Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 6,98 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Vous aimerez aussi

Regard à l'ouest

de Mon-Petit-Editeur

Le Trouble-vie

de Mon-Petit-Editeur

suivant
 
 
Florian Santinho ÉLOGE DE L’ENGAGEMENT Préface de Maurice Leroy, ancien Ministre de la Ville
Mon Petit Éditeur
 
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0119311.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
Préface Lengagement, cest une aventure. On est fort de ses idées, de ses valeurs, de ses rêves aussi, et lon décide dagir pour faire que nos pensées se transforment en réalités. Cest un pari sur lavenir : cest se dire que, même si les chances de réussite ne sont pas certaines, nos idéaux valent bien la peine quon risque de se perdre. Lengagement est le contraire de la précaution. En ce sens, notre temps ny semble pas propice. On peut et lon doit être assuré pour tout, les progrès scientifiques nous permettent de mieux anticiper lavenir, au point que le principe de précaution semble avoir remplacé laudace dans notre philosophie de laction. Aujourdhui, aurions-nous le courage de découvrir lAmérique, ou la vaccination ? Oui, sans aucun doute, car malgré toutes les timidités qui occupent le devant de la scène, des femmes et des hommes, dans lombre, découvrent quotidiennement une Amérique ou une thérapeutique nouvelles. Lengagement est bien à lordre du jour. Cest lui qui façonne lavenir des hommes. Lengagement est comme un voyage. On se met en route vers une destination que lon a déjà dans lesprit, et le voyage ne se passe jamais comme on limaginait. On est parfois contraint à de grands détours, il faut bien sy résigner. Il survient un raccourci inattendu : il faut le saisir. Parvient-on au bout du chemin ? Le but atteint nest pas ce que lon attendait. La réalité est toujours en deçà de nos rêves. De cela il ne faut pas se
7
ÉLOGE DE L’ENGAGEMENT
décourager, mais considérer le chemin parcouru. Les pèlerins le rapportent souvent : limportant nétait pas le but, mais ce qui nous advenait tout au long du voyage. Lessentiel, cétait la rencontre avec ceux qui marchaient de conserve ou qui nous accueillaient. Le but, cétait le chemin. Quand on sengage, on nest pas seul, on est solidaire de tous ceux qui agissent pour la même cause. Et cest bien cela limportant. Par-delà les succès et les échecs, cest laction partagée qui, en elle-même, nous lie à notre semblable, à celui qui uvre à nos côtés mais aussi, bien souvent, à notre adversaire. Lengagement crée de la fraternité, et lon y découvre alors beaucoup plus que ce que lon cherchait. Florian Santinho a passé six mois au sein de mon cabinet, lorsque jétais ministre de la Ville et du Grand Paris. Jai bien vite compris quavec ses camarades Jérémy, Irvin ou Alexandra, il sétait engagé pour construire la France de demain. Par ces quelques mots, je tiens à leur dire, à eux et à tous les jeunes de leur âge : allez hardiment. Agissez, pour faire que vos idéaux deviennent réalité. Ne vous découragez jamais. Agissez ensemble. Soutenez-vous mutuellement dans leffort. Créez de la fraternité. Par cela seul, vous serez les artisans de la France telle que nous laimons tous.
Maurice Leroy Député du Loir-et-Cher & Ancien Ministre de la Ville
8
Éloge de l’engagement
Cet essai nest pas le miroir dune vie, ni même lapologie dun parcours, mais juste lexpression sincère et fidèle dune humble voix engagée. Une voix qui se veut lécho de lespoir face au sombre murmure du destin qui nous invite toujours plus à étreindre la passivité. Enfin ! Quand accepterons-nous de voir que la morosité qui nous anime trouve dans sa cause son propre résultat ? Quand reconnaîtrons-nous que notre passivité, notre inaction, ou tout simplement notre absence dengagement sont à la fois larme et le bras armé qui blessent un corps déjà meurtri par tant dannées dégoïsme et dindividualisme ? Ne cherchez donc pas de coupables à tous ces maux, mais tentez davantage, en ces quelques pages, dapercevoir que le remède a pour somme dingrédients lengagement de chacun dentre nous. Ce manifeste de lengagement, cet hymne à la mobilisation, ou quel que soit le nom que vous lui attribuerez, invite à vous faire découvrir les enjeux, les forces mais également les souffrances que procure lengagement. Cest avec la naïveté de lenfant et la sévérité de ladulte que je mefforcerai de vous décrire et de vous faire ressentir ce que lengagement minspire, à moi, jeune entrepreneur, jeune militant et jeune citoyen. Malgré la faiblesse de mes années, jai pu découvrir de mon association locale au cabinet du Ministre de la Ville, des
9
ÉLOGE DE L’ENGAGEMENT
sympathiques fédérations politiques de campagne aux rouages des froides instances nationales, de ma petite province à la grande métropole Parisienne, le doux visage dhommes et de femmes dévoués et engagés, entourés de ces apatrides, sans conviction et sans honneur qui se drapent toujours dans le linceul appelé « engagement » pour mieux dissimuler lodeur fétide que dégage leur opportunisme. Lengagement est le remède de lhistoire pour vous faire passer du statut dhomme à celui dicône. Que vous soyez le demi-dieu de la résistance ou lidole de vos enfants, que vous soyez Jean Moulin ou la mère dun orphelin ; labnégation que vous portez pour votre nation, les sacrifices que vous réalisez quotidiennement pour vos pupilles, vous élèvent réciproquement aux yeux de chacun comme le héros dune vie dont vous êtes à la fois le témoin et lhéritage. Loin de moi la volonté de faire une esquisse imparfaite de Mounier sur lengagement et la notion de responsabilité, ou bien de tenter de dessiner la vision Durkheimienne de lhomme engagé. Non ! Je nai pas la prétention ou laudace de dépasser mes maîtres à penser, ceux qui ont tenté de rationaliser et théoriser ce qui, à mon sens, est davantage le fruit de la grandeur irrationnelle de lhomme : le sacrifice, lengagement. Quel plaisir prend-on à sattacher à une cause qui vous procure souffrance et déception si ce nest lespoir mortel de pouvoir, un jour, se réjouir dune victoire de la volonté sur la réalité ? Bien que lacception de lengagement, en tant que désir dune « victoire de la volonté sur la réalité » se soit, a priori, rapidement dressée ; celle-ci vient aussitôt à séroder lorsquil sagit den comprendre toute la complexité. De ses origines à ses applications en passant par ses motivations, il est difficile de
10