La Liberté

De
Publié par

La liberté est-elle la première des " idées-forces " dans la civilisation judéo-chrétienne? C'est le point de vue de Pierre Chaunu dont la réflexion dans cet essai est aussi théologique qu'historique. Le concept de liberté est pour lui inscrit dans les premiers mots de la Genèse: " Au commencement Dieu créa ". Cette conception repose sur trois principes: Dieu est liberté _ la Création est issue d'un acte libre de Dieu que ne limite aucune nécessité _ Dieu s'adresse à l'homme comme à l'alter ego de sa propre liberté. Cette " liberté au ciel ", Pierre Chaunu s'en fait l'exégète à la lecture de la Bible et de ses principaux commentaires: ceux de Luther et de Calvin, d'Erasme _, comme ceux de saint Augustin et de Thomas d'Aquin.
Mais la liberté, " cette notion immémoriale antérieure au mot qui la défend ", a aussi une histoire. Elle commence avec le Ramapithécien qui se dresse sur ses pattes de derrière, elle est celle de la taille de l'outil, elle est acte créateur dans le temps vrai d'une vie sous le regard de la mort. Pierre Chaunu la replace au coeur des sociétés qu'il traverse avec érudition et passion: la Cité grecque, les guerriers du Moyen Age, les paysans parcellaires des XIIe et XIIIe siècles, ces " dix millions de décideurs tard mariés mais pour la vie ", les persécutions religieuses à contre-courant du siècle de Louis XIV, la Révolution française qui a basculé sur la question religieuse et a sombré dans l'intolérance de 91 et la Terreur de 93 parce que " la valeur première de la Révolution est Egalité, dût-elle en coûter beaucoup en matière de libertés ", le XIXe siècle des Libéraux pour qui la liberté est une valeur judéo-chrétienne de progrès.
C'est en historien de la longue durée et de la continuité que Pierre Chaunu nous propose, avec la fougue qu'on lui connaît, cet itinéraire de la liberté " au ciel et sur la terre ", " idée-force " dont il discerne les signes du retour dans la pensée d'aujourd'hui.

Pierre Chaunu est professeur d'histoire à l'Université de Paris-Sorbonne. Ses principaux ouvrages sont: Séville et l'Atlantique, La Civilisation de l'Europe classique, La Civilisation de l'Europe des Lumières, Le Temps des réformes, La Mort à Paris.
Publié le : mercredi 18 mars 1987
Lecture(s) : 25
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213650821
Nombre de pages : 314
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La liberté est-elle la première des " idées-forces " dans la civilisation judéo-chrétienne? C'est le point de vue de Pierre Chaunu dont la réflexion dans cet essai est aussi théologique qu'historique. Le concept de liberté est pour lui inscrit dans les premiers mots de la Genèse: " Au commencement Dieu créa ". Cette conception repose sur trois principes: Dieu est liberté _ la Création est issue d'un acte libre de Dieu que ne limite aucune nécessité _ Dieu s'adresse à l'homme comme à l'alter ego de sa propre liberté. Cette " liberté au ciel ", Pierre Chaunu s'en fait l'exégète à la lecture de la Bible et de ses principaux commentaires: ceux de Luther et de Calvin, d'Erasme _, comme ceux de saint Augustin et de Thomas d'Aquin.
Mais la liberté, " cette notion immémoriale antérieure au mot qui la défend ", a aussi une histoire. Elle commence avec le Ramapithécien qui se dresse sur ses pattes de derrière, elle est celle de la taille de l'outil, elle est acte créateur dans le temps vrai d'une vie sous le regard de la mort. Pierre Chaunu la replace au coeur des sociétés qu'il traverse avec érudition et passion: la Cité grecque, les guerriers du Moyen Age, les paysans parcellaires des XIIe et XIIIe siècles, ces " dix millions de décideurs tard mariés mais pour la vie ", les persécutions religieuses à contre-courant du siècle de Louis XIV, la Révolution française qui a basculé sur la question religieuse et a sombré dans l'intolérance de 91 et la Terreur de 93 parce que " la valeur première de la Révolution est Egalité, dût-elle en coûter beaucoup en matière de libertés ", le XIX
e siècle des Libéraux pour qui la liberté est une valeur judéo-chrétienne de progrès.
C'est en historien de la longue durée et de la continuité que Pierre Chaunu nous propose, avec la fougue qu'on lui connaît, cet itinéraire de la liberté " au ciel et sur la terre ", " idée-force " dont il discerne les signes du retour dans la pensée d'aujourd'hui.

Pierre Chaunu est professeur d'histoire à l'Université de Paris-Sorbonne. Ses principaux ouvrages sont: Séville et l'Atlantique, La Civilisation de l'Europe classique, La Civilisation de l'Europe des Lumières, Le Temps des réformes, La Mort à Paris.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi