Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Nouvelle Nouvelle Revue Française N' 32 (Aoűt 1955)

De
204 pages
A. Roudinesco, Les derniers vers de Paul Valéry : Les Bucoliques de Virgile
Paul Valéry, Variations sur les Bucoliques
Virgile, Bucoliques I et VIII
Louis Guilloux, Sans date
Mircea Eliade, Le Mythe du Bon Sauvage ou Les prestiges de l'origine
Jean Schlumberger, Nielle
Témoignage :
René Cathala, Rouge le Soir (Fin)
Dimanche :
Colette Laliar, Job d'Uts
Chroniques : recherches :
Maurice Blanchot, Broch
Chroniques :
Jean Grosjean, Qu'est la Genčse?
Étiemble, La Chine communiste et la pensée chinoise (Fin)
Notes : la littérature :
M. Delcourt, Dialogue sur l'Amour, par Plutarque
R. Judrin, Correspondance, d'A. Gide et P. Valéry
G. Perros, En Miroir, par P. J. Jouve
Notes : les essais :
A. Patri, Les Aventures de la Dialectique, par M. Merleau-Ponty - L'Opium des Intellectuels, par R. Aron
Notes : le roman :
G. Anex, Transfert nocturne, par A. Lubin
C. Elsen, Les Voix du Sang, par A. Thérive
D. Aury, Les Belles Amours, par L. de Vilmorin - L'Alphabet des Aveux, par L. de Vilmorin
M. Chrestien, Adieu ŕ la Rose, par K. Haedens
D. Aury, Le Château de l'Horloge, par L. Deharme
Notes : lettres étrangčres :
M. Delcourt, De la Tyrannie, par L. Strauss (Gallimard)
Notes : les spectacles :
M. Arland, Théâtre de chambre, de J. Tardieu
F. Nourissier, 08/15, de P. May - La Comtesse aux pieds nus, de Mankiewicz - Dommage que tu sois une canaille, de Blasetti
J. Texcier, Abracadabra
Notes : les arts :
R. de Solier, Visites d'atelier : Eugčne de Kermadec
J. Béraud, Pignon
A. Berne-Joffroy, Joseph Sima
Notes : la musique :
B. de Schlzer, Ŕ propos des concerts du Domaine Musical
De tout un peu :
P. Oster, Naissance de l'Objet, par J. Tortel
J. Grosjean, Dernier Pčlerinage, par A. Bellivier
A. Pieyre de Mandiargues, Brume ŕ ne pas froisser, par R. Vogel
P. Oster, Nées de l'écume, par J. Reynaud
M. de M'Uzan, Hypothčses et recherches psycho-somatiques, par V. Gaschkel et S. Widerman
O. de Lalain, Sauve qui peut!, par Y. Gauclčre - La Soupe aux Crabes, par H. Bocrat
D. Aury, La Chambres des Écureuils, par Marie-Laure
O. de Lalain, Le Récit de Grete, par A. Poirier
J. Béraud, Klee (Galerie Berggruen) - Zao Wou Ki (Galerie Pierre) - Bernard Dufour (Galerie Pierre) - Bonnard (Maison de la Pensée)
Les revues :
J. Guérin, Cahiers des quatre Saisons
A. Lubin, Sans rien autour
J. Guérin - P. Bailly, Bizarre
J. Guérin - L. Bloy, Le secret de Bloy
J. Guérin, Divers
Le temps, comme il passe
A. Pieyre de Mandiargues, De certaines sociétés
L. Desnoues, Les dents-de-lion
M. Arland, Les vies parallčles
H. Pourrat, Chez les Bernois
L. Goldmann, Blaise Pascal et Martin de Barcos, abbé de Saint-Cyran
M. de Barcos, Lettre ŕ Pascal
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

BULLETIN SUPPLÉMENTA DU
D'AOUT LANOUVELLE I"AOUT1955
32
1955 N.R.F.
PUBLICATIONSDU15JUIN AU15JUILLET1955 (Renseignementsbibliographiques.)
Ontrouveraicitouslesrenseignementsbibliographiquessurlesouvrageseffec-tivementparusdu15Juinau15Juillet1955etdontl'analyseaétépubliée dansl'undenosprécédentsbulletinsoubiendansleprésentbulletin.
Jacques. PRÉVERT
Pierre. BASSON Charles. GALTIER
Bruno. GAY-LUSSAC
PESKÉ-MARTY Anne. POLLIER
POÉSIE
LaPluieetleBeauTemps.256p.,in-16 ». jésus.Collection«PointduJour550 30ex.num.,Madagascar8.000 Hollande.4.000 50ex.num., 225ex.num.purfilLafumaNavarre.1.900
ROMANS
fr. fr. fr. fr.
Chemind'Homme.160p.,in-16double blanche.390fr. couronne.Collection Navarre.. 20ex.num.purfilLafuma1.600fr. LeChemind'Arles.272p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche.550fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre.1.900fr. LesMoustiques.276p.,in-16double couronne.Collectionblanche.590fr. 23ex.num.purfilLafumaNavarre.1.800fr. IcileCheminseperd.384p.,in-8° blanche. soleil.Collection850fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre.3.500fr. LaPetiteChanson.176p.,in-16double blanche. couronne.Collection390fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre.1.200fr.
BULLETIN
ASTURIASMiguelAngel Paul BOWLES S. FORESTERC. Orson. WELLES
Jean. RENOIR Jean. TARDIEU
Maurice. BLANCHOT Henri. GUILLEMIN
Joseph. JOUBERT
D'AOUT
1955
TRADUCTIONS L'Ouragan.Traduitdel'espagnolpar G.Pillement.288p.,in-16double couronne.Col.«LaCroixduSud». 15ex.num.purfilLafumaNavarre. AprèstoileDéluge.Traduitdel'amé-ricainparMarieViton.320p.,in-8° soleil.Col.«DuMondeEntier».. 60ex.num.purfilLafumaNavarre. Hornbloweretl'Atropos.Traduitde l'anglaisparMauriceBeerblock. 320p.,in-8°soleil.Horssérie, illustrée. couverture MonsieurArkadin.Traduitetadapté del'américainparMauriceBessy. 272p.,in-8°soleil.Collection «L'AirduTemps»
NOUVELLES
650fr. 2.300fr.
850fr. 2.500fr.
750fr.
620fr.
TRADUCTIONS LeLivredesMilleNuitsetuneNuit. Traductionlittéraleetcomplètede J.-C.Mardrus,TomeIl.872p.,for-mat230x180,26aquarellesdeVan Dongen,reliured'aprèsunemaquette Bonet. originaledePaul4.800fr.
THÉATRE Orvet,pièceentroisactes,208p., 20ex.purfilLafumaNavarre». in-16doublecouronne.Collection «LeManteaud'Arlequin ThéâtredeChambre.I,272p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche. 20ex.num.purfilLafumaNavarre.
LITTÉRATURE
L'EspaceLittéraire.296p.,in-8°soleil. Collectionblanche 20ex.num.purfilLafumaNavarre. ClaudeletsonArtd'écrire.Unfron-tispicehorstexte.200p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche. 20ex.num.purfilLafumaNavarre. Carnets.TextesrecueillissurlesManus-critsautographesparAndréBeaunier. PréfacedeMmeAndréBeaunieret AndréBellessort.Les2volumes (480p.,468p.),in-8°carré.Collec-tionblanche
600fr. 2.200fr.
590fr. 2.500fr.
790fr. 2.500fr.
450fr. 2.000fr.
1.650fr.
BULLETIND'AOUT1955 MÉMOIRESSOUVENIRS J an. GIONONotessurl'affaireDominici,suivies del'AcadémieGoncourt.d'unEssaisurleCaractèredesPer-sonnages.160p.,in-16doublecou-blanche. ronne.Collection350fr. Hollande. 10ex.num.3.000fr.(épuisé) 50ex.num.purfilLafumaNavarre.1.400fr. (épuisé) Danielle. HUNEBELLELesPlumesduPaon.288p.,in-8°soleil. ». Collection«L'AirduTemps590fr. TRADUCTIONS George. ORWELLLaCatalognelibre(1936-1937).Traduit RUNYONTom.A6P0uét.xerpenium.pTurraduitde»l'améric.ain del'anglaisparYvonneDavet.304p., in-16doublecouronne.Collection «DuMondeentier600fr. filLafumaNavarre.1.800fr. parAndréLarrivoire.320p.,in-8° soleil.Collection«L'AirduTemps».750fr.
ESSAIS GRENIERJeanApropos del'Humain.208p.,in-16 doublecouronne.Collection«Les Essais» 490fr. Robert. MALLETUneMortambiguë.224p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche.550fr. 34ex.num.purfilLafumaNavarre.2.000fr. (épuisé) CORRESPONDANCE de). SÉVIGNÉ(MadameLettres,tomeII(1676-1684).Édition nouvellecomportantdenombreux fragmentsinéditsetrestitutionsde textes,établieavecuneIntroduction, desNotesetunIndexparGérard-Gailly.1260p.,in-16doublecou-ronne.BibliothèquedelaPléiade, reliépleinepeau,étuienmatière plastiquetransparent2.450fr.
DOCUMENTS LeChantinterrompu(Histoiredes Rosenberg).Textesd'Aragon,Pierre Courtade,MauriceDruon,Ehren-bourg,HowardFast,JeanFré-ville,PierreGascar,Guillevic,Franz Hellens,ClaudeJulien,J.Kessel, JacquesMadaule,AlbertMaltz,Fran-çoisMauriac,del'AcadémieFrançaise, HenriPichette,VladimirPozner,Jac-quesPrévert,ClaudeRoy,J.-P.Sartre, AnnaSeghers,ElsaTriolet,Vercors, réunisetprésentésparRenéGuyon-série netetCatherineVarlin,2illustra-tionsdePicasso,296p.,in-8°soleil, hors
550fr.
BULLETIN
AYCARDAlbert etFRANCKJacqueline
D'AOUT
1955
LaRéalitédépasselaFictionoul'Humour enLiberté.Préfaced'AndréRoussin, 96pl.horstexte,208p.,in-8°soleil. ». Collection«L'AirduTemps
690fr.
ÉCHOSPROJETS LeLivreetlaScène. ApartirdelarentréeserontdonnéesensérieplusieurspiècesdeMontherlantà l'étrangerPort-RoyalauBurgtheaterdeVienne;LaReinemorteauSchau-spielhausdeBochum(Allemagne);-Cellesqu'onprenddanssesbrasauGymnase deLiègeFilsdePersonneauTeatrodeCamaraàMadrid,etMalatestaàl'Arts Londres. Theatrede LeLivreetleDisque. SousletitreClefspourlaChine,leChantduMondepublietroisdisquesmicro-sillonsquiconstituentl'illustrationsonoredulivredeClaudeRoyportantlemême titre.Undisqueestconsacréaufolkloremongol,kazaketouïgour,lesecond recueilledeschants populairesetsolid'instrumentsdelaChineproprementdite. Dansledernierdisque,enfin,deuxdesvedettesqueParisaapplaudiesinter-prètentdesfragmentsducélèbreopéradePékin,Liang-Chang-PoetChouYin-tai. LapublicationdesromansdeMarcBernardSalut,CamaradesetdeJean AdnetD'unautreMonde(avecunavant-proposd'AndréeSikorska),aété reportéeaudébutdeseptembre. C'estégalementenseptembrequeparaîtront,enéditioncourante,leJournalde ValéryLarbaudetleTomeJXdesŒuvrescomplètesdePaulClaudel (Théâtre,TomeIV),quicomprendratouteslesversionsdeL'AnnoncefaiteàMarie versionssuccessivesde1912,1940et1948.Levolumeseracomplétéparun appareilcritiquecomportantnotammentlerépertoirecompletdesdiversesmises enscènedeL'Annonce,descorrespondances inéditeséchangéesentreClaudel, sesmetteursenscèneetsesinterprètes,enfinune bibliographieetune discographie. Toujoursenseptembre,lenouveauromandePierreGascarLaGraine. LesGrillesd'Or,telestletitredunouveauromanauquelPhilippeHériattra-vailledepuisledébutdel'année.CeseralasuitedesEnfantsGâtés,dontl'action déjàsuivaitcelledeFamilleBoussardel.C'estlapremièrepartiedesGrillesd'Or, achevée,quiestactuellementencoursdepublicationdansRéalités». MirceaEliade,dontLeMythedel'ÉternelRetourvientdeparaîtreentraduction anglaise,nousaremislemanuscritdesonnouveauromanForêtinterdite,quisera publiéàlarentrée. C'estaussiaprèslesvacancesqueparaîtralenouveauromandeMarguerite DurasLeSquare. Pourlachaire deSociologieactuellementvacanteàlaSorbonne,vientd'être désignéàl'attentionduMinistre,parl'ensembledesProfesseursdelaSorbonne, RaymondAron,auteurd'uneIntroductionàlaPhilosophiedel'Histoire, derécentesPolémiques,etdesGuerresenchaînerécemmenttraduitesen allemandetpubliéeschezFischer,àFrancfort-sur-le-Main,sousletitredeLa Guerrepermanente. RelationsFrance-U.S.A. GuyDumuraétéinvitéparl'UniversitédeHarvardàparticiperàson«Inter-nationalSeminar»,quialieudu5juilletau24août. Enrevanche,Maurice-E.Coindreau,Professeuràl'UniversitédePrinceton,sera àParisversle20août,nousapportantlatraductiondunouveauromandeWilliam GoyenGhostandFlesh(L'EspritetlaChair).. Cedernier.(auteur,rappelons-le,deLaMaisond'Haleine)vientdequitterNew-YorkpourHouston,dansleTexas,l'ontournel'adaptationd'unedeses«longues nouvelles»LaLettredansleCoffredeCèdre,égalementtraduiteenfrançaispar Coindreau.
LANOUVELLE NOUVELLE REVUEFRANÇAISE
LES
DERNIERSVERSDEPAULVALÉRY LESBUCOLIQUESDEVIRGILE
J'aieulabonnefortuned'obtenirdePaulValéry,pendant l'occupation,unetraductionenversdesBucoliquesdeVirgile pourenfaireunlivreillustréparVillon,souslepatronagede laSociétédeBibliophilesScripta&Picta. Beaucoupdepersonness'étaientmontréessurprisesd'une prétentionaussiextravaganteetm'avaientpréditleplushumi-liantdeséchecs.Non.Jefusaccueilliaveclasimplicitéque confèrelegrandmérite. Quemedemandez-vouslà, meditPaulValéry,j'aime « mieuxmejeterparlafenêtre.Jenesuispasunlatinisteetje n'aiplusouvertmonVirgiledepuismesclasses.Prenezdonc ungrammairien,ilvousferaunebonnetraduction. Lestraductionsnemanquentpas,luidis-jemaisjene veuxpasd'unetraduction,jeveuxunetransposition,jeveux duValéry,jeveuxdesbeauxverscommeceuxdeLaJeune Parque. Vousvoulez,enplus,desrimesalorsjedemandecent ansPourquoiavez-vousbesoinderimes ?Virgilen'enapas, c'estsaintAmbroisequiainventécettecalamité. Jeveuxfaireuntrèsbeaulivre,j'aibesoind'unetypo-graphieimpeccable,depagesd'uneparfaiteordonnanceilme fautautantdeversfrançaisquedeverslatins,lesdeuxtextes serontimprimésenfacel'undel'autre. C'esttrèsdifficilecequevousmedemandez,lelatin s'exprimeenbeaucoupmoinsdemotsquelefrançais.Jene 1
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
vousprometsrien,jevaisreliremonVirgile,revenezaprès-demain.» Jerevins,pastrèsfier. J'airelulesBucoliques,c'estunpeupuéril.Etpuis,ces « bergers-poètesmesemblentpratiquerdesamoursbienétranges. Qu'estcemystérieuxpersonnaged'Amyntas,plusieursfois cité? C'estunnomd'hommequeVirgileatrouvédans Théocrite. EtcetAntigènequiveuts'emparerdubâtondupâtre Mopse? C'estuntermequenousemployonsenbiologieeten médecinejel'aicherchédansplusieursdictionnaireslatinset grecsetjenel'aipastrouvé.C'estpeut-êtreuneNymphe. J'endoute.J'aiquelquesloisirsencemoment,jeveux faireunessaietjevoustéléphonerai. Vousêtesbiendécidéàrenonceràlarime,d'aprèsceque vousm'avezdit.Sansrimes,est-cequeçachantera?osai-je luiredemander. Ça,jevouslepromets.» Ilm'appelaunmoisplustardetmelutlapremière Bucolique. Çavousplaît?medemanda-t-il.Vousentendez,ça « chante,vousvoyezbienquelesrimessontinutiles.» Eneffet,c'étaitunenchantement,oncroyaitentendreVirgile parlerenversfrançais.Enmoinsd'uneannéetoutétaittraduit. J'allaissouventlevoirverslafindelajournéepourlacorrec-tiondesépreuvesquel'imprimeurmedonnait.Enrelisantson texte,PaulValéryfaisaitdenombreuxchangementsetme demandaitquelquefoismonavis.J'étaisconfonduetsouvent fortembarrassé.Iltrouvaitinstantanémentunesériedemots derechangequicomportaitunmêmenombredepieds.J'ai aperçusursesrayonsundictionnairedesynonymes. «Aquoivoussert-il?osai-jeluidemander. s. Bahjeleconsultequelquefoi» J'aiconservéprécieusementtouteslesvariantesquej'ai ajoutéesautexte,sauflesmotsrayésqu'iljugeaitimpropres. Leplussouvent,ilécrivaitenmargeadlibitum. Enlisantetrelisantcespoèmes,PaulValéryrevintsursa premièreimpression.«CeflatteurdeVirgile»,commeilse plaisaitàl'appeler,estplusprofondqu'ilneparaîtaupremier abord. LatraductiondePaulValérydestinéeàquelquesbibliophiles privilégiéscomportaitdesillustrations.JacquesVillondevait assumercettetâchedifficile.Jedésiraisautrechosequeces imagesexclusivementpastorales,dontonatantabusédans leséditionsillustréesjusqu'àcejour.
VARIATIONSSURLESBUCOLIQUES
Virgilen'aempruntéàThéocritequ'ungenrelittérairedans lequellefondpastoraln'étaitqu'unprétexte.Toutesles passionshumainess'ytrouvent,lesdéchirementspolitiques,la tyranniedel'amour,l'attraitdumystèreetlesDieux,éternels tourmentsdel'homme. Jevoulaisfaire précédercettetraductiond'unepréfacequi auraitrévéléaulecteurlevéritablesensdecespoèmes.J'espé-raisl'obtenirdeValéry. Jenesuispashistorien,merépondit-il,matraduction « memettraàdoslesgrammairiensetlesphilologues,vous voulezmaintenantmebrouilleravecleshistoriens.Demandez cetravailàCarcopino,quiconnaîtlemieuxcetteaffaire.» Ilm'écrivitensuiteJ'airéfléchiàlaquestiondecomposi-« tiond'unepréfacepourvotreéditiondesBucoliques.Jenevous dispasencoretoutàfaitoui,maisjenevousdispasnon.Il fautque jemesuremesforcesetsurtoutmontempsquiest, actuellement,chargé àéclater.J'aimoncoursàimproviserde semaineensemaineetj'aimaintengagementlittéraireàrem-plir.Maisjepensequetoutceciseraéliminédanstroismoiset alorspourrai-jesansdoutem'enprendreàceflatteurdeVirgile » J'attendispatiemment.Quelquesmoisplustardjereçusla préfaceintituléeVariationssurlesBucoliques.Ellem'était dédicacée.Valéryyavaitjointunepetitelettreainsiconçue «Voicilepapier.Ilestcequ'ilest.Sivouspouviezm'enfaire unecopie,j'enseraiscontent,mondoubleaucarbone est illisible,carlescarbonesnevalentplusrien,entreautreschoses, etjen'aipersonnepourmetaperundoubleencefichumoment. » J'espéraisunedizainedepages,ilenécrivitvingt-deux Cetteprécieusepréfacepeutêtreconsidéréecommeletesta-mentpoétiquedeValéry. DOCTEURA.Roudinesco
VARIATIONS
SUR
LES
BUCOLIQUES
AmoncherdocteurA.Roudinesco. Souvenird'unecollaborationaffectueuse etparfoismédicale. Le 20août1944. Ilm'aétédemandéparundemesamis,aunom de quelquespersonnesquiveulentenfaireunbeaulivre, detraduirelesBucoliquesàmafaçonmais,soucieuses
I<ANOUVEIAEREVUEFRANÇAISE
d'unesymétriequirendîtsensibleauregardleurdes-seinde composerdespagesd'unenobleetsolideordon-nance,ellesontpenséqu'ilconvenaitquelelatinetle françaissecorrespondissentlignepourligne,etelles m'ontproposéleproblèmedecetteégalitéd'apparence etdenombre.
Lalanguelatineest,engénéral,plusdensequela nôtre.Ellen'usepasd'articlesellefaitl'économiedes auxiliaires(dumoinsàl'époqueclassique)elleest avaredeprépositionsellepeutdirelesmêmeschoses enmoinsdemots,elledisposed'ailleursdesarrange-mentsdeceux-ciavecunelibertéquinousestpresque entièrementrefusée,etquifaitnotreenvie.Cettelati-tudeestdesplusfavorablesàlapoésie,quiestunartde contraindrecontinûmentlelangageàintéresserimmé-diatementl'oreille(etparcelle-citoutcequelessons peuventexciterpareux-mêmes)aumoinsautantqu'il faitl'esprit.Unversestàlafoisunesuitedesyllabes etunecombinaisondemotsetcommecettecombi-naisondoitsecomposerenunsensprobable,ainsila suitedesyllabesdoitsecomposerenunesortede figurepourl'ouïe,quis'imposât,avecunenécessité particulièreetcommeinsolite,àladictionetàla mémoire,dumêmecoup.Lepoèteadoncàsatisfaire constammentàdeuxexigencesindépendantes,demême quelepeintredoitoffriràl'œilpuruneharmonie,mais àl'entendement,uneressemblancedechosesoud'êtres. Ilestclairque lalibertédel'ordredesmotsdansla phrase,àlaquellelefrançaisestsingulièrementopposé, estessentielleaujeudelaversification.Lepoètefran-çaisfaitcequ'ilpeutdansleslienstrèsétroitsdenotre syntaxelepoètelatin,danslasiennesilarge,àpeuprès cequ'ilveut.
S'agissantdoncpourmoidetraduirelignepourligne