Pour l'Europe votez non !

De
Publié par

Etes-vous pour ou contre l’Europe ? et non pas : Etes-vous pour ou contre le texte dit de « Constitution européenne » ? Voilà le subterfuge imaginé par ceux d’« en haut » pour faire approuver, à l’esbroufe, par ceux d’« en bas » un noyau dur de règles contraignantes, tirées d’un credo libéral dogmatique, sous un magma de procédures illisibles et paralysantes.

Qui pourrait être contre une Europe organisée et pacifique ? Tout est dans la méthode utilisée. Or, les propagandistes du « oui » se réfugient dans l’incantation et la dénonciation de ceux qui osent leur porter la contradiction sur le fond. Ils agitent toutes les peurs.

Jean-Pierre Chevènement, au contraire, démonte, avec rigueur et de manière percutante, les dispositions de ce texte et sa logique dans le contexte de la « globalisation ». Il ouvre surtout la voie d’une Europe indépendante et solidaire, refondée dans la démocratie des nations. Pour construire « un acteur européen stratégique » dans le monde multipolaire du XXIe siècle, il n’y a nul besoin de cette « Constitution », bien au contraire…

Publié le : mercredi 30 mars 2005
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213656373
Nombre de pages : 196
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Etes-vous pour ou contre l’Europe ? et non pas : Etes-vous pour ou contre le texte dit de « Constitution européenne » ? Voilà le subterfuge imaginé par ceux d’« en haut » pour faire approuver, à l’esbroufe, par ceux d’« en bas » un noyau dur de règles contraignantes, tirées d’un credo libéral dogmatique, sous un magma de procédures illisibles et paralysantes.

Qui pourrait être contre une Europe organisée et pacifique ? Tout est dans la méthode utilisée. Or, les propagandistes du « oui » se réfugient dans l’incantation et la dénonciation de ceux qui osent leur porter la contradiction sur le fond. Ils agitent toutes les peurs.

Jean-Pierre Chevènement, au contraire, démonte, avec rigueur et de manière percutante, les dispositions de ce texte et sa logique dans le contexte de la « globalisation ». Il ouvre surtout la voie d’une Europe indépendante et solidaire, refondée dans la démocratie des nations. Pour construire « un acteur européen stratégique » dans le monde multipolaire du XXIe siècle, il n’y a nul besoin de cette « Constitution », bien au contraire…

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.