Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

La Nouvelle Revue Française N° 230

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 307

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 582

de editions-gallimard-revues-nrf

Du même publieur

LANOUVELLE REVUEFrançaise
Loindenoscendres
Notregâteaudechimèress'étantroussiàsoncou-chant,lespremièresveillesdutempsrivalapparurent auxregards. Plusdelimousinenoirepournousemportersurses infatuéscoulisseaux.Destitutionvautpossession. Unefinepoussièrenocturnedérangeaitàpeinele duvetdetonchervisageendormi.Cequiarrivaitdes étoilesn'étaitpasthéâtralmaisobservé.Matimidité renaissaitsousdesoigneuxdehors,ceuxquelesgelées blanchesaccordentauxherbesaurepossurlereversdes plateauxglacials. Lasouffrancecommuneendépitdel'aiguillondes échosraréfiéschantaitl'hymnehyalin.L'ovationfinale n'allapasàundemi-joursépulcral,mirifiqueverrier, maisàunefiled'anguillespresséesdequitterleruis-seaunatalpourlesrivièresauxparoisinégales.s'assemblentlesaulnes.Surlelitducourantpassele sang,levirtuoseduretour.
DEUXVOYAGEURS
Tropsûrsdenosmoyensnousnedevrionspasdéni-grermaispressentirlemonde,nepaslebrutalisernile certifier,mais luimarquerquenousluisommesattentifs, etsansl'avoirinsidieusementsollicité.Nousgarderions versl'intérieuruneétoilenaineauborddesonnid,tel unenfantforestierdanslacirconférencedesonabri tandisquesesparentsabattraientàlahacheleseulbois nécessaireàleurconvenance. Hommesauxvieuxregards, nousvousenprions auva-et-vientdudurpendule,faitesfermenter.Sanstrop d'aigreurnidesecousses,sanstropdehainenitrop d'idéal. Mondeauxbleusregards,tevoicilavé,rêvantl'ave-nir.Etquellesmiroitantesoreilles!
LEDÉLASSEMENTDEL'AIGUILLEUR
Dansleursuiteàpeineentrevue,nosparentssont desgaresfleuriesoudésertesdevantlesquellesnotre trainpasse,trainsansconducteurnivoyageurs.Nous occuponstouteslesplaces,dostourné,oul'oeilvers l'azur;dumoinsnous nousl'imaginons,pauvresenfants
UNROSTRE
Dansleregardduterribleréfractaire,unrostresem-blaitvousouvrirendeux.Maisutilement.Etlaterreet lafortetêtes'abreuvaientensemble,nedéviantpasde l'instantquicouraitsouseux.
Nepressezpasceluiquederiantsdéfauts Enveloppentd'unhabitdesureau, Terminus,dieudesbornes.
BLANCHE,MASAVETIÈRE
Neiged'octobrevoleavecsonombre, Nuéedenovembreàl'auberendl'âme, Blanchededécembrefaitbrillerlacendre, Aneigedejanvier,rougetablier. Granditnotrecœuraugivredesrois, LaLicorneblanche,defrayeurs'abat
LECONVALESCENT
Puisjemecouvrislatêtedemonmanteau. Milarepa.
Commedansunpaysagequiattirelebaiser,dansles brasduravisseurilyal'imprenable.Jusqu'àl'agreste nuitnonébruitée. Vertmeurts'appliquaitàtracerRenéd'Anjou.Surle parcheminsuivantilécrivaitTant,lepluslentement qu'ilpouvait. Entrelaflèchehautlancéeetl'arcretenduauxtrois rassurantesétoiles,nul neseraitaveugléàdessein,ni privédesoncœur,mêmemourant.
ENCOREEUX!
Piane-pianepetitformat,sousuncielderapaces, Maisie! entrejusquiameroseauxetdémolitions, fais,piedsnus,unmystèredetoi, ilest desjoursalcyoniens.
LaNouvelleRevueFrançaise
ay~mGuéhenno
Samedi
Voici,jecrois,nousnousséparons(engénéral) c'estquejecroisauxacrobates.Hestbon,pourque l'hommedelarueaimemonteràbicyclette,qu'ilait l'exempledeKrameroudePélissier(engénéralphti-siques),pourquel'onaitduplaisiràs'exprimer,qu'il yaitdeschampionsdel'expression(engénéraltara-biscotésmettonsFargueouToulet)etpourque chacunsoithonnêtementpatriote,qu'ilyaitdes patriotesexcessifs,prêts,jesuppose,àexterminer M.Déat.Cen'estpasseulementbon,c'est(jepense) nécessaire. J'aiétébiencontentdevousvoir. Affectueusement. JeanP.
àMarcel Jouhandeau
Vendredi
CherMarcel Jecroisquelorsqu'onm'aannoncélamortdePierre Laval,j'aid'abordsongéàlapeinequetupourraisen avoir.(CardansleXIxej'étaiscesoir-là,l'onavait d'abordannoncélamort.Etquellejoieétrangedans cepetitbistroquis'étaitaussitôtremplid'ouvriersou dechômeursquineparlaientpas,dontaucunnedisait laraisonqu'ilavaitdesesentirbien.Simplementilsse touchaientaupassageetchangeaientdeplacepourse
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin