Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Nouvelle Nouvelle Revue Française N' 35 (Novembre 1955)

De
212 pages
Sören Kierkegaard, Journal 1849 (Fragments)
Jacques Chardonne, Les Lilas
Jean Guéhenno, La derničre confession de Jean-Jacques
Jean-Paul de Dadelsen, Bach en automne
Marcel Arland, Raymond Guérin
Raymond Guérin, Le Pus de la Plaie
Eugčne Ionesco, La Photo du Colonel
Cahier de revendications :
Brice Parain, Contre l'esprit de neutralité (II)
Choniques : recherches :
Maurice Blanchot, Naissance de l'Art
Chroniques :
Dominique Aury, Ŕ propos de Daphnis et Chloé
Chroniques : le théâtre :
Jacques Lemarchand, Le Prince d'Égypte
Chroniques : le cinéma :
François Nourissier, Chroniques de deux amours
Chroniques :
René de Solier, Léger (Fin)
Notes : la poésie :
Philippe Jaccottet, Les Géorgiques, par Virgile (Rencontre)
Pierre Oster, Le Grand Jour, par Édith Boissonnas (Gallimard)
Notes : la littérature :
Roger Judrin, Lamennais ou L'hérésie des Temps Modernes, par Michel Mourre (Amiot-Dumont)
Georges Anex, Les Vases communicants, par André Breton (Gallimard)
Notes : les essais :
Aimé Patri, L'Oracle de Delphes, par Marie Delcourt (Payot)
André Berne-Joffroy, J.-M. Charcot, par Georges Guillain (Masson)
Notes : le roman :
Georges Perec, La Cible, par Henri Thomas (Gallimard)
Claude Elsen, Les Dieux du Sang, par Julien Segnaire (Gallimard)
Odile de Lalain, La Soif et la Mesure, par Jean-Charles Pichon (Stock)
François Nourissier, Le Tocsin, par Louis de Villefosse (Julliard)
Dominique Aury, Les Lions sont lâchés, par Nicole (Julliard)
Gérard Prévot, Fantômes vivants, par Franz Hellens ((Albin Michel)
Notes : lettres étrangčres :
Dominique Fernandez, Tchékhov par lui-męme, par Sophie Laffitte (Seuil)
Roger Judrin, Hiéroglyphes, par Arthur Koestler (Calmann-Lévy)
Michel Chrestien, Le Complexe de Broadway, par Damon Runyon (Gallimard)
Notes : les spectacles :
Jean Texcier, Paris-Plaisirs
Notes : les arts :
Christian Dotremont, Matta
De tout un peu :
Claude Elsen, Promenades dans Rome, par Stendhal (J.-J. Pauvert)
Jean Guérin, Cahiers, d'A. de Chateaubriant (Grasset) - Le Gros Lot, par Christian Murciaux (Plon)
Odile de Lalain, Le Vin d'orage, par Jean Proal (Julliard)
Janine Béraud, il pour oeil, par Vahé Katcha (Plon)
Dominique Vazeilles, Juyungo, par Adalberto Ortiz (Gallimard)
Jacques Lemarchand, Histoire de rire, d'Armand Salacrou (Théâtre Saint-Georges) - Procčs de famille, de Diego Fabbri (L'uvre)
Les revues, les journaux :
François Mauriac - Jean Guérin, Quelques réserves sur Paul Claudel
Michel Cournot, Promenade dans Rome
Jean Grenier, Germaine Richier, sculpteur du terrible
Anonymes, Divers
Correspondance :
Jacques Jauloin, Lettre ŕ Jean Guérin
Le temps, comme il passe :
Adam Mickiewicz, Počmes
René Micha, Lettre d'Amérique
Jules Lemaitre, Juifs, peu juifs
Max Jacob, La Sainte-Hermandade
Textes :
Alfred de Vigny, Daphné
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

BULLETINDENOVEMBRE1955 SUPPLÉMENTALANOUVELLEN.R.F. DUIerOCTOBRE1955
35 Tïïf
PUBLICATIONSDU15SEPTEMBRE AU15OCTOBRE1955 (Renseignementsbibliographiques.) Ontrouveraicitouslesrenseignementsbibliographiquessurlesouvrageseffec. tivementparusdu 15Septembreau15Octobre1955.
GILBERT-LECOMTERoger..
Nicole. DUTREIL Simonne. FABIEN
Félicien. MARCEAU
ROYClaude Janine. SPERLING
Mircea. ELIADE
POÉSIE Testament.PoèmesetTextesenprose. Introductiond'ArthurAdamov.Avant-ProposdePierreMinet.160p.,in-16 jésus.Collection«Métamorphoses».
ROMANS LeMielacide.224p.,in-16doublecou-blanche ronne.Collection 20ex.num.purfilLafumaNavarre. LesMainsouvertes.152p.,in-16double couronne.Collectionblanche 40ex.num.purfilLafumaNavarre. LesÉlansduCœur.264p.,in-16double couronne.Collectionblanche 40ex.num.purfilLafumaNavarre. ATortouàRaison.336p.,in-16double couronne.Collectionblanche 20ex.num.purfilLafumaNavarre. LeCompromis.200p.,in-16double couronne.Collectionblanche. 20ex.num.purfilLafumaNavarre. TRADUCTIONS Forêtinterdite.Trad.duroumain par AlainGuillermou.640p.,in-8°soleil. Collection«DuMondeEntier 60ex.num.purfilLafumaNavarre.
480fr.
500fr. 1.500fr.
300fr. 900fr.
520fr. 1.700fr.
650fr. 2.500fr.
450fr. 1.500fr.
1.250Fr. 3.750fr.
JOUHANDEAUMarcelCoc4no0tueersxo.ndnn'euE.mnf.Cerpo.lulre2cf2itli4oLnapf.»u,blmaiannc-h1Ne6advoaubrlree.1.855000ffrr.. BULLETINDENOVEMBRE1955 WILDERThorntonLaCabale.Trad.del'américainparH.de Sarbois,224p.Collection«DuMonde Entier500fr. 60ex.num.purfilLafumaNavarre.1.200fr. NOUVELLES ESSAISRCIQITUEÉRTTURATELI FARGUELéon-Paul.Pocu2or0urleaoxn.Pnenei.untCuorlel.ec2t8i8on'p..bin-»che650fr. de. BEAUVOIRSimonePrivilèges.280p.,ocelbuod6l-ni.neonur Collection«LesEssais590fr. 50ex.num.purfilLafumaNavarre.1.800fr. 16double m.surHollande.t.3.500fr. 100ex.num.purfilLafumaNavarre..1.800fr.
OPPENHEIMERJ.Robert.
Harold. SCOTTSir
Michael. NIALL Don. TRACY L. HEATHWilliam P. McGIVERNWilliam
MARLOWEStephen
TRADUCTION
LaScienceetleBonSens.Trad.de l'anglaisparAlbertColnat.200p., in-16doublecouronne.Hors-série
DOCUMENTS
TRADUCTION
ScotlandYard.Trad.de l'anglaispar LucienneEscoube.344p.,in-8°soleil. Collection«L'AirduTemps»
SÉRIENOIRE
UnHommeestpassé.Trad.del'améri-cainparJ.P.Saro.
Flash!Trad.del'américainparM.Guil-botetH.Collard. LesInconnusdanslaVille.Trad.de l'américainparJ.P.SaroetH.Collard. LaColèreNoire.Trad.del'américain parF.M.WatkinsetR.Amblard. VirageàlaCorde.Trad. del'américain parY.Viglain.
400fr.
750fr.
BULLETIN
DE
ÉCHOS
NOVEMBRE
PROJETS
1955
LesmembresanglaisduComitéfranco-anglaisdesélectiondulivreontchoisi, enseptembre,pourleurscompatriotesLeMachin,deJacquesPerret,-etleur ontenoutrerecommandélesProposd'unNormand,d'Alain. LaSociétédesLecteursarepris,le7octobre,sesactivitésinterrompuesparles vacancespourlapérioded'été,ellerecommande,entreautresLaGraine,de PierreGascar;-SalutCamarades,deMarcBernard;-LaRéalitédépasselaFic-tion,d'AlbertAycardetJacquelineFrancklestraductionsdeLaCatalogne libre, deGeorgeOrwell,etdeHasardsdel'Arabieheureuse,deFrédéric Prokoschenfinlaréimpressiondelacélèbretraduction,parMarcelSchwob, delaMollFlandersdeDanielDefoe.-Chemind'Homme,parPierreBasson,aété proclaméLivreduMois. LeLivreetlaScène. UngrandfestivaldramatiqueauralieuennovembreàVienne(Autriche),àl'occa-siondelaréouvertureduBurgTheateretdel'OpéradeVienne,ruiné.spendant laguerreetquinerouvrentqu'aujourd'hui.C'estdanslecadredeceFestivalque seradonné,auBurgTheater,Port-Royal,d'HenrydeMontherlant. Port-Royalseraensuitedonné,endécembre,etdanslamêmetraduction(dueà Schnorr),auGrandThéâtredeCologne. UneadaptationdramatiqueaméricaineduromandejeanDutourd AuBonBeurre, seraprochainementreprésentéeàBroadway.LesauteurssontM.etMmeSpewak, ménaged'auteursdramatiquesnew-yorkais. LeLivreetl'Écran. On annoncepourfévrierlasortieàl'écrand'unfilmtiréduromandeSimenon LeFilsCardinaud,avecJeanGabindanslerôleprincipal. LefilmFrou-Frou,d'oùCecilSaint-Laurentatiréle«roman-cinéma»dumême nom,doitpassersurl'écran,danslecourantdenovembre,entreautresàAix-en-Provence,Arles,Avignon,Montpellier,TarasconetToulouse,-Limoges,Bourges etPoitiers,-Lille,Roubaix,Valenciennes,LaonetDouai,-Saint-Nazaire,Niort, AngersetOrléans. LeLivreetlaRadio. Devantlesuccèsdulibred'AlbertAycardetJacquelineFranckLaRéalitédépasse laFiction,JeanNohainadécidédepassertoutel'annéedesextraitsdecetouvrage danssafameuseémissiondetélévision«36Chandelles».Onsaitque«36Chan-delles»sonttéléviséesunlundisurdeux,de20h.30àminuit.Lesoriginauxdes documentssontprojetéssurécranàl'aided'unelanternemagiqueetprésentés parJeanTissier,quiditdescommentairesdesauteurs.Lapremièreémissionde l'annéeaeulieulelundi10octobre. VoyagesetConférences. LaChambresyndicaledesLibrairesdeFrancevientd'organiserunemissionen Allemagnedel'Ouest,sousladirectiondesonPrésident,M.JeanPulby.Lesséances detravail,lesvisitesetlesconfrontationsd'organisationsparallèlesontpermis de recueillirdeprécisesetprécieusesinformationsquiservirontlacauseduLivre français. MarcelJouhandeaufaitsurla«Littératureconfidentielle»uneconférence,le 3novembre,àToulouse. PierreGascarentreprendennovembreunetournéedeconférencessurlaChine 9, avecl'itinérairesuivant:Mazametle7,Lésignanle8,-Carcassonnele Béthunele15,-Arrasles15et19,-Bordeauxle26.
BULLETINDENOVEMBRE1955 NouvellecollectionenpréparationConnaissancedel'Est. CettecollectioncomporteratroissectionsprincipalesInde,ChineetJapon,mais nes'interdirapasderévélerungrandtextecoréenousiamois.Romansetthéâtre, poèmes,philosophie,nouvellesetmystiquedel'Extrême-Orient,peuàpeus'ajou-terontànotrepatrimoine.LestextesserontIntégralementtraduitsdelalangueori-ginaleetconfiésàunréviseurégalementversédansl'uneetl'autreculture moyennantquoi,nousespéronsoffriraupublicunevéritable«Pléiadedel'Orient». Unevingtainedevolumessontenchantier,dontunRomandeGenjietceRêve duPavillonrouge,leplusbeauromanchinois,quinefutjamaistraduitenentier dansaucunelangueoccidentale.Onliraauparavant,entreautres,unroman de PaKin,-uneAnthologiedelaPoésiechinoise(quirassembleraplusde250poètes), RashomonetautresContescourts,d'AkutagawaRyanosuke,-lethéâtrede Ts'AoYu,lesPsaumesduPèlerin,-unrecueildeNôsaccompagnédestraitésde Seamisurlethéâtrejaponais,etc. TroisromansdePhilippeHériatécritsavantlaguerrevontreparaître ennovembre.CesontLaMaintendue,LaFoireauxGarçonsetL'AraignéeduMatin, cederniervolumecomprenantenoutredeuximportantesnouvellesLeDépart duValdiviaetEnprésencedel'Ennemi. Ainsi,aprèsL'Innocent,récritparl'auteur,reparulasaisondernièreetdontla nouvelleéditionatteintletreizièmemille,setrouveracomplétéelarééditiondes quatrepremiersromans dePhilippeHériatparusnaguèrechezDenoëletSteele etdevenusintrouvablesenlibrairie. Voicideuxans,nousannoncionsledépartd'AlainGheerbrantpourl'Afrique centrale.Ilyrestasixmois,explorantnonpointuneforêtinconnue,maislesvilles, lesvillagesetleschantierss'élaboreuneAfriquenouvelle,etseposele grandproblèmedel'Occident,bienqu'iln'aitpasencoreéclatéaveclaviolence douloureusequenousluiconnaissonsailleurs.Unnouvelouvragedel'auteur d'Orénoque-Amazoneestdoncsouspresse,pourparaîtreennovembre.Sontitre Congonoiretblanc. #M.deVigny,hommed'ordreetpoètetelestletitreduvolumed'HenriGuille-minquivaparaîtreennovembre.Larévélationcapitalequ'ilapporteestcelledu rôle queVignyjouaspontanément,dansuneespècedepassioncivique,auprèsde lapoliceimpériale,enluifournissantdesrenseignementssurles«mauvaisesprits» delarégioncharentaiseilavaitsesterres.Levolumecontientaussiunimpor-tantsupplémentauJournald'unPoète,desNotesetProjetsdivers,desLettres etc. inédites, Dansla«BibliothèquedesIdées»paraîtraennovembreLeDieucaché,de LucienGoldmann,avecpoursous-titreÉtudesurla«visiontragique»dansles PenséesdePascaletleThéâtredeRacine.Onprévoitquelapublicationdecette œuvresoulèveradesdiscussionspassionnées. Leprochainvolumedelacollection«LaCroixduSud»,dirigéeparRoger Caillois,seraunroman del'auteurcubainAlejoCarpentierLePartagedesEaux. AlejoCarpentier,quipassadéjàplusieursannéesenFranceavantlaguerre,seraà Parisversle20novembre,aumomentduservicedepresse. GaëtanPiconaquittésonposteàl'InstitutfrançaisdeFlorencepours'intaller àGand,ilprofesseraàl'ÉcoledesHautesÉtudesdecetteville. entretome AparaîtreennovembreautresleIIIduJournaldeKierkegaard (aumomentl'on commémoreralecentenairedesamort);-letomelerdu ThéâtredeLorcalesComédiesàuneVoix,d'AndréFrèreLaFleurcoupée, poèmesdeMarcelSauvageleslettresIgnoréesduDestinataire,d'AndréSua-rès;-etromanenversd'AudibertiLaBeautédel'Amour. le
LANOUVELLE NOUVELLE RevueFrançaise
JOURNAL 1849 (Fragments)
2janvier1849. Ceseraitunesatireformidabledelachrétienté,sil'on publiaitparexempleuneœuvrecommelaConsolatio pusillanimiumdeBlosius1pourmontrercequ'un directeurd'âmedejadisjugeaitnécessairededire, naturellementparcequ'alorsonexistaitréellement.De nosjours,iln'yaplusdedirecteurd'âme,rien quedes spectateurs,naturellementparcequ'onnevitplus.
Lajoied'êtreenfant,jenel'aijamaiseue.Lessup-plicesquej'enduraistroublaientcettepaixdoitcon-sisterl'enfance,l'onalepouvoir,ens'appliquant, etc.,defaire plaisiràsonpèremoninquiétude intime faisaiteneffetquetoujours,toujoursj'étaisendehors demoi-même. Maisensuitej'ail'impressionassezsouventquetouta i.Voirt.IIdesExtraitsduJournal.p.178.
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
l'airderevenir,carsimalheureuxquem'aitrendumon père,ilmesembleéprouverparrapportàDieuceque c'estqued'êtreenfantcommesitoutlegaspillagehor-ribledesdébutsavaiteulieuafinqueplusvéritablement jedusselerevivrelasecondefoisdansmonrapportà Dieu.
Sanscetteéducationsévèredanslechristianisme,sans toutescessouffrancesintimesdèsl'enfanceetpotentia-liséesjusteaumomentdecommencerdefaçondécisive macarrière,sanstoutcelaetensachantpourtantceque jesais,je seraisdevenuunpoète,etjeseraisaufond devenulepoèteintéressantxat^o^ïjv1.Jenesache guère depoèteavantmoiquiaiteuuneconnaissanceaussipro-fondedel'existenceetsurtoutdelaviereligieuse. Maisc'esticiquej'opèrelevirage. Qu'est-cequ'êtrepoète?C'estavoirsaproprevie personnelle,sapropreréalitéendescatégoriestout autresquecelle del'inventionpoétique,c'estneserap-porteràl'idéalqu'enimagination,ensortequevotre existencepersonnellesoitplusoumoinsunesatiredevos produitspoétiquesetdevous-même.Pourautanttous lespenseursmodernes,mêmeceuxdupremierrang(je penseauxAllemands,cardesDanois,iln'yenapoint) sontaussidespoètes.Etàtoutprendre,c'estlemaxi-mumqu'atteintlavie.Laplupartdesgensviventcomplè-tementsansidéevientensuitelapoignéedegensqui ontunrapportpoétiqueàl'idéaltoutenleniantdans leurviepersonnelle.C'estencesens-làquelespasteurs sontdespoètes,etentantquepasteurscesont,enun sensbeaucoupplusprofondquelespoètes,des«impos-teurs»commedéjàSocrateappelaitlespoètes[Platon République,600e,605b,608aGorgias,502b]. Cependanticicommepartoutladémoralisations'opère
i.Parexcellence.
JOURNAL
parlefaitque laplacenumérounadisparuetquela placenumérodeuxestdevenuelenuméroun.Serap-porterexistentiellementàl'idéalnesevoitjamais,car cettesorted'existenceestcelledutémoindevérité. Rubriquedepuislongtempséteinte;pasteurs,profes-seursdephilosophieetpoètessesontinstalléscomme serviteursdelavérité,certesbienauprofitd'eux-mêmes maisnondela vérité.
Lemalheurfoncierdumondeestcesacréenseigneret enseigner,etquecettequeueleuleudedécouvertes croissantesmetdeplusenplusleshommesàmême d'enseignerengrandetsansyengagerleurpersonne.Il n'yaplusd'hommes,niquipensentniquiaiment,etc. Maislegenrehumainestenveloppéparlapressed'on nesaitquelleatmosphèred'idées,desentiments,d'états d'âme,mêmederésolutions,depropositionsquiappar-tiennentàtoutlemondeetnesontdepersonne. Celafaitmaldevoirl'entêtementoul'endurcisse-mentaveclequell'hommesefaufilejusqu'oùilcroit qu'estlavérité,poursavoirladivulgueretl'avoiraussi sursonorguedeBarbariemais,quantàfairequel-quechose,çaneluivientmêmepas àl'idée. Aprèstoutiln'yaqu'unechoseàfairepourservirla véritésouffrirpourelle,cen'estqueparqu'onpro-voqueunréveil.Unembrouillementaussiaffreuxde réflexionquiengloutittout,maistout,celuil'huma-nités'estempêtréeonnepeutlefairesauterparla réflexion,ilfautdesforcesplusgrandes.Etc'estde martyrsqu'onabesoin,pasd'autrechose.[.]
Pourquoi danslachrétientéactuellejamaisunmotsur lesscrupules?Parcequ'onnesecomportepassérieu-sementenreligion.L'exister,surleplanreligieux,fait entièrementdéfautcequitrouvejustementsapreuve indirectedanscettedisparitionduscrupule.
LANOUVELLEREVUSFRANÇAISE
Onvaprêchantquechacundoitentoutserapporterà DieuetrapportertoutàDieu.Maischacunc'estbienX ouZ,ettoutc'estaussiX etX.Decettefaçon-làonest sûrdenejamaisdécouvrirlescrupuleorc'esttoutce qu'onfait,augrandmaximumonprêche. Lescrupuleestlecontrecoupdivindansnotrene quidnimis,etonn'yéchappejamaisquandilfaut existersurleplanreligieux.Ainsidoncunhommeréel, déterminé,unindividu,commemoiparexemple,Sôren AabyeK[ierkegaard],trente-cinqansd'âge,grêlede charpente,docteurèslettres,beau-frèredel'honorable négociantLund,domiciliéàteloutelendroit,breftout cetamasconcretd'insignifiances,oser merapporterà Dieu,ramenertouteslesaffairesdemavieàDieu A-t-iljamaisvécud'hommequi,l'ayantfaitvéritable-ment,n'aitpasdécouvertenfrissonnantlefrissondu scrupuleMaisn'est-cepasproprementdelafolie? Maisprêcherquechacundoittoujoursentoutrapporter toutàDieuehnon,commej'aidit,çanedonnepas descrupule. Quiconquefermerasaporteetprendraconsciencede sonmoidanssacomplèteconcrétionetvoudraalors penserDieu,l'Infini.etlà-dessusramener,nonpassa viemême,cequiseraittropseguinder,maisteloutel détaildesavieàDieus'ilnetombepasalorssurle scrupule,jeveuxbienqu'ilmetraited'idiot
Quelletristesse,commejeledisnaguèreàChris-tianVIII,quelletristessed'êtreungéniedansunepetite villeNaturellement,jel'aifaitentournantlachose enpolitessepourlui«IeseulmalheurdeVotreMajesté, c'estquevotresavoiretvotreexpériencesonttrop grandsetlepaystroppetitc'estunmalheurd'êtreun géniedansunepetiteville.»Aquoiilrépondit«Mais alorsonnepeutfaire quedavantagepourlesindividus.» C'étaitlapremièrefoisquejeluiparlais.Ilmeditbeau-
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin