Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Nouvelle Nouvelle Revue Française N' 44 (Aoűt 1956)

De
208 pages
Marcel Jouhandeau, Ana de Marie Laurencin
Marie Laurencin, Traduction
Roger Judrin, Boa-Boa
André Gide, Conseils au jeune Écrivain
Jean Delay, En écrivant Paludes
Jean Dutourd, L'Esprit de Contradiction
Claude Frčre, Le Carabinier de Bologne (Fin)
Chroniques : recherches :
Maurice Blanchot, La Pensée tragique (Fin)
Chroniques :
M. Saint-Clair, Henri Ghéon
Jean Grosjean, Le Spectre de la Gnose
Chroniques : le théâtre :
Jacques Lemarchand, Erwin Piscator au troisičme Festival de Paris
Notes :
Jean Paulhan, Vincent Muselli
Notes : la littérature :
Roger Judrin, Souvenirs et portraits, par le marquis de Custine (Éditions du Rocher)
Pierre Oster, Un moraliste : Victor Segalen
Roger Allard, Sérénades sans guitares, par André Villebuf (Plon)
Notes : les essais :
Mircea Eliade, Aspects de la Fonction guerričre chez les Indo-Européens, par Georges Dumézil (Presses Universitaires de France)
Robert Campbell, Philosophie du surréalisme, par Ferdinand Alquié (Flammarion)
Notes : lettres étrangčres :
Brice Parain, Le Dégel, II, par I. Ehrenburg
Dominique Fernandez, Les Paroles sont Pierres, par Carlo Levi (Einaudi)
Notes : les spectacles :
François Nourissier, Quelques monstres, ce printemps...
Notes : les arts :
André Berne-Joffroy, Léger (Musée des Arts décoratifs)
René de Solier, Picabia (Galerie Furstenberg) - Max Ernst (41, rue de Seine) - Lanskoy (Galerie Palmes) - Georges Mathieu (Galerie Rive Droite)
Janine Béraud, Bissičre (Galerie Jeanne Bucher) - Bissičre, par Max-Pol Fouchet (Éditions Fall) - Manessier (Galerie de France) - Trésors de l'art populaire en France (Musée de l'Homme)
Notes : la musique :
Roger Judrin, Ravel au miroir de ses lettres, par René Chalupt (Robert Laffont)
De tout un peu :
Georges Villars, Les Auligny, par Henry de Montherlant (Amiot-Dumont)
Jean Guérin, Jacques Prévert, par Jean Quéval (Mercure de France) - Magiciens de la publicité, par Pierre Bruneau (N. R. F.) - Simone Weil, par Marie-Magdeleine Davy (Éditions Universitaires) - Nerval et le Mythe, par Marie-Jeanne Durry (Flammarion) - Le Diable et le Bon Dieu, de Jean-Paul Sartre (Théâtre de Bochum) - Sourires d'une nuit d'été, d'Ingmar Bergman (Vendôme)
Les revues, les journaux :
André Breton - Pierre Louet, Le surréalisme męme
Pierre Louet - Claude Roy, Devant le portillon de l'Histoire
Pierre Louet - Jules Monnerot, Divers
Anonymes, Quelques mots sur...
Le temps, comme il passe :
Jean Lambert, Oxford avec Gide
Ricardo Paseyro, Le Flanc du Feu
Jean de Beucken, La Poubelléide
Textes :
William Shakespeare, Falstaff
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

BULLETIND'AOUT195\6 1 BULLETIND'AOUT1956 SUPPLÉMENTALANOUVELLEN.R.F. DUIerAOUT1956 44 nrf NSDU15JUIN PUBLICATIO AU15JUILLET1956 (Renseignementsbibliographiques.)
Ontrouveraicitouslesrenseignementsbibliographiquessurlesouvrageseffec-tivementparusdu15juinau15juillet1956.
BIBLIOTHÈQUEDELAPLÉIADE Charles.DossieyPèreet DICKENSerdelaMaisonDombFils. Traductionfaite par GeorgesConnes,sous ladirectiondeLéonLemonnier,et complétéeparFrancisLedoux.Temps difficiles.Traductiond'AndhréeVailland. IntroductionetNotesdePierreLeyris. Unvol.1.356p.,in-16doublecouronne. Reliurepleinepeau,sousétuienmatière transparente. plastique2.700fr. ŒUVRESCOMPLÈTES Antonin. ARTAUDŒuvresComplètes,TomeI,364p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche.750fr. 400ex.num.survélin,souscouverture Ingres.Collection«ŒuvresComplètes d'AntoninArtaud»1.500fr.
Jean. COCTEAU del'AcadémieFrançaise. Jean. GROSJEAN Jules SUPERVIELLE
1
POÉSIE Poèmes(1916-1955),240p.,in-16double couronne.Collectionblanche650fr. MajestésetPassants.248p.,in-16double blanche. couronne.Collection590fr. 20ex.num.purfilLafumaNavarre1.800fr. L'Escalier.Poèmesnouveauxsuivisde: AlaNuit(1947).Débarcadères(I922),Les Poèmesdel'HumourTriste(l9l9),192p.,in-16 doublecouronne.Collectionblanche.500fr. hollande. 15ex.num.sur3.000fr. Navarre. 75ex.num.purfilLafuma1.500fr.
BULLETIN
D'AOUT
1956
TRADUCTIONS TOUKARAMPsaumes duPèlerin.Traductiondumarathe, IntroductionetCommentairesdeG. A. Deleury.224p.,in-8°carré,souscouver-tureillustrée.«Connaissance de l'Orient»,CollectionUNESCOd'Œuvres Indienne. représentatives,Série690fr. ROMANS blanch LAMBERTJeanTobiolo.216p.,in-16doublecouronne. Collection500fr. Navarre. 20ex.num.purfilLafuma1.800fr. Yves. LECŒURL'EscalierdeJean-PaulSartre.264p.,in-16 blanche. doublecouronne.Collection550fr. filNavarre.f 20ex.num.purLafuma1.700r. NEYRACPierreLaJeunessed'Elias.352p.,in-16double blanch couronne.Collection790fr. Navarre. 20ex.num.purfilLafuma2.500fr. SERVINn-Pierre.L'Espaced'unMatin.176p.,in-16double Jea blanch couronne.Collection450fr. Navarre. 30ex.num.purfilLafuma1.500fr. RÉCITS SCHLUMBERGERJean.Passion.144p.,in-16doublecouronne. Collectionblanche390fr. Navarre. 60ex.num.purfilLafuma1.200 fr. LITTÉRATUREESSAIS Emmanuel. BERLPrésencedesMorts.184p.,in-16double blanch couronne.Collection450fr. ex.purNavarre.fr. 20num.filLafuma1.900 SCHLUMBERGERJean.MadeleineetAndréGide.256p.,in-16 doublecouronne650fr. 10ex.num.hollande3.500fr.(épuisé) 160ex.num.purNavarre..800fr. filLafuma1 BEAUX-ARTS Léon BOPPLesBeaux-ArtsenFrance.Complément àlaPhilosophiedel'Art.240p.,in-8° bl nch carré.Collection700fr. purNavarre. v25ex.num.filLafuma2.000fr. SOUVENIRS SALMONAndréSouvenirssansFin.DeuxièmeÉpoque:1908-1920. 352p.,in-8°soleil.Collectionblanche..950fr. 30ex.num.purfilLafumaNavarre2.900fr. "contes ETNOUVELLES AKINARIUédaContesdePluieetdeLune.Traductionet CommentairesdeRenéSieffert.232p., in-8°carré,souscouvertureillustrée. «Connaissancedel'Orient».Collection UNESCOd'Œuvresreprésentatives, SérieJaponaise750fr.
f L {
1
I
r
[
.1
BULLETIN
D'AOUT
1956
collectiondirigéeparPIERRELAZAREFF. «L'AIRDUTEMPSo MORPHÉJean-PierreToutelaVilleaccuse.200p.,in-8°soleil. hors-texte. etBOISSOLClaude..8 SÉRIENOIRE LATIMERJonathan L'ÉpouvantableNonne.Trad.del'américain parMinnieDanzasetHenriRobillot. DOMINIQUEA.LLeGorillecomptesesAbattis. CHASEHadleyJames.SignéLaTortue.Trad.de l'anglaisparL. Brunius. BRETTMartinABouletsRouges.Trad.del'américainpar J.Hérisson. Jean. DORCINOLeCrapaud. volumes Chacundeces 8
590fr.
220fr.
DIOGÈNE SOMMAIREDUNUMÉROSEIZE K.E.NG..ULDIBOeimonocÉ'LetlesSsceencidurtpoomCmenetuneFron-tièredéserte? AlfredVUAS.YInfluencedel'OpinionpubliquesurlePouvoir. MarcelCOHENStructuresocialeetstructurelinguistique. IndraDEVAInfluence delaCivilisationmodernesurlesChantspopu-lairesde.ednI'l G.HCSEMOLLaaticifgnSioindelaLoidanslaiqueMystjuive(II). GeorgeCOEDESLedeuxmillecinqcentièmeAnniversaireduBouddha. L.G.GROCKERRéenspoàCharlesBellsurleie.agédrT Prixdu200fr.aobnetnnmeuennla(4nos)eFncra700-.rfartÉregn875fr. Lesnestabonnemsontreçusau«ServicetsAobnnmeneDiogène»,Librairie Gallimard,5,rueSébastien-Bottin,Paris(7e),C.C.P.Paris169-33,etcheztous les.esirrabil ». ANNÉESCHUMANN CENTENAIREDELAMORTDESCHUMANN CÉditionOrevue,LillustrLéeetIaugmNentée.CGontiecllo«Leurs Schumann. .Alfred Nouvelle Figures345fr.
BULLETIN
ÉCHOS
D'AOUT
1956
PROJETS
AucoursduCongrèsdesPENClubs,AndréChamsonaétééluàl'unanimité PrésidentdelaFédérationInternationale. LePrixRambert,décernéàLausannetouslestroisansetquicouronna,entre autres,RamuzetCingria,vientd'êtreattribuéàPhilippeJaccottet,auteurde L'EffraieetAutresPoèmes,recueilparudanslaCollection«Métamorphoses». LeLivreetlaScène. UnetournéedereprésentationsdeCellesqu'onprenddanssesBras,d'Henryde Montherlant,avecVictorFrancendanslerôlequ'ilacréé,estorganiséepar«Les GrandsSpectaclesdeParis»,duIerau15août.VillesvisitéesDivonne,Annecy, Aix-les-Bains,LeTouquet,Deauville,LaBaule,Biarritz,Luchon,Vichy,et,en Belgique,Knokke. Al'occasionduFestivald'Athènes,LesNuitsdelaColère,d'ArmandSalacrou, vontêtreprésentées,le15août,àlaScèneAttique,dansunetraductiondeM.Soti-risPatatzis. LeLivreetlaRadio. FamilleBoussardel,dePhilippeHériat,adaptépourlaradio,seradiffuséentrois époques,lesamedià21heures,àpartirdu28septembre,surParis-Inter.La distribution,quiréunitplusdecinquantecomédiens,comprendMmesB.Bovy, R.Devillers,JeanneMoreau,Sylvie;MM.J.Dumesnil,H.Guisol,J.-L.Jemma, etc. JeanWall, PierreDeffontainesparticipeauCongrèsInternationaldeGéographiede RiodeJaneiro,quialieudu9au18août,enqualitédeco-présidentdelaSection deGéographieHumaine.IlséjourneraensuiteauBrésiljusqu'àfinseptembre coursàl'UniversitédeRio,conférencesàSao-Paulo,Bahia,BelloHorizonte.Il rentreraensuiteàBarceloneildirigel'Institutfrançais,aprèsavoirfaitdes conférencesenBolivieetauPérou,pourycorrigerlesépreuvesdesonnouveau livreL'Hommeetl'HiverauCanada. Aprèsavoirprispart,du21au29août,àAmsterdam,auTroisièmeCongrès MondialdeSociologieilestchargéd'organiseretdirigerlaSectiondeSociologie Industrielle,GeorgesFriedmannserendraenYougoslavie.Ilyaétéinvitéàfaire, durantlemoisdeseptembre,unesériedeconférencesàBelgrade,Zagreb,Loubliana etSerajevo.IlreviendraenFrancepourlasortieenlibrairiedesonnouveaulivre LeTravailenMiettes. JeanGuéhennoassistera,du5au15septembre,auxRencontresInternationales deGenève.LethèmegénéralchoisicetteannéeestTraditionetRénovationde l'Humanisme.JeanGuéhennotraiteraplusparticulièrementdeProsperoetCaliban. DanielSauvage,auteurdeMaVespa,maFemmeetMoi,assisteraàunemanifes-tationVespa,le2septembre,àBergerac. LeDrRivolier,spécialistedesexpéditionspolairesetauteurdeBdss,Chien polaire,dirigeuneéquipedesavants,installéeausommetduMontBlancpour yétudierlesproblèmesdel'acclimatationdel'hommeàl'altitudeetaufroid. LatraductiondesMandarins,deSimonedeBeauvoir,connaîtauxÉtats-Unis unvéritabletriomphe.L'éditeur,«TheWorldPublishingCompany»,nousécrit quecesuccès,qu'ilneprévoyaitpasaussigrand,«estvéritablementfantastique pourunromanfrançaisaussiintellectueletquicoûte6dollars» Pourparaîtreenseptembre,entreautres,lesromansd'AndréSalmonSylvère ouLaViemoquée,RomainGaryLesRacinesduCiel,F.Régis-BastideLes Adieux,RenéeMassipLaJeuneAnglaise,-HenriBocratLaReinedeTulle, René-JeanClôtLeBleud'Outre-Tombe,JeanBloch-MichelUnHomme estimable,unessaide.GustaveCohen:ThéâtreduMoyenAgeetdela-Renaissance,etunouvragedeJeanDutourdLesTapisdelaMarne.
LANOUVELLE NOUvELLE REVUEFRANÇAISE
ANADEMARIELAURENCIN
Maris.Jeneseraispasmoi,jene voudraispasmeconnaître.
EspritdeMarie. Nousavonsadoptéunefille. MARIE«Moi,j'adopteraisplutôtungarçon,mais, biensûr,àlaconditionqu'ilseraitplustardvétéri-naire. »
Maries'entêtaitànepasparler,quandelleétait petiteMafilleestmuette»,disaitsamère,enlapré-« sentant.lafin,ondutlapunir,pourl'obligeràsortir A desonsilence,mais,pournarguerlesgens,elleparlait detraversoufaisaitsemblant,parfoiszézayait.
Mariesesouvientqueplustard,quandellecommença àlireetàécrire,ellepritenhorreurlesmotsquise terminaientention,commeacclimatation,abolition, aupointd'enchangerlesfinales,cequirendaitson langageincompréhensible. 1
LANOUVEU.EREVUEFRANÇAISE
MarieaunepassionpourCharles-Quint.«Mais, medit-elleunjour,cequimetouche,sansquejele sache,dansCharles-Quint,aprèstoutcen'estpeut-être qu'Arlequin.»
Mariemeconfiequ'elleavaitpeurdelanuit,enfant, quedescrisesdelarmesluiprenaient,àl'approchedu crépuscule,etlaréveillaientaucœurdesténèbres qu'enseréveillant,lapremièrechosequ'elledemandait, c'était«Fera-t-ilencorenuitdemain?»
Sonplusgranddésirétaitdeseregarderdanslesyeux, lenezcontreuneglaceelletrouvaitunesortede findetout,dequiétude,sonrepos.
Avantqu'ellesûtparler,onluiauraitdonnéunjeude cartesetlepremiermotqu'elleauraitprononcén'est pas«cœur»,mais«pique».
Marie«LouisXIII,bien,maisLouisXIV,jetedis quec'estunmétèque.Ilenaletoupet.»
MARIE«Toutcequejesais,jel'aiapprisdansmon lit,demesamants. »
Rameaux43. MARIE«Tusais,Marcel,jesuisalléecematinàla MesseavecSuzanneetj'yaipleuré. Ah! Oui,ettusaispourquoi? Non. Acausedelasécheresse.»
Suzanne«Madameouvrelesyeux,Madameboit soncafé. MARIE.Quandjetedisqu'elles'exprimecomme Bossuet,àproposdebottes. »
ANADEMARIELAURENCIN
Marie«Parlions-nouslonguementautéléphone, jeluitrouvaisunebellevoixetdel'esprit,venait-il mevoirlesoir,danslapénombredemachambre, entrechienetloup,jeluitrouvaisunbeauvisage, unebellemain,debeauxcheveux.Jetéléphonaischaque jouràmesamispourleurdireJ'airencontréenfinun « grandSeigneur,unPrince.»Quandvoilàqu'unefois j'ailamauvaiseidéedeluidemander,imprudente,de m'accompagnerchezdesgensetdanslarue,toutd'un coup,enpleinjour,maispourquoi diablemesuis-je retournée,pourleregarder?C'étaitlapremièrefois qu'ilétaitcoiffédevantmoi.OhcechapeauUneenvie subitederire,delesemer,gênée.Etpuisj'aihorreur desgensquimepalpent«Moncher,jevousserais reconnaissantedemelaisser.J'aibesoind'êtreseule. » Taxi
MARIE«Moi,n'est-cepas ?jesuisunanimalà poilsetJeanPaulhanestunbatracien,alorsonabeau êtreamis,onnes'entendpas.»
Mariemeconteque,parfois,elles'endortetrêvequ'elle estdansunesortedemétroquitournesurlui-même,et d'oùelledescendtouslescentanspourjeteruncoup d'œilsurlemonde,sansenêtre.
Unefois,en1925ou26,ils'enestfalludejenesais quoiquim'invitaàouvrirlafenêtre,etilnefutplus questionentrenousjamaisdecequ'onpense.
Mariemeracontequ'unecourtisaneprincièrement richeallaitdîner,quandvientlavoiruneamiemoins fortunéequ'elle. Lacourtisaneétaitcouchéesurunlitdesatinblanc etde précieusedentellerose. Entrelafemmedechambrequiapporteunplateau
LANOUVELLEREVUEFRANÇAISE
d'argentreposaitsuruntriplelitdeverdure,de mayonnaiseetdetranchesdecitronunetruitesau-monée. Lavisiteuses'esclaffe «OndiraitSalomé.» Lacourtisane Qui? « » L'autreLatruite. «» JesoupçonneMaried'êtrel'auteurdecebonmot.
Marte«Toietmoi,vois-tu,Marcel,c'estindestruc-tible,parcequenousn'avonsjamaiscouchéensemble. Notremystère,c'estlapureté. Moi.Unsoir,ils'enestfalludepeu. ELLE.Sansdoute. Moi.Ensuite,ilétaittroptard. »
Mariefaitmonportraitetc'estd'abordunforçatqui apparaîtsurlatoile(chezMarie,lepremiermouvement esttoujoursbon.Ilrépondàsoninstinctprofondqui esttrapu,rude,etc'estressemblant).Mais,peuàpeu,elle amèneduroseetdugrisetdublancleforçatfaitplace aupierrotquiaussibiensecacheennoustous.
Marieavaitfaitleportraitdejenesaisqui.C'était pleindemorgue,vert-de-gris. Jeluidis«C'estTalleyrand. » Huitjoursplustard,jerepassepasséaubleu,ce n'étaitplusqu'unJean-Foutre.
JemontreàXleportraitqueMarieafaitdemoiet jedisIlfautsavoircequeMarieprétend, pourtout « admettre.Etqu'est-cequ'elleprétend?Quec'estun portraitsecret.VotreMarieaplusledondesmotsque de peindre.»
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin