Paris-Marrakech

De
Publié par

Marrakech, le XXIe arrondissement de Paris ? « Le Paris du Sahara », comme le disait Churchill qui venait poser son chevalet de peintre amateur dans les jardins de la Mamounia, le plus célèbre des hôtels de luxe du Maroc. C’est toujours vrai. De Nicolas Sarkozy à Dominique Strauss-Kahn, de Bernard Henri-Lévy à Jean-René Fourtou, le président du conseil de surveillance de Vivendi, les hommes politiques, de droite comme de gauche, les intellectuels de tous bords, les patrons du CAC 40, sans parler des vedettes du show-biz, se retrouvent à Marrakech. Ils y sont chez eux. Et c’est là, dans un riad de la médina, au bord de la piscine d’un palace, ou dans une villa au cœur de la palmeraie, que se nouent des pactes politiques et des alliances industrielles. En arrière-plan se dessine une Marrakech qui, sur fond de misère, offre des plaisirs sexuels interdits en Europe.

L’attentat du café l’Argana qui, au printemps 2011, a coûté la vie de 17 personnes, dont 8 Français, a déjà fait vaciller l’engouement des Français pour Marrakech. L’entrée en force des islamistes au gouvernement va-t-elle définitivement détourner les touristes du royaume ? Et l’arrivée en France de la gauche au pouvoir sonne-t-elle le glas des relations franco-marocaines ?

Dans une enquête fouillée, menée sur place et côté français, les auteurs de ce Paris-Marrakech dévoilent les relations quasi incestueuses et extravagantes qui unissent la France et le Maroc.

Publié le : mercredi 25 janvier 2012
Lecture(s) : 46
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702145371
Nombre de pages : 216
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Marrakech, le XXIe arrondissement de Paris ? « Le Paris du Sahara », comme le disait Churchill qui venait poser son chevalet de peintre amateur dans les jardins de la Mamounia, le plus célèbre des hôtels de luxe du Maroc. C’est toujours vrai. De Nicolas Sarkozy à Dominique Strauss-Kahn, de Bernard Henri-Lévy à Jean-René Fourtou, le président du conseil de surveillance de Vivendi, les hommes politiques, de droite comme de gauche, les intellectuels de tous bords, les patrons du CAC 40, sans parler des vedettes du show-biz, se retrouvent à Marrakech. Ils y sont chez eux. Et c’est là, dans un riad de la médina, au bord de la piscine d’un palace, ou dans une villa au cœur de la palmeraie, que se nouent des pactes politiques et des alliances industrielles. En arrière-plan se dessine une Marrakech qui, sur fond de misère, offre des plaisirs sexuels interdits en Europe.
L’attentat du café l’Argana qui, au printemps 2011, a coûté la vie de 17 personnes, dont 8 Français, a déjà fait vaciller l’engouement des Français pour Marrakech. L’entrée en force des islamistes au gouvernement va-t-elle définitivement détourner les touristes du royaume ? Et l’arrivée en France de la gauche au pouvoir sonne-t-elle le glas des relations franco-marocaines ?
Dans une enquête fouillée, menée sur place et côté français, les auteurs de ce Paris-Marrakech dévoilent les relations quasi incestueuses et extravagantes qui unissent la France et le Maroc.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant