//img.uscri.be/pth/a1a3f38bc612377c5669b1af0af0d854e474efdb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Paroles libres

De
312 pages
Traduit du russe par : Galia Ackerman Le présent recueil rassemble articles, échanges épistolaires avec trois grands écrivains russes contemporains (Lioudmila Oulitskaïa, Boris Akounine, Boris Strougatski) et interviews de Mikhaïl Khodorkovski, qui, après avoir été l’un des hommes les plus riches et les plus puissants de la Russie, purge depuis 2005 une peine de prison pour « fraude fiscale », dont un dernier procès vient encore en 2010 de démontrer le caractère grossièrement fabriqué. Écrits en prison, ces textes permettent de cerner le personnage, profondément changé par son expérience carcérale. L’ex-patron de centaines de milliers d’employés y réfléchit sur son cas, mais surtout sur l’avenir de son pays et sur celui du monde. Il plaide pour une Russie plus égalitaire et plus démocratique, où chaque enfant aurait une chance de réussir sa vie, explique son projet de transformation de l’économie basée sur la rente pétrolière en une économie moderne. Contrairement aux autres oligarques, Khodorkovski reste un patriote éclairé, un démocrate, un penseur. S’il sort de prison, il risque de devenir un nouveau Mandela ou un nouveau Havel, bref un véritable danger pour le régime autoritaire russe. Quoi d’étonnant à ce que se soit mobilisé dans le monde entier un mouvement de solidarité en faveur du plus célèbre prisonnier politique de la Russie de Poutine et de Medvédev ?
Voir plus Voir moins
Traduit du russe par : Galia Ackerman Le présent recueil rassemble articles, échanges épistolaires avec trois grands écrivains russes contemporains (Lioudmila Oulitskaïa, Boris Akounine, Boris Strougatski) et interviews de Mikhaïl Khodorkovski, qui, après avoir été l’un des hommes les plus riches et les plus puissants de la Russie, purge depuis 2005 une peine de prison pour « fraude fiscale », dont un dernier procès vient encore en 2010 de démontrer le caractère grossièrement fabriqué. Écrits en prison, ces textes permettent de cerner le personnage, profondément changé par son expérience carcérale. L’ex-patron de centaines de milliers d’employés y réfléchit sur son cas, mais surtout sur l’avenir de son pays et sur celui du monde. Il plaide pour une Russie plus égalitaire et plus démocratique, où chaque enfant aurait une chance de réussir sa vie, explique son projet de transformation de l’économie basée sur la rente pétrolière en une économie moderne. Contrairement aux autres oligarques, Khodorkovski reste un patriote éclairé, un démocrate, un penseur. S’il sort de prison, il risque de devenir un nouveau Mandela ou un nouveau Havel, bref un véritable danger pour le régime autoritaire russe. Quoi d’étonnant à ce que se soit mobilisé dans le monde entier un mouvement de solidarité en faveur du plus célèbre prisonnier politique de la Russie de Poutine et de Medvédev ?