//img.uscri.be/pth/dc41b91d90fcccb6963c9d65e6abe4285524c8aa
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'auteur, l'autre. Proust et son double

De
304 pages
En mars 1921, quand les plaisirs et les jours viennent à manquer, Marcel Proust, entrant dans la phase finale du Temps retrouvé, écrit une étrange lettre à un jeune lecteur inconnu, Thiébault Sisson. Il y joint un article d’une dizaine de pages, sur À la recherche du temps perdu. Croyant sans doute qu’on n’est jamais mieux critiqué que par soi-même, il souhaite le faire publier anonymement sous l’intitulé : L’Esthétique de Marcel Proust.
Proust par Proust, donc, mais sans son nom. L’auteur et l’homme qui vit et meurt sont deux. L’auteur, c'est toujours l’autre, écrivait-il dans Contre Sainte-Beuve jamais publiée, cette analyse, dit-il, "le seul document valable sur son roman". Elle livrera "le secret de son œuvre et de sa composition".
C'est ce texte inédit qui sert de noyau à la réflexion de Michel Schneider, qui se fait le double de Proust pour nous montrer un étrange ballet d’ombres où l’on voudrait ne pas être celui qu’on est, et vivre sur le papier ce qu’on ne vivra jamais, et qui s’appelle le roman.
Prix du Cercle littéraire Proustien 2015
Voir plus Voir moins
DU MÊME AUTEUR
Aux Édîtîons Gallîmard BESSURES DE MèMOïRE, çô. « CôàŝŝàçÉ dÉ ’çôŝçÉ », 1980. VOEURS DE MOTS. Eŝŝà ŝû É pàgà, à pŝyçààyŝÉ É à pÉŝÉ, çô. « CôàŝŝàçÉ dÉ ’çôŝçÉ », 1985 («TÉ », ° 382). BEU PASSè, 1990 (« Fôô», ° 5498). UN RÊVE DE Pï ERRE. E RADEAU DE A MèDUSE. GèRï CAUT, çô. « ’A É ’èçvà», 1991. JE CRAïNS DE Uï PARER A NUïT, 1991. GENN GOUD PïANO SOO. Aà É ÉÉ vààôŝ. NôûvÉÉ dô àûgmÉÉ dÉ qûàÉ ÉÉŝ dŝ, çô. « ’û É ’àûÉ », 1995 (« Fôô», ° 2549). MAMAN, çô. « ’û É ’àûÉ », 1999 (« Fôô», ° 4303). SCHUMANN. Éŝ vô ÉûÉŝ, çô. « DçôûvÉÉŝ Gàmàd», ° 481, 2005.
Aux Édîtîons du Seuîl A TOMBèE DU JOUR. Sçûmà, 1989. A COMèDïE DE A CUTURE, 1993. BAUDEAïRE, ES ANNèES PROFONDES, 1994.
Aux Édîtîons Grasset
MORTS ïMAGïNAïRES, 2003 (« Fôô», ° 4139). P Mdçŝ dÉ ’Éŝŝà, 2003. MARïYN, DERNïÈRES SèANCES, 2006 (« Fôô», ° 4663). P ïÉà, 2006. COMME UNE OMBRE, 2011 (« Fôô», ° 5499).
Aux Édîtîons Odîle Jacob MUSïQUES DE NUïT, 2001. PRïMA DONNA. Opà É çôŝçÉ, 2001. BïG MOTHER. PŝyçôpàôôgÉ dÉ à vÉ pôqûÉ, 2002.
Aux Édîtîons Flammarîon A CONFUSïON DES SEXES, 2007. MïROïRS DES PRïNCES. NàçŝŝŝmÉ É pôqûÉ, 2013.
Suîte des œuvres de Mîchel Schneîder en in de volume
l a u t e u r , l a u t r e ’ ’
M ï C H E  S C H N E ï D E R
 ’ A U T E U R ,  ’ A U T R E Pôûŝ É ŝô dôûbÉ
G A   ï M A R D
© Édîtîons Gallîmard, 2014.
n o t e s u r l e s l e t t r e s c i t é e s
« Pàdô dÉ mô çûÉ, dÉ mô ŝyÉ, dÉ mô ôô-gàpÉ, ç Pôûŝ â RôbÉ DÉyûŝ É àôÛ 1888. JÉ ’ôŝÉ pàŝ mÉ ÉÉ qûàd j’çŝ àû gàôp. JÉ ŝàŝ bÉ qû’ É àûdà pàŝ çÉ àû gàôp. Màŝ j’à à â dÉ. Çà ŝÉ pÉŝŝÉ çômmÉ dÉŝ Lôŝ. » CômmÉ à pûpà dÉ çÉÉŝ qû’ çv, Éŝ ÉÉŝ dÉŝ çÉŝ ç É ûÉ pàŝ ÉûÉŝ pà Pôûŝ. EÉŝ ’ô pàŝ  çôgÉŝ màg Éû ôôgàpÉ É Éû pôçûàô ŝôûvÉ àŝàdÉûŝÉŝ. Éû àŝçpô ÉŝpÉçÉ Éŝ àbvàôŝ, Éŝ àûÉŝ É Éŝ àÉŝ ààŝ dÉŝ ÉÉŝ màûŝçÉŝ ôgàÉŝ. O ôûvÉà â à I dÉ çÉ vÉ, pàgÉ 263, û ÉÉ à-çÉv â ŝà mô, dàŝ ÉqûÉ Aà MÉçô-BôÉ, Iŝ dû dÉŝààÉ dÉ çÉàÉŝ dÉŝ ÉÉŝ, É Épçà É çôÉÉ É É çômmÉà Éŝ ÉmÉŝ. Dàŝ à àŝçpô qû’ É I àû çôûŝ dÉŝ àÉŝ qûàÉ-vg, É çômmÉàÉû àvà çôŝ dÉ É pàŝ àÉL’Esthétîque de Marcel Proust, ÉÉ d àûôû dûqûÉ É pŝÉ vÉ à  ç É dô ’àûÉû d’À la recherche du temps perdud qû’ Éŝ É « ŝÉû dôçûmÉ vààbÉ » ŝû ŝô ômà.