//img.uscri.be/pth/e91fc71698d135fbb888f5416597b70867c2d1fb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Hugo et Wagner - Deux hommes face à leur destin

De
256 pages
Les deux actions dramatiques réunies dans ce volume sont nées, la première, {Hugo et l'exil}, d'une évocation réalisée pour les Rencontres du Palais-Royal, et la seconde, {Wagner et la mort}, d'un film tourné pour Antenne 2. Si ces textes forment un tout, ce n'est point par hasard et les deux héros que j'ai mis en scène sont frères, comme ces Titans de la Fable qui entassaient les rochers et les montagnes pour donner l'assaut à la demeure des Dieux. Hugo a passé vingt années dans l'exil ; il y a mené une vie nocturne et peuplée de fantômes, aussi intense que sa vie quotidienne, et la mort, frappant autour de lui, a emporté, sans toucher au vieillard, de jeunes victimes. L'évocation de Wagner, au contraire, montre comment meurt un immortel. Elle met en scène, dans le décor funèbre et triomphal de Venise, les trois derniers mois de son existence. L'oeuvre de Wagner est complète, et, après la gigantesque {Tétralogie, Parsifal} apparaît comme une méditation du soir, apaisée, dans la lumière d'apothéose du couchant.

Voir plus Voir moins
Les deux actions dramatiques réunies dans ce volume sont nées, la première, {Hugo et l'exil}, d'une évocation réalisée pour les Rencontres du Palais-Royal, et la seconde, {Wagner et la mort}, d'un film tourné pour Antenne 2. Si ces textes forment un tout, ce n'est point par hasard et les deux héros que j'ai mis en scène sont frères, comme ces Titans de la Fable qui entassaient les rochers et les montagnes pour donner l'assaut à la demeure des Dieux. Hugo a passé vingt années dans l'exil ; il y a mené une vie nocturne et peuplée de fantômes, aussi intense que sa vie quotidienne, et la mort, frappant autour de lui, a emporté, sans toucher au vieillard, de jeunes victimes. L'évocation de Wagner, au contraire, montre comment meurt un immortel. Elle met en scène, dans le décor funèbre et triomphal de Venise, les trois derniers mois de son existence. L'oeuvre de Wagner est complète, et, après la gigantesque {Tétralogie, Parsifal} apparaît comme une méditation du soir, apaisée, dans la lumière d'apothéose du couchant.