L'Après de Gaulle

De
Publié par

Jean Mauriac est entré à l'AFP en 1944, où il a effectué toute sa carrière de journaliste politique. Affecté dès la Libération auprès du général de Gaulle, il ne l'a plus quitté jusqu'à son départ du pouvoir en avril 1969, occupant à son côté durant vingt-cinq ans une place de témoin privilégié. Très lié à la famille gaulliste, le fils de François Mauriac est resté jusqu'à la fin de sa carrière, en 1988, l'ami et le confident de la plupart des grandes figures de la Ve République : d'Olivier Guichard à Jacques Chaban-Delmas, de Raymond Barre à Michel Jobert.

Son livre est issu des multiples entretiens "confidentiels" qu'il eut, de 1969 à 1989, avec les principaux acteurs des septennats de Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. Racontant de l'intérieur les grandes péripéties politiques qui ont marqué l'histoire de cette période, il nous plonge au coeur des drames et des conflits qui ont déchiré les gaullistes après le départ du Général.

L'après de Gaulle fourmille de révélations sur l'affrontement de Gaulle-Pompidou, les véritables raisons de la défaite de Chaban en 1974, la guerre Giscard-Chirac et les complots du RPR qui ont facilité, en 1981, l'arrivée de la gauche au pouvoir ainsi que sur l'histoire de la première cohabitation.

Chronique de toutes les dérives qui ont conduit à la déliquescence de nos institutions, l'ouvrage de Jean Mauriac exprime à la fois la nostalgie et la colère d'un gaulliste qui assiste au retour du régime des partis, au jeu effrené des ambitions et des trahisons, à l'effacement imposé des gaullistes authentiques au profit des clans et des appareils.
Témoignage politique de premier ordre, ces "notes confidentielles" apparaissent aujourd'hui d'une saisissante actualité.

Publié le : mercredi 6 septembre 2006
Lecture(s) : 58
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213640327
Nombre de pages : 562
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean Mauriac est entré à l'AFP en 1944, où il a effectué toute sa carrière de journaliste politique. Affecté dès la Libération auprès du général de Gaulle, il ne l'a plus quitté jusqu'à son départ du pouvoir en avril 1969, occupant à son côté durant vingt-cinq ans une place de témoin privilégié. Très lié à la famille gaulliste, le fils de François Mauriac est resté jusqu'à la fin de sa carrière, en 1988, l'ami et le confident de la plupart des grandes figures de la Ve République : d'Olivier Guichard à Jacques Chaban-Delmas, de Raymond Barre à Michel Jobert.

Son livre est issu des multiples entretiens "confidentiels" qu'il eut, de 1969 à 1989, avec les principaux acteurs des septennats de Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. Racontant de l'intérieur les grandes péripéties politiques qui ont marqué l'histoire de cette période, il nous plonge au coeur des drames et des conflits qui ont déchiré les gaullistes après le départ du Général.

L'après de Gaulle fourmille de révélations sur l'affrontement de Gaulle-Pompidou, les véritables raisons de la défaite de Chaban en 1974, la guerre Giscard-Chirac et les complots du RPR qui ont facilité, en 1981, l'arrivée de la gauche au pouvoir ainsi que sur l'histoire de la première cohabitation.

Chronique de toutes les dérives qui ont conduit à la déliquescence de nos institutions, l'ouvrage de Jean Mauriac exprime à la fois la nostalgie et la colère d'un gaulliste qui assiste au retour du régime des partis, au jeu effrené des ambitions et des trahisons, à l'effacement imposé des gaullistes authentiques au profit des clans et des appareils.
Témoignage politique de premier ordre, ces "notes confidentielles" apparaissent aujourd'hui d'une saisissante actualité.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi