Controverses

De
Publié par


Un débat droite-gauche, à un an de la présidentielle, sur l'université, la recherche, l'emploi...
Et donc l'avenir de la France.







De prime abord, tout sépare les deux auteurs : leur formation, leur parcours, leur famille politique, leur expérience professionnelle, leurs fonctions actuelles et plus de vingt ans d'âge... L'une est de droite, l'autre de gauche. Pourtant, ils ont au moins un point commun : leur passion pour l'université. En tant que ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse s'est attelée à une réforme à haut risque qu'elle entend, contre vents et marées, mener à son terme. En tant que président de l'université Paris-Descartes, Axel Kahn se place à la pointe de la mise en œuvre de cette réforme qu'il approuve dans sa philosophie tout en en contestant certains aspects et certaines méthodes.
C'est à un dialogue parfois vif que nous invite ainsi cet ouvrage, où plusieurs sujets de fond sont abordés : réformes, diplômes, emplois, révoltes, recherche... En cette période où la notion de progrès est souvent attaquée, ces deux responsables s'interrogent sur l'avenir de nos enfants, à travers l'éducation poussée qui pourra leur être donnée... ou non. Et s'affrontent sur certains objectifs de cette éducation. " N'oublions pas l'humanisme ", dit Axel Kahn. " N'oublions pas la nécessité d'allier connaissance et croissance, invention et innovation pour nos entreprises ", dit Valérie Pécresse.
S'ils se rejoignent sur l'absolue nécessité de garantir la bonne santé des universités et " éviter la fuite des cerveaux ", ils n'ont pas forcément les mêmes priorités : " La question de savoir quelles seront les utilisations des moyens conquis par la raison humaine est majeure ", insiste ainsi Axel Kahn lorsque la ministre, se situant dans une tradition gaulliste, rappelle que " 22 milliards d'euros sont investis pour développer l'emploi et pour des raisons économiques ". Éthique et politique au cœur des bouleversements économiques et de la mondialisation.






TABLE DES MATIÈRES



Introduction


1. Deux parcours que presque tout oppose, sauf l'université


Frustration universitaire, HEC et l'ENA
Le seul idéal valable
Génétique et bandits de l'idéologie
De droite, mais pas libérale
Chirac ou Jospin
Le saut quantique de l'élection à l'Assemblée
De Jacques Chirac à Nicolas Sarkozy
Parti communiste et injustices
Epanouissement humain
L'individu l'emporte sur le collectif




2. Deux conceptions du monde, une même université


Optimisme ou pessimisme ?
Un lieu de civilisation et un lieu de professionnalisation
Frustration et désespérance
Primes d'excellence
Connaissance et compétence
Université et grandes écoles
Démocratisation et sélection
Autonomie et ouverture sur le monde économique
Une université conservatrice en mouvement
Le lien entre enseignement supérieur et recherche
Complexité et sur-administration
Argent et fuite des cerveaux
Argent, évaluation et travail d'équipe




3. Quelle réforme pour réconcilier université et société ?


La cathédrale et l'élastique
Réforme, progrès et avantages acquis
Autonomie, concurrence et bien commun
Rentabilisation et profitabilité
Autonomie, fusions et fédérations
Autonomie, pluridisciplinarité et régulation
La révolte des enseignants-chercheurs
Réussir en licence


4. Comment l'université peut-elle façonner l'avenir ?




Attachement et méfiance vis-à-vis de la recherche
Crise de confiance et idée de progrès
Recherche, création d'entreprise, brevets
Une fusée à quatre étages
Parcours du combattant pour le chercheur-entrepreneur
Evaluer le crédit impôt recherche
Les faucheurs d'OGM
Opposition au génie génétique
Les nanotechnologies sont-elles désirables ?
Principe de précaution, risque zéro et monde idéal
Progrès, naïveté libérale, clonage




5. Un monde meilleur peut-il advenir sans projet ?


Humanisme, finalité et intelligence
Le pari du progrès de la connaissance
Un monde qui n'est pas désirable
Changer de cap
Une réforme qui dépasse la politique






Publié le : jeudi 5 mai 2011
Lecture(s) : 277
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782841115594
Nombre de pages : 159
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Controverses
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.