Anges batailleurs

De
Publié par

« La révolution gay fut d’abord et avant tout une révolution littéraire. » Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle génération d’écrivains américains s’est imposée. Leurs noms ? Truman Capote, Gore Vidal, Tennessee Williams, James Baldwin, Allen Ginsberg ou encore, plus près de nous, Christopher Isherwood, Edmund White, Tony Kushner, Armistead Maupin.
Point commun de tous ces écrivains, outre l’insolence de leur talent ? Leur homosexualité – cachée pour les uns, revendiquée pour les autres, envers et contre toutes les discriminations. Du mouvement des droits civiques à l’apparition du sida, loin des cortèges de manifestants et sans jamais avoir fait école ni sacrifié à l’esprit de chapelle, c’est par leurs œuvres que ces « anges batailleurs » ont brisé les préjugés et ouvert la voie à une modernité littéraire, politique et sociale aujourd’hui encore bousculée. Dans cet essai émaillé d’anecdotes et de portraits passionnants, Christopher Bram nous invite à découvrir ou à relire quelques-uns des plus grands auteurs américains sous un jour inédit. Preuve que la littérature est toujours à l’avant-garde.

Publié le : mercredi 11 septembre 2013
Lecture(s) : 15
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246801009
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« La révolution gay fut d’abord et avant tout une révolution littéraire. » Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle génération d’écrivains américains s’est imposée. Leurs noms ? Truman Capote, Gore Vidal, Tennessee Williams, James Baldwin, Allen Ginsberg ou encore, plus près de nous, Christopher Isherwood, Edmund White, Tony Kushner, Armistead Maupin.
Point commun de tous ces écrivains, outre l’insolence de leur talent ? Leur homosexualité – cachée pour les uns, revendiquée pour les autres, envers et contre toutes les discriminations. Du mouvement des droits civiques à l’apparition du sida, loin des cortèges de manifestants et sans jamais avoir fait école ni sacrifié à l’esprit de chapelle, c’est par leurs œuvres que ces « anges batailleurs » ont brisé les préjugés et ouvert la voie à une modernité littéraire, politique et sociale aujourd’hui encore bousculée. Dans cet essai émaillé d’anecdotes et de portraits passionnants, Christopher Bram nous invite à découvrir ou à relire quelques-uns des plus grands auteurs américains sous un jour inédit. Preuve que la littérature est toujours à l’avant-garde.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.