Victor

De
Publié par

L'histoire de Victor commence avec le siècle.
Jeune paysan, la patrie va lui apprendre rapidement - comme à toute cette jeunesse de la campagne française - le prix de la vie, en le précipitant dans l'immense tuerie de la Grande Guerre. Le printemps rouge du siècle.
Blessé, renvoyé au front, Victor réchappe au carnage. Il survivra.
Grâce à la vigueur, au caractère de ce pays qui l'a vu naître et grandir : le causse du Quercy, peuple nourri du seul labeur de la terre, Victor va traverser le siècle. Il reconstruit sa vie en ville, se pose à Paris, mais dans son mouvement permanent, ne se fixant dans aucune situation, jusqu'aux jours de la retraite et du retour définitif au pays.
Grâce à l'itinéraire de cet homme et de ses proches, reconstitué de main de romancier au terme d'une enquête rigoureuse, on trouvera exposé ici tout le XXe siècle et ses bouleversements : agricoles, sociologiques, économiques. La peinture est minutieuse, exhaustive et objective, à l'instar de celle d'un historien : n'y manquent ni les méthodes de semailles, ni la teneur des dots, ni les menus quotidiens, ni le prix des denrées, etc.
Bonheurs, désastres, voici la mémoire de tous, en danger d'oubli. Mémoire vivante d'un peuple discret, fait de mille figures, solidaire et chaleureux, qui se défend comme il peut.
A travers Victor, c'est l'autobiographie d'une génération, d'une classe sociale, d'une région et finalement d'un pays qui s'écrit ici avec une authenticité et une force saisissantes.

Paul Pavlowitch est marié, père de deux filles. Il vit dans le Sud de la France.
Publié le : mercredi 8 mars 2000
Lecture(s) : 39
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213657257
Nombre de pages : 766
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'histoire de Victor commence avec le siècle.
Jeune paysan, la patrie va lui apprendre rapidement - comme à toute cette jeunesse de la campagne française - le prix de la vie, en le précipitant dans l'immense tuerie de la Grande Guerre. Le printemps rouge du siècle.
Blessé, renvoyé au front, Victor réchappe au carnage. Il survivra.
Grâce à la vigueur, au caractère de ce pays qui l'a vu naître et grandir : le causse du Quercy, peuple nourri du seul labeur de la terre, Victor va traverser le siècle. Il reconstruit sa vie en ville, se pose à Paris, mais dans son mouvement permanent, ne se fixant dans aucune situation, jusqu'aux jours de la retraite et du retour définitif au pays.
Grâce à l'itinéraire de cet homme et de ses proches, reconstitué de main de romancier au terme d'une enquête rigoureuse, on trouvera exposé ici tout le XXe siècle et ses bouleversements : agricoles, sociologiques, économiques. La peinture est minutieuse, exhaustive et objective, à l'instar de celle d'un historien : n'y manquent ni les méthodes de semailles, ni la teneur des dots, ni les menus quotidiens, ni le prix des denrées, etc.
Bonheurs, désastres, voici la mémoire de tous, en danger d'oubli. Mémoire vivante d'un peuple discret, fait de mille figures, solidaire et chaleureux, qui se défend comme il peut.
A travers Victor, c'est l'autobiographie d'une génération, d'une classe sociale, d'une région et finalement d'un pays qui s'écrit ici avec une authenticité et une force saisissantes.


Paul Pavlowitch est marié, père de deux filles. Il vit dans le Sud de la France.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi