La diabolique de Caluire

De
Publié par

Pour son malheur, René Hardy, jusque-là grand résistant, rencontra un jour Lydie Bastien.
Cette femme étrangement belle, fascinante, se vantait de pouvoir hypnotiser qui elle voulait ; il en devint fou amoureux.
On la vit alors, au printemps de 1943, avec ses talons compensés, son large chapeau et ses robes extravagantes, accompagner le chef de Résistance-Fer dans ses rendez-vous les plus secrets. Poussée par une inextinguible soif de pouvoir sur les hommes, elle plongea d'abord au coeur de la Résistance à Lyon, pour travailler très vite à la solde des Allemands.
C'est ainsi qu'elle piégea René Hardy qui, passé à son tour à l'ennemi, n'hésita pas à livrer Jean Moulin à Klaus Barbie lors de la fameuse réunion de Caluire.
A travers le portrait de cette Mata Hari, morte tout récemment, Pierre Péan déroule devant nos yeux le parcours tumultueux d'une femme dont le destin, en 1943, a funestement croisé l'Histoire de notre pays.
Publié le : mercredi 2 juin 1999
Lecture(s) : 54
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213644639
Nombre de pages : 257
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pour son malheur, René Hardy, jusque-là grand résistant, rencontra un jour Lydie Bastien.
Cette femme étrangement belle, fascinante, se vantait de pouvoir hypnotiser qui elle voulait ; il en devint fou amoureux.
On la vit alors, au printemps de 1943, avec ses talons compensés, son large chapeau et ses robes extravagantes, accompagner le chef de Résistance-Fer dans ses rendez-vous les plus secrets. Poussée par une inextinguible soif de pouvoir sur les hommes, elle plongea d'abord au coeur de la Résistance à Lyon, pour travailler très vite à la solde des Allemands.
C'est ainsi qu'elle piégea René Hardy qui, passé à son tour à l'ennemi, n'hésita pas à livrer Jean Moulin à Klaus Barbie lors de la fameuse réunion de Caluire.

A travers le portrait de cette Mata Hari, morte tout récemment, Pierre Péan déroule devant nos yeux le parcours tumultueux d'une femme dont le destin, en 1943, a funestement croisé l'Histoire de notre pays.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi