//img.uscri.be/pth/c35edb605b0d429c4b6a246217da2f30dc3ceb3f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Serment de Bastia

De
450 pages
Charles Pasqua a brutalement disparu le 29 juin 2015. Les mois précédents, avec Jean-François Achilli, il s’était lancé dans le récit de sa vie, en remontant aux origines d’une famille pauvre et unie, de la Corse à Grasse, en passant par les maquis pendant la guerre et par quinze années chez Ricard. C’est la première fois qu’il acceptait de parler de ces chapitres intimes dans un livre.
Mais ce récit explore aussi sa longue carrière politique, entre ombre et lumière, de l’engagement gaulliste à la litanie des affaires qui aura occupé la fin de sa vie publique. Les racines corses, Chirac, le SAC, Malik Oussekine… Autant de sujets sur lesquels on aimait le chatouiller, et à propos desquels il avait souvent botté en touche.
L’homme d’État, enfin, se livre sur lui-même, sa vie au côté de son épouse, la disparition de son fils, ses regrets. Du Pasqua parlé dans le texte, parfois abrupt, souvent tendre.
Charles Pasqua restera un monument de la vie politique française, qui a traversé un demi-siècle d’histoire, ne laissant jamais personne indifférent.
 
Charles Pasqua, résistant, fidèle parmi les fidèles du général de Gaulle, député puis sénateur des Hauts-de-Seine, fut l’homme-clef du RPR et deux fois ministre de l'Intérieur. Il n’aura pu voir la publication de cet ouvrage très personnel.
Jean-François Achilli est journaliste politique et éditorialiste sur France Info et LCP, passé par France Inter, iTélé, BFM TV et RMC, ayant commencé sur Radio Corse. Il a publié deux livres sur Nicolas Sarkozy.
 
Voir plus Voir moins
Charles Pasqua a brutalement disparu le 29 juin 2015. Les mois précédents, avec Jean-François Achilli, il s’était lancé dans le récit de sa vie, en remontant aux origines d’une famille pauvre et unie, de la Corse à Grasse, en passant par les maquis pendant la guerre et par quinze années chez Ricard. C’est la première fois qu’il acceptait de parler de ces chapitres intimes dans un livre.
Mais ce récit explore aussi sa longue carrière politique, entre ombre et lumière, de l’engagement gaulliste à la litanie des affaires qui aura occupé la fin de sa vie publique. Les racines corses, Chirac, le SAC, Malik Oussekine… Autant de sujets sur lesquels on aimait le chatouiller, et à propos desquels il avait souvent botté en touche.
L’homme d’État, enfin, se livre sur lui-même, sa vie au côté de son épouse, la disparition de son fils, ses regrets. Du Pasqua parlé dans le texte
, parfois abrupt, souvent tendre.
Charles Pasqua restera un monument de la vie politique française, qui a traversé un demi-siècle d’histoire, ne laissant jamais personne indifférent.

Charles Pasqua, résistant, fidèle parmi les fidèles du général de Gaulle, député puis sénateur des Hauts-de-Seine, fut l’homme-clef du RPR et deux fois ministre de l'Intérieur. Il n’aura pu voir la publication de cet ouvrage très personnel.
Jean-François Achilli est journaliste politique et éditorialiste sur France Info et LCP, passé par France Inter, iTélé, BFM TV et RMC, ayant commencé sur Radio Corse. Il a publié deux livres sur Nicolas Sarkozy.