Devant la guerre

De
Publié par

Devant la guerre ne signifie pas avant la guerre. Il ne s'agit pas ici de prévisions ou de prospective, mais d'une analyse du monde contemporain, indispensable pour pouvoir s'y orienter. Dissiper les brumes des propagandes et des idéologies en est la première condition.

La confrontation russo-américaine et la perspective de la guerre dominent la réalité mondiale, en façonnent la dynamique. Cette situation s'explique en fait par l'état des impérialismes occidentaux, repus, vieillis, divisés, en crise _ et, plus profondément, par le processus de décomposition des sociétés occidentales, toutes classes confondues. Mais aussi et surtout par le grand phénomène de l'époque: la fantastique montée de la puissance militaire de l'U.R.S.S., qui sous-tend sa politique d'expansion mondiale. L'incroyable contraste, dans ce pays, entre une société non militaire où rien ne fonctionne sauf la répression, et une société militaire où tout fonctionne mieux qu'aux Etats-Unis, impose une nouvelle analyse du régime russe comme stratocratie: une nation où l'appareil militaire pèse d'un poids croissant sur les orientations de la société et relègue le Parti au rôle de gérant des affaires courantes.

Le second volume de ce livre, à paraître à l'automne prochain, abordera les questions politiques que cette analyse soulève.
C.C.
Publié le : mercredi 6 mai 1981
Lecture(s) : 27
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213649061
Nombre de pages : 286
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Devant la guerre ne signifie pas avant la guerre. Il ne s'agit pas ici de prévisions ou de prospective, mais d'une analyse du monde contemporain, indispensable pour pouvoir s'y orienter. Dissiper les brumes des propagandes et des idéologies en est la première condition.

La confrontation russo-américaine et la perspective de la guerre dominent la réalité mondiale, en façonnent la dynamique. Cette situation s'explique en fait par l'état des impérialismes occidentaux, repus, vieillis, divisés, en crise _ et, plus profondément, par le processus de décomposition des sociétés occidentales, toutes classes confondues. Mais aussi et surtout par le grand phénomène de l'époque: la fantastique montée de la puissance militaire de l'U.R.S.S., qui sous-tend sa politique d'expansion mondiale. L'incroyable contraste, dans ce pays, entre une société non militaire où rien ne fonctionne sauf la répression, et une société militaire où tout fonctionne mieux qu'aux Etats-Unis, impose une nouvelle analyse du régime russe comme
stratocratie: une nation où l'appareil militaire pèse d'un poids croissant sur les orientations de la société et relègue le Parti au rôle de gérant des affaires courantes.

Le second volume de ce livre, à paraître à l'automne prochain, abordera les questions politiques que cette analyse soulève.
C.C.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.