Errance et marginalité dans la littérature

L'errant qui s'éloigne du « droit chemin » est souvent perçu comme un marginal et son errance dès lors vécue comme une punition, voire une malédiction. Mais cette punition peut être une épreuve conduisant à une régénération. L'errance marque une étape de rupture avec le groupe, pérégrination qui met en péril l'identité voire l'intégrité du moi qui se dissout pour renaître autre. Cet ouvrage explore la présence de ce thème aux multiples facettes dans la littérature en privilégiant la période contemporaine.


Publié le : mardi 2 février 2016
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782753547872
Nombre de pages : 282
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Errance et marginalité dans la littérature
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'évaluation des compétences scolaires

de presses-universitaires-de-rennes

Paysans des Alpes

de presses-universitaires-de-rennes

Profusion et pénurie

de presses-universitaires-de-rennes

suivant