Réveillez-vous !

De
Publié par

Voici plus de trois décennies que la France et les Français se sont installés dans le déni, c’est-à-dire dans la négation de la réalité, volontiers qualifiée de pensée unique. Qu’ils refusent de s’adapter aux grandes transformations du capitalisme et du système géopolitique, dominé par la mondialisation et par la montée en puissance des pays émergents. Qu’ils cultivent des idées fausses pour justifier le statu quo et éluder les réformes que tous savent indispensables, mais dont personne ne veut assumer la responsabilité. Au tribunal de l’histoire, il n’y a pas plus d’immunité que d’impunité pour les nations qui s’installent dans le déni. Assez fait l’autruche. Assez gémi sur le sort d’une nation qui s’est rabaissé en peuple de victimes de la modernité. Assez d’indignations stériles et de vaticinations sur un passé disparu. Assez de recherche de bouc-émissaires. Il faut désormais ouvrir les yeux, mobiliser les Français, s’engager dans la bataille de l’histoire universelle, refaire la France et l’Europe qui continuent à disposer d’atouts majeurs. Près de dix ans après son best-seller, La France qui tombe, Nicolas Baverez dresse un bilan lucide et cruel de notre aveuglement, et lance un appel. L’heure est venue de reconstruire ! Les modèles étrangers ou clé en main ne seront d’aucun secours. L’avenir ne tient qu’à nous. Il faut préparer un nouveau pacte social : pas de bonheur privé complet dans le malheur public. Il faut réinvestir l’éducation et l’innovation. Bref, entrer dans le XXIe siècle. Secouons-nous !
Publié le : mercredi 12 septembre 2012
Lecture(s) : 215
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213675336
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Voici plus de trois décennies que la France et les Français se sont installés dans le déni, c’est-à-dire dans la négation de la réalité, volontiers qualifiée de pensée unique. Qu’ils refusent de s’adapter aux grandes transformations du capitalisme et du système géopolitique, dominé par la mondialisation et par la montée en puissance des pays émergents. Qu’ils cultivent des idées fausses pour justifier le statu quo et éluder les réformes que tous savent indispensables, mais dont personne ne veut assumer la responsabilité. Au tribunal de l’histoire, il n’y a pas plus d’immunité que d’impunité pour les nations qui s’installent dans le déni. Assez fait l’autruche. Assez gémi sur le sort d’une nation qui s’est rabaissé en peuple de victimes de la modernité. Assez d’indignations stériles et de vaticinations sur un passé disparu. Assez de recherche de bouc-émissaires. Il faut désormais ouvrir les yeux, mobiliser les Français, s’engager dans la bataille de l’histoire universelle, refaire la France et l’Europe qui continuent à disposer d’atouts majeurs. Près de dix ans après son best-seller, La France qui tombe, Nicolas Baverez dresse un bilan lucide et cruel de notre aveuglement, et lance un appel. L’heure est venue de reconstruire ! Les modèles étrangers ou clé en main ne seront d’aucun secours. L’avenir ne tient qu’à nous. Il faut préparer un nouveau pacte social : pas de bonheur privé complet dans le malheur public. Il faut réinvestir l’éducation et l’innovation. Bref, entrer dans le XXIe siècle. Secouons-nous !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.