«c'est trop tard pour la terre»

De
Publié par

La planète est perdue pour nos enfants, Il faut interdire les OGM, c'est la fin du pétrole ? : les inquiétudes concernant l'avenir de la planète donnent lieu à de nombreuses idées reçues.
Le réchauffement, la pollution, l'épuisement des ressources, la déforestation, la perte de biodiversité hantent les esprits. Ils seraient les symptômes d'une civilisation qui court à sa perte. L'alarmisme environnemental alimente les propositions des politiques qui surfent avec enthousiasme et démagogie sur la vague écolo. Sauf que les remèdes proposés sont souvent construits autour de mythes. Loin de résoudre les préoccupations des individus, ils risquent plutôt de nous engager sur une fausse route? nuisible à la qualité de notre environnement. Sachons donc démêler le vrai du faux dans la multitude de propositions qui circulent.
Chaque chapitre reprend une idée reçue rappelée entre guillemets. Chaque tête de chapitre commence par « Le chiffre qui tue », ou par « La question qu'on oublie de se poser ». A chaque fois, l'argumentation commence par un sondage ou un chiffre sur l'idée reçue traitée.
Le livre se termine par « La réponse à?Nicolas Hulot ». Avec un rappel objectif et non polémique de ses thèses et une réponse inspirée d'idées nouvelles et de faits précis. A la fin de l'ouvrage, on trouvera une bibliographie précise et commentée, pour aller plus loin.
Publié le : mercredi 14 mars 2007
Lecture(s) : 33
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631327
Nombre de pages : 176
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La planète est perdue pour nos enfants, Il faut interdire les OGM, c'est la fin du pétrole ? : les inquiétudes concernant l'avenir de la planète donnent lieu à de nombreuses idées reçues.
Le réchauffement, la pollution, l'épuisement des ressources, la déforestation, la perte de biodiversité hantent les esprits. Ils seraient les symptômes d'une civilisation qui court à sa perte. L'alarmisme environnemental alimente les propositions des politiques qui surfent avec enthousiasme et démagogie sur la vague écolo. Sauf que les remèdes proposés sont souvent construits autour de mythes. Loin de résoudre les préoccupations des individus, ils risquent plutôt de nous engager sur une fausse route? nuisible à la qualité de notre environnement. Sachons donc démêler le vrai du faux dans la multitude de propositions qui circulent.

Chaque chapitre reprend une idée reçue rappelée entre guillemets. Chaque tête de chapitre commence par « Le chiffre qui tue », ou par « La question qu'on oublie de se poser ». A chaque fois, l'argumentation commence par un sondage ou un chiffre sur l'idée reçue traitée.
Le livre se termine par « La réponse à?Nicolas Hulot ». Avec un rappel objectif et non polémique de ses thèses et une réponse inspirée d'idées nouvelles et de faits précis. A la fin de l'ouvrage, on trouvera une bibliographie précise et commentée, pour aller plus loin.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant