Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

La Nouvelle Revue Française N° 366

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N' 85 (Janvier 1960)

de editions-gallimard-revues-nrf

La Nouvelle Revue Française N° 473

de editions-gallimard-revues-nrf

Vous aimerez aussi

suivant
LANOUVELLE REVUEFRANÇAISE
SALAHSTÉTIÉ
L'Étéde
neige
Maintenant, Ilyal'interdictiondufeudanslamaison Mamèretouteneige Brillantunpeudanslamaisondumerle Etsadernièrelarmeégaréedanslevent Dececôtédujoursacécité Rompuederosesfraîches
Etsamâchoireestmangeoireduvent
Celuiquimangeralelaitduvent Celui-làestmonhôteetsesdeuxmains Surlatable,son ombreestdepauvreboisblanc, Lachaisequevoicin'étantquepauvrechaise L'assiettéequevoici. Mamèreayantdenuitperdusonpauvrenom Etsonprénom Voici,avecdesdents distinctes,quelqu'unledit
Lesoirdenotreamour Quelqu'unpleura Etsonvisageétaitpauvredemeure Onentendaitleslarmes Quandlemerlechantapourconvoquerdesaiglesd'invisible Aupaysrougeetclair Brûlant,danslesnoeudsducœur,auxroseraies
Paysdusoir Accueilleicilasurvenanteauxtimidesdentelles Sonvisage,etlesraiesdelapluie,unpeubrillant Etqui,sinonlefeu,deseslarmes Dormira,danslapaixducœur,auxroseraies?
Puisnousvoicidevantlebrasierdelaneige Commeestl'oubli,aucuneporteenluinebrille Ouverteauxtrèsnocturnessourcesd'uneterre Féconde,sesépisbrûlantesfilles Activéesparlaneige,toutesfeuilles Sontleursparuresetdansl'espritleurstouffes Luisentdel'éclatdouxdeleursparures
Etnousvoiciavecnosmainsfruitéesdeneige Devantlefeuaubrasierdesroseraies Sousl'abstractionquiestcieletbrûlure Entoutruisseauinversedelavie Cesontlesyeuxdenotreamoursemblable Sipurest-ildansladénudation Quenousallonsdormirauventprofond Noslampesdéchiréespartragédie
Rosetrèspureavecleseauxducœur Autourdetonsilencecommeracines Prisesdansdesbattementsdenuit Traverséeôtraverséed'unfeudeterre Toutesétoilessontprofondesetbrisées Surlesmargellesdecespuitsbrûléesdecendre
Lumièredecespuits Dévoréesparlesnuitsenquiseforme L'éclatderosehumideavecleslarmes Dececôtédujour,lampesdelarmes Etabliesdanslavéritéducœur Commeestlecœuraufonddupuitsducœur Ungrandpaysavecdesarbresetdesperles Brûléd'ombrages,sescolombeségorgées
L'amantdetoutsoleillebroussailleux Erreenlanuitdesrivièresmurmurées Sousdesétoilesdefraîcheurdanslabrûlure Decepaysd'eaufroide,d'arbres filles Siverdoyantesdansl'espritécorchéesvives Quecelaleurplussimplefleurlesblesseettue
Étoilemincedecesfilles,leventdur Brûleausommeilmentald'unfeudeneige brillentdansleurperfectionlesnuages
Voilésd'amourpuissoudainleurjoueestnoire Contrelajouedeslarmes Commeunefleurunefleurbrisantlesein Decelleàpeinedontlescilsdorment
Tombedelacolombe,jolieterre Faited'unprofond,siprofondverdoiement Quec'estlimitedelaluneensesongles Luneendormie,sontendresensdanslesens Commeestjardinlepur,arbrel'arbre Lefleuveaussi,quandcelatremble,etcolombe Elleva,sivertefeuille,ombréedemer.
Lefleuveaussi,frèremortel.Jedis Colombeisoléedivisantlanuitdujour Avectonœildecendre Follecolombeaveclefeu,serrant Lesensétrangedechacundanslabrûlure Entouteterrepartoiportéeettoutemerentoinouée Commelaluneestladéessed'ongles Étoiléedechagrins
Rusésrenardsplustendresquelesroses Souslapluiedeceventdeperles Danslabrûluredel'esprit,quandl'étoile Étantl'enfantdenotrecœursalarmetremble
LaNouvelleRevueFrançaise
àcorpsaveclecheval,lancéàtoutevitessesurlapiste.Lesspectateurs dupremierrang,exhibantleurscostumesdevilleouleursfourrures, sevoientparfoisl'objetdesprovocationsdugrandprêtredecerituel pseudo-barbare,«Bartabas»,dontlenomsemblemartelétoutau longduspectacleparlessabotsdeschevauxetlesrythmessauvages. Cesimages,ceslumières,cesodeurspoudre,crottinetencens mêlésontl'apparencedel'inédit.Etpourtant,danscetuniversà lavirilitéostentatoire,animéd'unerevendicationesthétiquedefré-nésieetdeviolence,onpeutsesentirunpeuseul,unpeunostalgique, unpeuhonteuxderegretterlespaillettesdel'écuyèreetlenezrouge duclown.
Dansnospages
CARNET
A N O U C H K AV A SA K
Pourletexted'AndréHardellet,extraitd'unromaninachevéetresté inédit,tousnosremerciementsvontàSimoneMarty,AndréVersetGérard Bourgadier.PrécisonsquelapublicationdesŒuvresd'AndréHardelletest enpréparationchezl'Arpenteur.
Tourniquet
«Iln'estguèreexagérédedirequ'ilfallaitattendrelaveilledesannées80 pourquelacritiquesepenchâtsérieusementsurl'oeuvredeFrénaud»,écrit RogerLittledansl'avant-proposdel'ouvragequ'ilvientdeconsacrerau poèteAndréFrénaudentrel'interrogationetlevide(Sud).Etdeciter,comme signedecetéveil,lesétudesdeRogerMunierparuesdansCritiqueetla RevuedeMétaphysiqueetdeMorale.Onpeutconsidérerletravail de Roger Littleaumoinscommelapremièregrandesynthèsedesréflexionssuscitées paruneœuvreeneffetlongtempscurieusementmalaiméedescommentateurs, peut-être,pourunepart,parcequ'ellen'acessédesequestionnerelle-même. LafaçondontRogerLittleacharpentécettesynthèse,avecampleuret méticulosité,dansunrapportétroitaveclestextes,fait desonlivreun passagedesplusutilesàceuxquiveulententrerplusavantdanslemouvement d'auto-élucidationqu'estaussil'oeuvredeFrénaud. TroisansaprèsMémento-fragments(POL),MichelleGrangaudpublie chezlemêmeéditeurunnouveaurecueild'anagrammes,Stations,petit recensementdesgaresdemétroparisiennes.Onydécouvredesévidences
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin