisté à des colloques, scruté le fait juif dans des livres et films contemporains, dans les discours des musulmans.

Le tableau qu'ils dressent est beaucoup plus contrasté que ce que l'on pourrait croire : non, la tentation de l'émigration n'est pas générale non, le réflexe communautariste est loin d'être la seule réponse à une peur pourtant bien palpable. Mais par-delà les différentes réactions régionales et individuelles qu'ils ont constatées, un sentiment domine : le grand désarroi des citoyens juifs de notre pays.

Une enquête passionnante qui soulève des questions fondamentales pour l'avenir de notre République.

Voir plus Voir moins
En janvier 2015, les victimes de l'Hyper casher de la porte de Vincennes n'ont pas été assassinées à cause de ce qu'elles avaient fait - exercer leur liberté d'expression ou veiller à l'ordre républicain -, mais uniquement à cause de ce qu'elles étaient. Comment, dès lors, peut-on être juif en France ? Comment vivre avec ce traumatisme qui s'ajoute à l'augmentation constante des actes antisémites depuis les années 2000, aux effets délétères d'une détestation croissante d'Israël et aux massacres abominables de Toulouse et de Bruxelles ?
Salomon et Victor Malka, écrivains et journalistes, ont voulu répondre à cette question en allant à la rencontre de juifs de toutes tendances à Toulouse, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice... Ils ont interrogé des intellectuels, des responsables religieux et associatifs, assisté à des colloques, scruté le fait juif dans des livres et films contemporains, dans les discours des musulmans.
Le tableau qu'ils dressent est beaucoup plus contrasté que ce que l'on pourrait croire : non, la tentation de l'émigration n'est pas générale non, le réflexe communautariste est loin d'être la seule réponse à une peur pourtant bien palpable. Mais par-delà les différentes réactions régionales et individuelles qu'ils ont constatées, un sentiment domine : le grand
désarroi des citoyens juifs de notre pays.
Une enquête passionnante qui soulève des questions fondamentales pour l'avenir de notre République.