Je parle L'extraordinaire retour à la vie d'un locked-in-syndrom

De
Publié par

Novembre 1999, Atlanta, Géorgie. Le congrès mondial des cardiologues vient de débuter. Laetitia Bohn, une femme de 33 ans, responsable des relations publiques et scientifiques d’un laboratoire pharmaceutique, accompagne les spécialistes français. Une migraine redoutable l’oblige à s’allonger. Elle ne se relèvera pas. Les médecins qui défilent à son chevet ne mesurent pas la gravité de son état. Entre le premier malaise et l’admission aux urgences, près de 24 heures s’écoulent. L’attaque cérébrale est irréversible. Laetitia est en locked-in Syndrom. Enfermée dans son corps. Seul un clignement de paupières lui permet de communiquer. Le staff de neurologues américains est persuadé qu’elle va mourir. Ils n’imaginent pas le combat que cette femme exceptionnelle est capable de mener. Sa force et l’amour de sa famille vont accomplir un miracle. Un mois plus tard, Laetitia bouge une phalange. Aux Etats-Unis, elle devient « The Case ». Un cas qui n’a cessé, depuis, de stupéfier les scientifiques. Cette jeune mère aimante s’est battue, chaque jour, pour s’occuper à nouveau de ses fils. L’année dernière, elle a repassé son permis de conduire.
Publié le : mercredi 12 octobre 2005
Lecture(s) : 129
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709631396
Nombre de pages : 357
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Novembre 1999, Atlanta, Géorgie. Le congrès mondial des cardiologues vient de débuter. Laetitia Bohn, une femme de 33 ans, responsable des relations publiques et scientifiques d’un laboratoire pharmaceutique, accompagne les spécialistes français. Une migraine redoutable l’oblige à s’allonger. Elle ne se relèvera pas. Les médecins qui défilent à son chevet ne mesurent pas la gravité de son état. Entre le premier malaise et l’admission aux urgences, près de 24 heures s’écoulent. L’attaque cérébrale est irréversible. Laetitia est en locked-in Syndrom
. Enfermée dans son corps. Seul un clignement de paupières lui permet de communiquer. Le staff de neurologues américains est persuadé qu’elle va mourir. Ils n’imaginent pas le combat que cette femme exceptionnelle est capable de mener. Sa force et l’amour de sa famille vont accomplir un miracle. Un mois plus tard, Laetitia bouge une phalange. Aux Etats-Unis, elle devient « The Case ». Un cas qui n’a cessé, depuis, de stupéfier les scientifiques. Cette jeune mère aimante s’est battue, chaque jour, pour s’occuper à nouveau de ses fils. L’année dernière, elle a repassé son permis de conduire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant