Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
LANOUVELLE REVUEFRANÇAISE
Caveauprovisoire
LEGRANDRÉCIT
Ôcirconstancequim'auraitdonné Lepoèmedecirconstance Tun'espasvenueaujourd'huidimanche, Circonstancenoire,corpsenchanté.
Quandj'étaisici, Etalé,etpartout, Danslegrandrécit, Laboueet larouedel'Esprit. (Ilmelaisse,ensouvenir, Unminuittoutenétoiles, Ets'envadansl'avenir, Ombreextrême,anciennevoile.)
L'ENFANTDU18JUIN
PetittambourdeWaterloo QuitecroyaisàAusterlitz LesAnglaist'ontcrevélapeau, Bravegamin,grained'artiste, Console-toi,dansleurchaumière, Jusqu'àlamort,tespèreetmère Sontdemeurésbonapartistes.
NOËL
Etsansdoutejet'oublierail'arbreenhiver Oublielasèvefolleetlesoiseauxquiplongent Verssesfruitssaignants. Ômonamie,faiblesse,ettudisforce, Dontlabouchen'apassoufflé Surlegivreirréeldesjours, Oublie-moi,jet'endéfie,commelasève Profonde fie lesjoursnoirs, Ôsèvedelachairsidouceauxlèvres, Tiédeursansnomd'unduvetd'ombre Auxnuitsdelune, L'arbrenemauditpasl'hiver,ilsesouvient.
ÎLE,
SI
SEULEMENT,
Siseulementj'étaisenmêmetempsici EtàParis DanscecaféLaMarineetavectousmesamis, Enmêmetempsseuletcouchéprèsdecelle-là Quimetourneraitledoslatêtedanslesbras Maismelaissetoutsoncorpsàcaresseretàvoir, Rugueuxetdoux,indifférentetbrunetnoir, Siseulementj'étaisPlaceSaint-Sulpice Arêvertoutemavieetlessoleilsquirougissent Lamerici,rousseinfirmièredontj'attends Leregardetlesmains,leregardmobileetlent Leslonguesfortesmainsquireviendrontlematin Pourmarquerquec'estfini,quandroulelepremier [train EntreRedonetlamerdanslagrandeabsenceaveugle, j'étaisavanttoutça,taureaudansl'îlequibeugle.
TRÈSBAS
Donne-moilevallons'entrouvrelachair, Pâlecommeuneroselematinrougit, Souslatouffequisembleuneherbedudésert Maislabouchetrouveunfruitdeparadis.
(Jet'aivueàlafind'unété,jet'aivue Souslesgrandsarbres,quandlamortparlaittoutbas, Mondésiraurayondusoirtevoyaitnue Etj'adoraistesmouvementsàchaquepas.)
Laclartédel'étéquis'élargittahanche Indifférente,quiparaîtquandtutepenches Lamortaussitevoitdufonddelaclairière
Etl'invisiblemermeprendetm'abandonne Etmereprenddanslalumièredel'automne, jem'agenouillepourbaisertesfessesclaire s.
EMMANUEL
Lescoqsdel'aube (Tamèreestmorte) Leschatsdusoir (Tuesenfant) Leschiensdel'après-midi (Tuvasmouriràtontour)
Salutàlabrumedesbeauxjours.
SHÉMA
Ilyauracellequiluidira Mettez-vousici,non,plutôtlà, Vousserezmieux, Pauvrevieux.
Ilyavaitcellequiluidisait Mets-lemoiici,mets-le,mets-le Encoremieux. Merveilleux!
LaNouvelleRevueFrançaise G.commeexemple,n'admettrajamaisqueundes numérosactuelsdelaNRFsoitbonillesjugeraen fonctiondunuméroidéalqu'eûtétélevôtre.» enfin,cettesortedepenséeparphrases,verslaphrase qu'interrompaientquelquesdécouvertesd'un poulpedansl'eauquelquescalculspartrouver unchemin,danslesbroussailles?quis'accompagne,à chaquephraseachevéed'unesatisfactionquel'onseper-met,parcequelaphraseservira,maisensoidécevante. (Enfin,toutel'agitationdecesderniersmois,pour-suiviemêmeàBelle-Ile,serésoutenélémentsconnus ensignesdontjemesuisdéjàdéfait.Jecroisqueje tienslebonbout. Est-cepourcelaquej'aieubrusquementlebesoinde quitterParisparcequejesentaisqueçaallaitcrever, qu'ilfallaitlaissercouler,êtreseulavecsoi.) Exactementl'effroimesembleteniràceque,l'onsesurprend,ilsetrouvequel'esprittravaillait mieux,plusfinementetparexempleréfléchissait aulieudechercheràfaireeffet,decombineroudelais-serallerdesphrases.Dequoij'aieuaprèstoutplutôtle sentiment(celuid'unegrandedélicatessedepensée)que lapreuve. Cequej'aisurprisaumomentdeceréveilsubit,ceà quois'occupaitmonespritétait,nonplusrêveries,mais ceci,fortpréciscettesolutionquejetrouvaisils'agis-saitd'unmoiquidevanttoutecampagneantialcoolique etsurtoutcettecampagneavaituncaractèreofficiel oudemiofficielréagissaitcommececi«maisonne peutdireceladurhum,maisilnes'agitpasdurhum évidemment».(Bienentendu, riendepareilnem'est jamaisarrivé.)Orlaraisonenétait,laraisonetle problèmem'apparaissaientàlafoisdansceséti-quettesderhumqu'enfantjeconnaissaisbienetj'ai-mais,envivescouleurs,représentantdesmatelotset desplanteursenhautdeformedansantautourd'un (medisais-je)arbreàrhum,ettrèsjoyeux.Orjen'ima-