Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Nouvelle Nouvelle Revue Française N' 36 (Décembre 1955)

De
214 pages
Henry de Montherlant, Carnets (Année 1931)
Victor Segalen, La Grande Statuaire chinoise
De tout un peu :
Jacques Lemarchand, Ornifle ou Le Courant d'air, de Jean Anouilh (Comédie des Champs-Élysées)
Philippe Jaccottet, Le Locataire
Halldor Laxness, Le Hareng
Jean Dutourd, Un auteur tragi-comique
Charles-Albert Cingria, Novalaise
Cahier de revendications :
Brice Parain, Contre l'Esprit de neutralité (Fin)
Chroniques : recherches :
Maurice Blanchot, Joubert
Chroniques : le roman :
Dominique Aury, L'Utile et l'Agréable
Chroniques :
Pierre Oster, Le ŤTestamentť de Roger Gilbert-Lecomte
Chroniques : le théâtre :
Jacques Lemarchand, Spectacles Ionesco
Notes : les essais :
Gabriel Germain, La Sagesse des Prophčtes, par Muhyi-d-din Ibn 'Arabî (Albin Michel)
De tout un peu :
Janine Béraud, Salons
Notes : les essais :
Jean Daniel, Ŕ propos de l'Humain, par Jean Grenier (Gallimard)
Georges Anex, Une Mort ambiguë, par Robert Mallet (Gallimard)
Notes : le roman :
Roger Judrin, Le Square, par Marguerite Duras (Gallimard)
Dominique Aury, Les Élans du Cur, par Félicien Marceau (Gallimard)
Claude Elsen, L'Épreuve des Hommes blancs, par Pierre Boulle (Julliard)
Georges Perec, Les Boucs, par Driss Chraďbi (Denoël)
Notes : lettres étrangčres :
Dominique Fernandez, Théâtre complet, I, de Bertold Brecht (L'Arche)
Notes : les spectacles :
François Nourissier, Ciné-massacre
Notes : les arts :
Marcel Arland, Utrillo
René de Solier, Vieira da Silva (Galerie Pierre)
Notes : la musique :
Pierre Boulez, Expérience, autruches et musique
De tout un peu :
Robert Abirached, Djellal-Eddin El Roumi, počte et danseur mystique, par Pierre Robin (Cahiers du Sud)
Jean Lebrau, D'un délicieux Almanach, par Roger Rabiniaux (Rougerie)
Dominique Aury, La Bonne Ferte, par Albert Vidalie (Denoël)
Odile de Lalain, Mendiants et Orgueilleux, par Albert Cossery (Julliard) - Agar, par Albert Memmi (Corręa) - L'Indifférent, par André Perrin (Julliard)
Les revues, les journaux :
Henri Michaux, Direction : Indes
Jacques Ellul - Jean Guérin, Problčmes de l'Algérie - Histoire du sociologue chinois et des Français bavards
Anonymes, Divers
Le temps, comme il passe :
Édith Boissonnas, Étrusques
Armen Lubin, L'Auréole
René Micha, Lettre d'Amérique (Fin)
André Pieyre de Mandiargues, Le soleil de Ponge
Alexandre Vialatte, Les Géants
Textes :
Henri Mondor, Derničre page d'un cahier de Mallarmé
Stéphane Mallarmé, Épilogue (État inédit)
De tout un peu :
Janine Béraud, Marino Marini (Galerie Berggruen)
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

BULLETINDEDECEMBRE1955 SUPPLÉMENTALANOUVELLEN.R.F. DUIerDÉCEMBRE1955
36 nrf
PUBLICATIONSDU15OCTOBRE AU15NOVEMBRE1955 (Renseignementsbibliographiques.) Ontrouveraicitouslesrenseignementsbibliographiquessurlesouvrageseffec-tivementparusdu15Octobreau15Novembre1955.
AUDIBERTIJacques
Gilbert. MAUGE
ALLENSuzanne
Jean ANGLADE
ARNOTHYChristine Hélène BESSETTE René. CATHALA
POÉSIE
LaBeautédel'Amour.Romanenvers. 192p.,in-8°soleil.Tiragelimitéà 20e,x.num.purfilLafumaNavarre. 1.500ex.num.suralfama ChoixdePoèmes.96p.,in-16double couronne.Tiragelimitéà 20ex.num.purfilLafumaNavarre. 1.100ex.num.vélinlabeur
ROMANS LaMauvaiseConscience.512p.,in-8° blanche. soleil.Collection 20ex.num.purfilLafumaNavarre. LesConvoités.320p.,in-8°soleil. bl nch . Collection 20ex.num.purfilLafumaNavarre Dieuestenretard.312p.,in-16double couronne.Collectionblanche. 20ex.num.purfilLafumaNavarre LesPetitesLecoq.232p.,in-16doubfe couronne.Collectionblanche. 20ex.num.purfilLafumaNavarre RougeleSoir.232p.,in-16double blanche. couronne.Collection 20ex.num.purfilLafumaNavarre
1.900fr. 750fr.
1.500fr. 450fr.
1.100fr. 3.500fr.
690fr. 2.500fr.
600fr. 1.900fr.
590fr. 1.900fr.
550fr. 1.800fr.
BULLETINDEDÉCEMBRE1955 Jean. FORTONL'Herbehaute.296p.,in-16double blanche. couronne.Collection620fr, 20ex.num.purfilLafumaNavarre1.900fr, Élisabeth. GASPARNivuniconnu.232p.,in-16double nblanche. couronne.Collectio550fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre1.900fr, LEFÈVRERenéRuedesPrairies.248p.,in-16double nblanche. couronne.Collectio500fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre1.900fr. Pierre. MACORLANLaTraditiondeMinuit.240p.,in-16 del'AcadémieGoncourt.doublecouronne.Collectionblanche.500fr. SAINT-LAURENTCecilFrou-Frou.232p.,in-8»soleil,6hors-. texte.Collection«L'AirduTemps»450fr. Silvain. REINERLesMonumentssontéclairés.540p., in-8°soleil.Collectionblanche1.250fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre3.500fr.
Chandler. BROSSARD
DIBMohammed
Nuit LeLivredesMilleNuitset une
COQUETJamesde
Marise. QUERLIN
WEILSimone
TRADUCTION LesVaillantsSaboteurs. Trad.del'amé-ricainparJeanRosenthal.352p., 30ex.num.purfilLafu»maN.avarre in-16doublecouronne.Collection «DuMondeEntier
NOUVELLES
AuCafé.192p.,in-16doublecouronne. Collectionblanche 20ex.num.purfilLafumaNavarre
850fr. 1.900fr.
450fr. 1.500fr.
TRADUCTION Traductionlittéraleetompl c ète deJ.-C.Mardrus.TomeIII,840p., format230x180.27aquarellesde VanDongen,reliured'aprèsune maquetteoriginaledePaulBonet.4.800fr.
DOCUMENTS LesFemmesontlaparole.Préfacede PierreGaxotte,del'AcadémieFran-çaise.216p.,in-8°soleil.Collection «L'AirduTemps»480fr. LesChaudièresdel'Enfer.(Lepro-blèmedel'alcoolismeenFrance.)248p., in-8°soleil. Collection«L'Airdu Temps»520fr. THÉATRE VeniseSauvée,drameen3actes.160p., in-8°soleil,1similihorstexte.Tirage limitéà 60ex.num.purfilLafumaNavarre.1.500fr. 1.500ex.num.survélin750fr.
BULLETINDE,DÉCEMBRE1955 LITTÉRATURE Jean. COCTEAUDiscoursdeRéceptionàl'Académie FrançaiseetRéponsed'AndréMAU-ROIS.128p.,in-16doublecouronne. v Collectionblanche 30ex.num.surhollande..1.900fr. varre. 100ex.num.purfiLafumaNa-l J. fr. 1.000 ETHNOGRAPHIE EMPERAIRELesNomadesdelaMer.288p.,in-8° carré.Collection«L'EspèceHu-maine».16plancheshorstexte SÉRIENOIRE David. ALEXANDERPotscassés.Trad.del'américainpar P.ChâteauetM.Beerblock. WHITELionelEnmangeantdel'herbe.Trad.del'amé-ricainparF.M.Watkins. A. KRASNEYSamuelUnCridanslarue.Trad.del'américain parJ.-L.Bost. BASINSKYEarleLeMagot.Trad.del'américainpar L.Brunius. John. AMILALaBonneTisane. volumes. Chacundeces cinq
300fr. (épuisé)
(épuisé)
990fr.
220fr.
ÉCHOSPROJETS LePrixNobelaétédécernéle27octobreàl'écrivainislandaisHalldorLaxness, dontlaseuletraductionparueenfrançaisestcelledesonromanSalkaValka, petitefilled'Islande,quenousavonspubliéen1939danslatraductiond'Alfred Jolivet,avecunepréfacedeMarcelArland,etquenousvenons deréimprimerdans laCollection«DuMondeEntier».Unfilmtiréduromanestactuellementprojeté enFrance. RappelonsicilenomdesauteursdenotrecataloguequiontreçulePrixNobel en1913,RabindranathTagore,-en1928,SigridUndset,-en1929,ThomasMann, -en1930,SinclairLewis,-en1933,IvanBounine,-en1934,LuigiPirandello,-en1936,EugèneO'Neill,-en1937,RogerMartinDuGard,-en1945,Gabriela Mistral,-en1947,AndréGide,-en1949,BertrandRussell,-en1950,William Faulkner,-en1954,ErnestHemingway. LePrixIbsenaétédécernéàl'unanimitéàjeanVauthier,auteurduPersonnage Combattant(Fortissimo);lesprécédentslauréatsavaientétéMauriceClavel,Georges NeveuxetRogerVailland. UnPrixduRomanpyrénéenacouronnéleroman deLouiseBellocqLaFerme del'Ermitage. Larentréeuniversitaire. LaleçoninauguraledeRaymondAron,nomméàlachaire deSociologiedela Sorbonne,estfixéeau2décembre,etlasuitedesoncourspublicseradonnée chaquevendredi,à16heures,surlesujetsuivantLeDéveloppementdelaSociété industrielleetlaStratificationSociale. Laleçoninauguraled'ÉtienneWolff,nomméàlachaired'Embryologieexpéri-mentaleduCollègedeFrance,estfixéeau6décembre.Soncoursaurapour sujetLesFacteursinitiauxdel'OrganisationdesEmbryonsdevertébrés.
BULLETINDEDÉCEMBRE1955 LeLivreetlaScène. LaVille,dePaulClaudel,crééeparlatroupeduThéâtreNationalPopulaireau coursdudernierfestivald'Avignon,estreprisecemois-cià Paris,auPalaisde Chaillot. Port-Royal,d'HenrydeMontherlant,serareprésentéendécembreàl'Université (protestante)deFortWorth(Texas),danslatraductiondeJonathanGriffin. HenriIV,dePirandello,estactuellementprésentéentournée,danstoutela Bretagne,parleCentreDramatiquedel'Ouest. LeLivreetl'Écran. RenéClémentvaporteràl'écranUnBarragecontrelePacifique,deMarguerite Duras. ClaudeAutant-Lara,surunscénariodeJeanAurencheetPierreBost,vatourner unfilmtirédeTraverséedeParis(l'unedesnouvellesdeMarcelAymécontenues dansLeVindeParis). Enfin,lenouveauromandeSimoninGrisbiornotGrisbi,seraégalementporté àl'écran. Uneexpositiondetableauxsouslesignede«LaFleurCoupée»,dontlecata-logueserapréfacéparCocteau,auralieudu9au3décembreàlaGalerieRomanet, 18,avenueMatignon.Ellegrouperadespeintresdefleurs,deVanGoghàBernard Buffet.Aucoursduvernissage,MarcelSauvagesignerasonnouveaurecueilde poèmesLaFleurCoupée,aubénéficedelaMaisonNationaledeRetraitedes Peintres,SculpteursetCritiquesd'Art. C'estendécembrequeparaîtlenouveauromandeLouisedeVilmorinHistoire d'Aimer. LouisGuillouxachèveactuellementunromanintituléLesBataillesperdues. JeanDutourdestentraind'écrireLesTaxisdelaMarne,ouvragequ'ilqualifie lui-mêmed'hybride.Celatienteneffet del'essai,duroman,dupamphlet,dela satire,del'étudesociologiqueetdelaphilosophiedel'histoire. BibliothèquedelaPléiade. Endécembre,paraîtrontendeuxvolumeslesŒuvresComplètesdeRoger MartinduGard,avecunepréfaced'AlbertCamus,dessouvenirsautobiographiques etlittérairesinéditsdeRogerMartinduGardlui-même,et,enannexedeJean Barois,unrésuméhistoriquedel'AffaireDreyfusparJeanBloch-Michel. En1956,laBibliothèquedelaPléiadepubliera,entreautres,650Proposd'Alain s'échelonnantde1906à1936letomeIIdesŒuvresdeGérarddeNerval(conte-nantleVoyageenGrèce)LaBible. Leprochainbulletindonneradeplusamplesdétailsà cesujet. NouvellesCollectionsenpréparation. DenombreuxvolumesdelaCollectionConnaissancedel'Est,quenousavons annoncéedansleBuiletindenovembre,sontlestraductionsdetextesdel'Extrême-Oriententreprisessouslesauspicesdel'UnescoaveclaparticipationdesÉtats membresintéressésetdesexpertsduConseilInternationaldelaPhilosophieetdes ScienceshumainescesouvragesconstituentainsilasérieorientaledelaCollection Unescod'ŒuvresReprésentatives.Danslecadre deleuractivitépropre,les ÉditionsGallimardontconfiélaresponsabilitédecettecollecticnàRenéÉtiemble. LaCollectionLittératuressoviétiques,quidébuteraauprintempsprochain,sera dirigéeparAragon.Elleal'ambitiondefaireconnaîtrenonpaslaseulelittérature S,-et russecontemporaine,maisl'ensembledeslittératuresdel'U.R.S.ilyena environsoixante,delanguesetdetraditionsdifférentes.Ellenesebornerad'ail-leurspasàl'époqueprésenteelleadjoindra,auxauteurscontemporainsdes diversesnationssoviétiques,lesclassiques,inconnusenFrance,deleurslittératures. Onprévoit,d'oresetdéjà,commeprochainespublications,troisauteursrusses, unkazaque,unletton,unarménien,ungéorgien,untadjik. Pourparaîtreendécembre,entreautres,unalbumdeDessinsdeSteinberg, LaMarraineduSel,deMauriceFourré(auteurdeLaNuitduRose-Hôtel,un romandeRichardWrightLeTransfuge,letomeVIduTrésordesContes,d'Henri Pourrat,unessaideCarloLeviLaPeurdelaLiberté,danslacollection «L'AirduTemps»les54MeilleursContesduMonde(désignésauConcours InternationalduMeilleurConte1954-1955),–enfinleNekrassovdeSartre.
LANOUVELLE NOUVELLE RevueFrançaise
CARNETS
(ANNÉE1931)
Quandunhommevadel'avant,onpeutàlarigueur sedispenserdeluirendrejustice.Nonpas,quandil tombe.
Ilfautdanstoutesociétéuncertainnombred'êtres désarmés,afinquelesgenspuissentsedélivrerimpu-nément,sureux,deleurméchanceté,qu'ilssonttenus deretenirailleurs,parcraintedelariposte.Cesontles têtesdeTurc,lesboucsémissaires,etc. Onpeutimaginerquelqu'unquisesentiraitlavoca-tionhéroïqued'êtreundecessacrifiés. Cespersonnesqui,parungéniesecret,polarisent surelles-mêmesunetellequantitédetristessequ'elles enfontfiguredesentinellesquidéfendentlesautres contrelesentreprisesdumalheur. T
I.ANOUVEIXEREVUEFRANÇAISE
Unfonctionnairequipourraitmedonnerdebons renseignements(pourLaRosedeSable),maisonmedit qu'ilfricote.Jepréfèremepasserdesesrenseignements, etnepasleconnaître.
Aprèsquatreansd'étudedelaquestionindigène, mafacultédelajugers'estatténuéecommeundrap quis'amincitparl'usage.
N'avouezjamais. Gide.n.r.f.1erdécembre1928.«QueFlaubert nesoitpasungrandécrivain,c'estcequimeparaît ressortirnonseulementdesesmédiocresécritsdejeu-nesse(.),maisdespropresdéclarationsqu'onrelève aucoursdeseslettres.Sanscesse ilyrevientprèsd'un Montaigne,d'unVoltaire,d'unCervantès,ilsesent écolier. » Jetrouvepéniblequ'onutiliseunaveu.Ou,sionle fait,ilfautmarquersoi-mêmequeleprocédéestassez sordide.Danslemêmefeuillet,Gidecriebeaucoup contrel'orgueil.C'estcependantdel'humilitédeFlau-bertqu'ilsesertpourlecondamner.
Syncrétismeetalternance.Monerreurestd'avoir pudonnerl'apparenced'unsystèmeàcequin'estqu'un besoinetunesolutionpourunenatureparticulière,la mienne.
CARNETS
R.meditVousêtesunhommedel'antiquité.Je « » luiairépondu«Jelesuisdumoinsenceci,àquoi sûrementvousn'avezpaspensé.Enmonrespectet monamitiépourlesvieillardstraitpropreàl'anti-quité.Jelesécoute,jecroisqu'ilsensaventplusque » moi,jelesplainsdeleurmortapprochante,deleurs infirmités,deleursimpuissances,duméprisqu'ona poureux.Etpuisjecroisquejenepeuxmesentiren affinitéqu'avecdeshommesrevenusdetout.Etpuis surtoutpeut-être,àl'avancej'aipitiédemoi, quandjeseraieux. J'aimelesvieillards,lesenfants,certainsanimaux. Jen'aimepaslesjeunesgensnilesadultes.J'aimeles femmespourcoucheravecquandellessontbienjeunes, maisjen'aimepaslaféminité.
Alternanceconceptionquiassouplitl'âme,puisla briseaprèsl'avoirassouplie.
Onreconnaîttoutdesuiteunhommedejugementà l'usagequ'ilfaitdupointetvirgule.
Corneilleestfier(danssespersonnages),Byronest orgueilleux,Chateaubriandestglorieux,Gœtheest vain.
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
Queviennent-ils(Sainte-Beuve,Havet,etc.)nous parlerdela«rhétorique»dePascalL'âmepuissante faitlestylepuissant,sansintermédiaire,sansrecherche, sanssurcharge.L'âmes'exprimeàlapointedela plumel'âmecouledel'âmeàlapointedelaplume commel'encrecouledustyloàsaplume.Voilàcomment lestyleestl'hommemêm «e». Celaestsurprenant,qu'ilsnesachentpasdistinguer lestyle-âmeetlestylefabriqué.
Sanscessenousdemandonsconseilàdesgenssur dessituationsquenousneleurexposonspasdansleur entièreréalité. Etnousnousefforçonsd'effrayerceux quenous consultonspourqu'ilsnousrassurent.
Danslesentimentquel'onad'êtreplushonnêteque lasociétéquivousentoure,ilyaunélémentdetristesse, quivientdecequecettehonnêtetévousnuit,eten mêmetempsqu'onneluitrouvepasdefondement. *•
Perdrelafacen'estpassigravequ'onledit,sion tientsolidementlefond.Onpeutmêmelaperdrepar élégance.
J'atteinsmonidéal,quiestde ne désirerrien,etj'y butesurledésespoir.Stoïcismedesuicide.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin