//img.uscri.be/pth/6e573111b7d59ea38f57b5da402618517f8dbc86
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Matoub Lounès mon frère

De
224 pages
Matoub Lounès, chanteur de légende autant que figure de proue de la revendication identitaire berbère.
L'enfant terrible de Kabylie assassiné le 25 juin 1998 près de son village, Taourirt Moussa, est à l'image de son destin, tumultueux, tragique et passionné. Haï par le système, ennemi public des islamistes, adulé par la jeunesse kabyle, frondeur et iconoclaste, Matoub Lounès a toute sa vie défendu sa langue, sa liberté, sa tradition, l'échange entre les cultures et la démocratie.
Sa mort, attribuée aux islamistes, laisse des zones d'ombre que sa soeur Malika, qui l'a toujours suivi dans ses combats et qui reprend le flambeau de la lutte, éclaire d'un jour nouveau.
Elle témoigne ici d'une vie engagée dans tous les sens du terme, au coeur d'une Algérie encore enfermée dans un système militaire et mafieux et des valeurs arabo-islamiques imposées. Elle montre comment Matoub Lounès incarnait la liberté de dire et d'agir en dehors de toute institution.
Voir plus Voir moins
Matoub Lounès, chanteur de légende autant que figure de proue de la revendication identitaire berbère.
L'enfant terrible de Kabylie assassiné le 25 juin 1998 près de son village, Taourirt Moussa, est à l'image de son destin, tumultueux, tragique et passionné. Haï par le système, ennemi public des islamistes, adulé par la jeunesse kabyle, frondeur et iconoclaste, Matoub Lounès a toute sa vie défendu sa langue, sa liberté, sa tradition, l'échange entre les cultures et la démocratie.
Sa mort, attribuée aux islamistes, laisse des zones d'ombre que sa soeur Malika, qui l'a toujours suivi dans ses combats et qui reprend le flambeau de la lutte, éclaire d'un jour nouveau.
Elle témoigne ici d'une vie engagée dans tous les sens du terme, au coeur d'une Algérie encore enfermée dans un système militaire et mafieux et des valeurs arabo-islamiques imposées. Elle montre comment Matoub Lounès incarnait la liberté de dire et d'agir en dehors de toute institution.