L'Évolution de l’univers

De
Publié par

De prime abord, l'univers a toujours existé. S'il a toujours existé ! Qu'est-ce que l’évolution et pourquoi évoluons-nous ? Cet écrit vise à apporter une compréhension du véridique en plaçant notre univers, organisé, dans le chaos d'un univers désorganisé et, au travers d’une compréhension du véridique organisationnelle de notre univers organisé qui, par l'assemblage virtuel, parvient à nous démontrer le véridique qui le compose.

Tout ce qui existe dans le virtuel est continuellement en changement même s'il est représenté comme étant véridique. Lorsque je suis arrivé ici, j'étais nu. Lorsque je partirai je serai nu. Pourquoi suis-je ici ? après réflexion ; je suis arrivé ici de la même manière qu'une fleur ; seulement pour apporter de la beauté dans l'environnement.


Publié le : jeudi 31 décembre 2015
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332929884
Nombre de pages : 48
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-92986-0

 

© Edilivre, 2016

L’univers

Qu’est-ce que l’univers ?

Tout ce qui existe fait partie de l’univers, qui se divise en deux parties, un premier univers désorganisé et un deuxième organisé. L’univers organisé appartient à l’univers désorganisé, ils forment un tout. Mais qu’est-ce qu’un univers désorganisé et qu’y trouvons-nous ? Pour comprendre l’univers, nous devons comprendre ce qu’est l’espace. Les particules souches-eQ constituent la seule base à partir de laquelle s’est formé l’espace.

La totalité de l’espace, comprenant l’univers organisé et désorganisé, est composée de particules souches-eQ. Ces particules cubiques emplissent l’intégralité de ce qu’est l’espace ; il n’y existe aucune parcelle vacante, elles sont présentes partout. Il faut comprendre que les particules souches-eQ, dans l’ensemble, représentent seulement 25 % du volume total de l’espace et elles sont responsables de tout l’univers (organisé et désorganisé). Ces Particules, sous l’emprise de la motion perpétuelle, sont continuellement à la recherche de combinaisons dans lesquelles s’assembler harmonieusement, pour produire des schémas virtuels et trouver de nouvelles manières de fonctionner.

Je ne peux pas parler de l’univers sans parler d’espace. Nous devons comprendre ce qu’est l’espace, d’où il vient et, surtout, comment il fonctionne car l’univers, pour exister, a besoin d’espace. De la manière dont je le perçois, c’est un lieu en trois dimensions arbitrant des activités de systèmes et de composantes différentes. Le but de cet écrit est d’établir des bases compréhensibles sur certains comportements des composantes universelles. L’univers existe parce que différentes forces et systèmes sont fonctionnels en son intérieur. Quels sont-ils ? Du vide à la masse, l’espace est au premier rang pour contenir chacune des composantes et activités propres à chacun.

Nous allons évoquer l’espace, la particule souche-eQ, la motion perpétuelle, la mécanique quantique, la force gravitationnelle (son fonctionnement et son impact) et donner un aperçu de la théorie des cordes.

L’espace

L’espace doit impérativement exister pour contenir l’univers. Donc, l’univers existe parce qu’il y a un espace et, si l’espace existe, comment peut-on éliminer l’univers sans renouveler cet espace utilisé par autre chose ? Cette question m’amène à conclure que l’univers a toujours existé ; ainsi, physiquement, il existera toujours. Les changements qui occurrent démontrent l’existence d’un commencement et d’une fin mais, pour l’espace, il n’y a ni commencement, ni fin, seulement une réorganisation des particules souche-eQ qu’il contient. Dans l’univers, seule la fin est une vérité absolue et réelle. Lorsqu’une vérité incontestée se produit, il n’y a aucune reproduction puisqu’elle est absolue. En effet, une vérité absolue est utilisée par la suite parce qu’elle fait partie de la réalité vivante.

Motion perpétuelle

Ce sont les particules qui se regroupent et qui reproduisent l’hétérogénéité présente dans l’Univers ; mais comment se composent-elles ? La motion perpétuelle, par son rythme cadencé, produit une vibration, semblable à celle de la musique, qui a pour effet d’inciter les particules souches-eQ à s’unir pour former de nouvelles molécules axées sur l’harmonie. C’est ici que se compose la mécanique quantique, en implantant de nouveaux principes virtuels reproduisant un système réel mais non-existant. Ces reproductions (virtuelles) agissent comme des photocopies pouvant être reproduites à plusieurs endroits au même moment, tandis que le réel ne se reproduit pas, puisqu’il fait partie des réalités absolues.

Particule souche-eQ

Voici la plus petite pièce physique omniprésente dans l’univers : la particule souche-eQ, pièce cubique dans l’assemblage du tout composé de masse, de vide intégral (pur) et d’espace quadratique (– eQ). De plus, cette particule souche-eQ forme le lien entre la masse et l’électromagnétique. Pour mieux décrire les effets de la motion...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant