Fukushima

De
Publié par

'On peut très bien vivre dans des zones contaminées : c'est ce que nous assurent les partisans du nucléaire. Pas tout à fait comme avant, certes. Mais quand même. La demi-vie. Une certaine fraction des élites dirigeantes – avec la complicité ou l'indifférence des autres – est en train d'imposer, de manière si évidente qu'elle en devient aveuglante, une entreprise de domestication comme on en a rarement vu depuis l'avènement de l'humanité.'
Michaël Ferrier.
Publié le : jeudi 14 mars 2013
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072481475
Nombre de pages : 311
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
c o l l e c t i o n f o l i o
Mîçhàë Férrîér
Fûkûshîà RÈçî ’û Èsàsré
Gàîàr
Cet ouvrage a été précédemment pubîé dans a coectîon L’Ininî aux Édîtîons Gaîmard.
© Édîtîons Gaîmard, 2012.
Mîçhàë Férrîér vî À Tôkyô ôù î éséîgé à îÈràûré. I és ’àûéûr é pûsîéûrs éssàîs é rôàs, ôTokyo.Petîts portraîts de ’aubeéSympathîe pour e fantôme.
Aînsî nous traversâmes ’affreux méange de puîes et d’ombres, en marchant à pas ents, et touchant un peu a vîe future. Dante, « Eér ».
Aussîtôt que ’îdée du Déuge se fut rassîse, Un îèvre s’arrêta dans es saînfoîns et es cochettes mouvantes et dît sa prîère à ’arc-en-cîe à travers a toîe de ’araîgnée. Oh ! es pîerres précîeuses quî se cachaîent, — es leurs quî regardaîent déjà. Rimbaud, « Après é DÈûgé ».
C’est un Chînoîs, Zhang Heng, quî a înventé e premîer appareî à détecter es trembements de terre. En 132 après Jésus-Chrîst, î présente à a cour des Han un stupéfîant vase de bronze, sembabe à une grande jarre de vîn ou au corps ventru d’une carpe argentée. Coossa, repet, împosant, brîant des refets du cuîvre et de ’étaîn, ce vase suscîte îmmédîatement ’étonne-ment et ’admîratîon de ses concîtoyens : î mesure deux mètres de dîamètre et pèse près de sîx cents kîos. Tandîs que sous e règne des Han, es récîpîents étaîent e pus souvent ornés de bâtîments (fermes, muraîes, paaîs) ou de fîgurînes anîmaes (poues à a peau noîre et aux pumes de soîe, coverts et canes grîses, brèves à nuque beue), ceuî-cî porte sîmpement sur ses fancs huît dra-gons scuptés, fîxés par des rîvets. Gueue ouverte, tête en bas, îs font face à huît crapauds de bronze dîsposés sur e soce, gueue ouverte, tête en haut, orîentés seon es huît dîrectîons de a rose des vents.
Le vase sîsmographe de Zhang est consîdéré comme ’une des pus bees réussîtes de a Chîne antîque : îsse et doucement décoré, pâe et patîent comme un
11
refet des eaux, feurî de chîmères et de batracîens, î est monstrueux et majestueux, sobre jusque dans son exubérance. Maîs c’est aussî ’îngénîosîté de son méca-nîsme quî en faît une pîèce d’exceptîon : e dîsposîtîf, te qu’î a été reconstîtué par e sîsmoogue japonaîs Akîtsune Imamura en 1939, et pus récemment par sept scîentîfîques de ’Académîe chînoîse des scîences (archéoogues, sîsmoogues et îngénîeurs), n’a jusqu’à maîntenant pas été compètement éucîdé, maîs on saît qu’î comprenaît une manîvee, un poîds suspendu faîsant offîce de pendue et un evîer à ange droît, et qu’î fonctîonnaît vraîsembabement seon e prîncîpe de ’înertîe.
Chaque dragon avaît dans sa gueue une bîe de bronze à ’équîîbre, ronde et umîneuse comme une pere. Lorsqu’un séîsme se produîsaît, e pendue à ’întérîeur du vase commençaît à oscîer et, par e bîaîs de ses huît bras mobîes et d’un système de pîvot sur projectîon sembabe au décenchement d’une arba-ète, îbéraît deux bîes quî tombaîent — avec un bruît métaîque sec et sonore quî, paraït-î, pouvaît réveîer tout e paaîs — de a gueue des dragons dans cee des crapauds. Une bîe poîntaît vers ’épîcentre et ’autre vers son opposé. Nord/sud, est/ouest... : ’Em-pereur chînoîs, ne pouvant savoîr que côté étaît e bon, envoyaît ses cavaîers dans es deux dîrectîons, dans un doube geste vîsant à assurer à a foîs ’înter-ventîon des secours et e maîntîen de ’ordre.
Aînsî, pus de dîx-sept sîèces avant ’Europe (où e premîer sîsmographe sera înventé par e prêtre îtaîen
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

voyageur

de fides

Mon tour du "Monde"

de editions-gallimard

La vie des elfes

de editions-gallimard

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant