Dix morts suspectes ou tragiques de la République

De
Publié par

Le Président a-t-il encore sa connaissance? Oh! Non Monsieur le Curé, elle est sortie par la petite porte. Cette question devenue célèbre, nous rappelle la mort mystérieuse de Félix Faure. Empoisonné? Mort naturelle? Pourquoi ont-ils tué Jaurès un beau soir d'été dans le quartier de la rue Montmartre à Paris? Pourquoi a-t-on tué cet homme de paix? Meurtre politique, crime mafieux? La mort de Jean de Broglie n'a jamais été élucidée. La Ve République découvre son premier mort et ce, à la veille de Noël, le 26 décembre 1996. Se noyer dans cinquante centimètres d'eau relève de l'exploit, surtout que Robert Boulin n'était pas malingre. Drame personnel ou politique? Encore aujourd'hui, sa fille Fabienne se bat pour connaître la vérité. Et que penser du "suicide" à l'Élysée de François Durand de Grossouvre. Mystérieux? Et puis, il y a les autres: Casimir Périer, Paul Doumer, Jean Fontanet, Pierre Bérégovoy, Claude Érignac. Des morts à jamais élucidées? Que de points d'interrogations.
Publié le : jeudi 17 septembre 2015
Lecture(s) : 2
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342041972
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342041972
Nombre de pages : 84
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur
Des enfants de lumière, Presses du Midi (2002) Le Suicide il faut en parler, L’Harmattan (2011) De Mémé à Jean-Noël Guérini, Mon Petit Éditeur (2013)
Marie-Hélène Porri DIX MORTS SUSPECTES OU TRAGIQUES DE LA RÉPUBLIQUE Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0120618.000.R.P.2015.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2015
Sommaire Préface.................................................................................................9Casimir Perier : une mort héroïque...............................................11Aux plaisirs de la République : la mort suspecte de Félix Faure ...17Jean Jaures : la paix assassinée .......................................................27Paul Doumer : un journaliste qui en est sorti..............................37Jean de Broglie : un crime d’État ?................................................45Robert Boulin : l’État reste muet ..................................................51Jean Fontanet : « le social et le vivant » ........................................57Pierre Bérégovoy : La République va bien. Dieu merci !...........63Francois Durand de Grossouvre : un « suicide » à l’Élysée ?....69Claude Érignac : la République bafouée ......................................75
7
Préface Un président mort d’avoir conté fleurette auprès de sa maî-tresse, fait plutôt sourire au-delà de la mort. D’autres sont tombés sous les balles de leurs ennemis politiques. Beaucoup moins romanesque ! Et puis, il y a tous ces hommes très proches du Pouvoir, morts dans des circonstances que l’on dit encore aujourd’hui suspectes. Sans réponses aucunes. Fermons le ban. La liste de ces disparitions n’est pas exhaustive. L’auteur en a choisi dix. Leur histoire, notre histoire, n’en ressort pas enor-gueillie. Encore aujourd’hui, de nombreuses questions restent sans réponse et en aucun cas, on parle de rouvrir les dossiers. Secrets d’Etat ? L’auteur de cet ouvrage n’entend pas refaire les histoires, mais tout simplement remettre en mémoire, dans les mémoires, des morts oubliées.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.