Cette publication est accessible gratuitement

Partagez cette publication

La droite entre en violence linguistique ouverte !
L'ancienne majorité présidentielle qu'incarnait l'Ump et son équipe gouvernementale aux multiples modifications a bien du mal a reprendre ses esprits pour trouver un discours crédible susceptible de freiner l'édification des programmes de leurs successeurs Que de bassesses encore prononcées alors qu'ils se vantaient de demander une accalmie partagée sur les habituelles petites attaques verbales de campagne qui pour certains seront toujours des faux-pas tandis que d'autre les considèrent comme une dynamique électorale toujours aussi irritantes pour l'un et l'autre camp - déjà que d'y voir des camps, c'est pousser son retranchement à l'extrême - voilà, qu'aussi stupéfiant que puisse paraître un tel enchaînement d'incongruités, se succèdent au jour le jour le ton béton qui caractérise la droite ressaisie par ses habitudes contestataires Petits pics verbaux qui ne font qu'allonger la chronique, imposant quelques petites précisions langagières sur des paroles en l'air qui n'en sont pas !
Le dernier en date à s'être encore tout récemment valorisé dans ce secteur si fourni de la petite phrase assassine est ce fourbu Xavier Bertrand préoccupé par d'étranges intriguesconcernant les rapports entre Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault». C'est qu'elle n'en décolle plus l'Ump de ses bisbilles qui l'emplissent de sagacité lorsque Valérie Pécresse déclarenous nous respectons parce que nous travaillons ensemble» histoirede modérer la tempérance de la veille d'un Copé qui redouble de mots qui choquent*, réclamant unChef de guerre(opposition) capable de contrer leChef de clan dugouvernement ou d'une Marine Le Pen toujours cantonnée dans les méandres d'une mauvaise intrigue policière en songe derèglements de compte»quand ce n'estpas les pieds dans le tapis que se prendrait un Claude Guéant lançant cet étonnantla cohabitation est contraire à l'esprit de la Ve République». En quoi la relation Aubry-Ayrault aurait-elle une incidence dans la conduite gouvernementale des programmes de François Hollande ? Tout juste arrive-t-il même pas à raviver les haines surmontées qui déchiraient le Parti Socialiste remis à l'ordre de l'entente par des Primaires qui intéressent désormais aussi l'Ump pour 2017. L'inoccupation du champ médiatique durant cette période leur restant encore coincée dans la gorges surajoutée à l'empressement de l'imitation, il leur sera difficile
d'innover Hélas ! En ce qui concerne notre malheureux X. Bertrand maintenant, ses marques de respect ne pourront passer que par de longues phases de silence ou pour de viles réflexions démesurées !
*J.-F. Copé s'était déjà illustré en octobre 2011 avec les programmes du PS vieux de 30 ans http://laurentgantner.over-blog.com/article-politique-petite-precision-langagiere-et-historique-sur-le-vieux-cope-86809697.html
Nadine Morano également le même mois autour de l'église au centre du village http://laurentgantner.over-blog.com/article-chronique-de-l-inconscience-verbale-des-politiques-86846216.html