Le testament du docteur Lamaze

De
Publié par

"Je n'ai pas connu mon grand-père mais on m'a élevée dans sa légende : Fernand Lamaze a été un accoucheur comme il n'en existe plus, entièrement dévoué à son métier et à la cause des femmes, donnant la vie comme on donne l'absolution, par goût du sacerdoce.
"Médecin accoucheur à la clinique du Belvédère mais aussi à celle des Métallos, aux Bluets, sa liberté n'avait pas de prix. En 1951, à la suite d'un voyage en Union soviétique, il osa s'attaquer à l'un des grands tabous, le biblique précepte de l'enfantement dans la souffrance, et, malgré les attaques du corps médical, introduisit en France la méthode dite de "l'accouchement sans douleur", ouvrant ainsi la voie à tous les autres combats.
"Mon grand-père était un héros, en somme, figé pour l'éternité. Mais qui se cachait véritablement derrière cette image d'Epinal ?
"Je suis partie à sa recherche. J'ai exploré chaque piste, interrogé les derniers témoins, fouillé les mémoires. Au fur et à mesure que j'avançais, les pièces du puzzle ne coïncidaient plus. Mon personnage se dérobait, me forçant à le traquer dans ses plus intimes retraites.
"Au terme de cette enquête, des zones d'ombre subsistent, mais Lamaze en ressort grandi, plus humain par ses faiblesses et contradictions, illuminé par un rêve qui le dépasse, celui de permettre aux hommes de vivre comme il voulait les faire venir au monde, sans douleur."
Caroline Gutmann travaille dans l'édition. Elle a publié un premier roman en 1991, Le secret de Robert le Diable.
Publié le : mercredi 13 janvier 1999
Lecture(s) : 44
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709640572
Nombre de pages : 280
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"Je n'ai pas connu mon grand-père mais on m'a élevée dans sa légende : Fernand Lamaze a été un accoucheur comme il n'en existe plus, entièrement dévoué à son métier et à la cause des femmes, donnant la vie comme on donne l'absolution, par goût du sacerdoce.
"Médecin accoucheur à la clinique du Belvédère mais aussi à celle des Métallos, aux Bluets, sa liberté n'avait pas de prix. En 1951, à la suite d'un voyage en Union soviétique, il osa s'attaquer à l'un des grands tabous, le biblique précepte de l'enfantement dans la souffrance, et, malgré les attaques du corps médical, introduisit en France la méthode dite de "l'accouchement sans douleur", ouvrant ainsi la voie à tous les autres combats.
"Mon grand-père était un héros, en somme, figé pour l'éternité. Mais qui se cachait véritablement derrière cette image d'Epinal ?

"Je suis partie à sa recherche. J'ai exploré chaque piste, interrogé les derniers témoins, fouillé les mémoires. Au fur et à mesure que j'avançais, les pièces du puzzle ne coïncidaient plus. Mon personnage se dérobait, me forçant à le traquer dans ses plus intimes retraites.
"Au terme de cette enquête, des zones d'ombre subsistent, mais Lamaze en ressort grandi, plus humain par ses faiblesses et contradictions, illuminé par un rêve qui le dépasse, celui de permettre aux hommes de vivre comme il voulait les faire venir au monde, sans douleur."
Caroline Gutmann travaille dans l'édition. Elle a publié un premier roman en 1991, Le secret de Robert le Diable.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant